Aujourd'hui : Mardi, 11 décembre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 21 août
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:



Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


Légende photo : 21 août 1942 -- Au cours d'une Aktion sur une grande échelle, déclenchée par les nazis à Minsk-Mazoviecki (Pologne), où vivent 6 000 juifs, 1 000 d'entre eux sont fusillés par les SS et environ 4 000 déportés au camp d'extermination de Treblinka, où ils sont tués.

Ça s’est passé un 21 août (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

21 août 1321 -- Accusés d'avoir empoisonné les puits afin de provoquer une épidémie, tous les membres de la communauté juive de la ville de Chinon, dans le centre de la France, soit 160 âmes, sont brûlés sur un bûcher édifié sur une île hors de la ville. Des siècles plus tard, l'endroit portait encore le nom d' « île des Juifs ».
Israelvivra.com

21 août 1914 -- Empire ottoman : les 450 à 500 Arméniens de Malatia et des environs qui se trouvaient parmi les hommes expédiés sur le front à Garine, privés du droit de porter des armes, furent enrôlés comme soldats ouvriers (amele tabouri) destinés à la réfection des routes ou des bâtiments, soumis à des traitements sévères, mal nourris, certains devant mourir du typhus. À partir du 20 février 1915, furent appelés les hommes de 35 à 45 ans. L’arrivée des réfugiés kurdes sera l’occasion d’assujettir les soldats arméniens à une surveillance accrue. Beaucoup désertaient en raison des humiliations subies, malgré les risques qu’ils encouraient pour eux-mêmes et pour ceux qui les protégeaient.
Le petit encyclopédie du génocide arménien : Les massacres et les souffrances des Arméniens de Malatia

21 août 1915 -- Empire ottoman/Konya : 3 000 Arméniens de la ville sont déportés en un convoi vers la Syrie, sur ordre de Ferid bey, surnommé Hamal Ferid, secrétaire-responsable du CUP à Konya.
*** (Kévorkian, 2006 :712).
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

21 août 1915 -- La fuite au Caucase. Télégrammes adressés au journal arménien « Horizon » de Tiflis par Mr. Samsoun Haroutiounian, président du Bureau National Arménien de Tiflis, qui alla en personne au-devant des réfugiés.
Télégramme d'Erivan, 21 août 1915 :
"Le courant des fugitifs continue, mais moins intensivement à l'heure qu'il est ; plus de 35.000 réfugiés sont concentrés à Etchmiadzine et 20.000 à Erivan. Malgré le zèle dont sont animés le Comité de secours d'Etchmiadzine sous la présidence du prélat Bagrad et les comités nationaux de Tiflis et de Moscou avec leurs nombreux comités auxiliaires, la situation est extraordinairement douloureuse ; il n'y a pas de pain en quantité suffisante, ni nourriture chaude, ni secours médicaux. La majeure partie des réfugiés sont malades. A Etchmiadzine et à Erivan sont installés quelques hôpitaux où se trouvent environ 1.000 malades, cependant nombre de réfugiés gravement atteints sont couchés sous les murs, dans les cours et même dans les rues. Ils souffrent de la dysenterie. Le nombre des décès est énorme : avant-hier l’on a enterré 103 personnes et hier 80 à Etchmiadzine".
Imprescriptible : Le livre bleu du gouvernement britannique concernant le traitement des Arméniens dans l'Empire ottoman

21 août 1941 -- Le romancier et dramaturge roumain Mihail Sebastian tenait un journal qui nous est parvenu. Le 21 août 1941 il note :
« Déjeuner chez Alice, avec Vicky Hillard, lieutenant de cavalerie [roumain], rentré hier du front dÂ’Ukraine. Beaucoup [de détails] concernaient les massacres de Juifs sur les deux rives du Dniestr. Des dizaines, des centaines, des milliers de Juifs passés par les armes. Lui, un simple lieutenant aurait pu en tuer ou donner lÂ’ordre dÂ’en tuer nÂ’importe quel nombre. Le chauffeur qui lÂ’a ramené à Iasi en a abattu quatre. »
PHDN : LÂ’extermination au jour le jour dans les documents contemporains

21 août 1941 -- Les 2 500 juifs de Czyzev (district de Varsovie) sont conduits hors du ghetto pour être assassinés.
Israelvivra.com

21 août 1942 -- Lors d'une Aktion de deux jours, 320 juifs sont assassinés par les nazis à Krasnodar (R.S.S. d'Ukraine).
1 008 internés juifs sont déportés dans des wagons à bestiaux du camp de regroupement de Westerbork au camp d'extermination d'Auschwitz.
4 000 juifs du ghetto de Turka (district de Lvov, R.S.S. d'Ukraine) et 800 juifs du village de Goray (Pologne) sont déportés par les SS au camp d'extermination de Belzec.
Un convoi dans lequel s'entassent 1 000 juifs, hommes et femmes, quitte le camp de regroupement de Drancy (France) pour le camp d'extermination d'Auschwitz, où 892 déportés sont aussitôt gazés. 7 hommes seulement survivront aux atrocités du camp jusqu'à sa libération par l'armée soviétique, en 1945.
Au cours de la liquidation du ghetto de Wieruszow (district de Wielun, Pologne), 80 juifs sont fusillés par la police.
Au cours d'une Aktion sur une grande échelle, déclenchée par les nazis à Minsk-Mazoviecki (Pologne), où vivent 6 000 juifs, 1 000 d'entre eux sont fusillés par les SS et environ 4 000 déportés au camp d'extermination de Treblinka, où ils sont tués.
Des juifs habitaient la ville depuis le XVe siècle.
Israelvivra.com

21 août 1994 -- Rwanda : un mois et demi après la fin du génocide qui a frappé les Tutsis, les derniers soldats français stationnés au Rwanda sont évacués dans le cadre de l'opération Turquoise.
Nouvel Obs : L'éphéméride du mardi 21 août 2012

21 août 1998 -- La baronne Caroline Cox, porte-parole adjoint de la Chambre des Lords s'est rendu en Arménie pour la 38ème fois. Au cours d'une conférence de presse à Erevan, elle a annoncé qu'elle allait soulever la question du génocide arménien avec le gouvernement britannique.
American University of Armenia : This day in Armenian history

21 août 2006 -- Ouverture du deuxième procès de Saddam Hussein. L’ex-président irakien comparaît avec six co-accusés devant le Tribunal spécial irakien (TSI), présidé par le juge Abdallah al-Ameri, pour avoir ordonné les campagnes de répression Anfal en 1987-1988 contre le Kurdistan. Ces campagnes militaires auraient fait 180 000 morts.
La documentation française : Chronologie

18 et 21 août 2007 -- Le directeur de la Société d’Histoire Turque, le professeur Halacoglu a déclaré : « Afin d’éviter les déportations de 1915, les Arméniens ont feint être Alévis ou Kurdes, et se sont convertis à l’Islam. Dans les années 20 le nombre de ces Arméniens atteignait les 100.000. Dans les années 1936-37 le gouvernement a tout révélé. J’ai ces listes ». Le 16 novembre 2007, l’enquête judiciaire ouverte par le parquet de Kayseri suite à ce discours, a été close : le parquet n’a pas trouvé dans le discours de Halacoglu, d’éléments délictuels nécessitant l’ouverture d’un procès.
Plusieurs associations turques s’étaient émues, Halacoglu cherchant à réduire le nombre de Kurdes de Turquie en tentant de les représenter en tant qu’anciens Arméniens ou Juifs. Dans le même temps Halacoglu essaye de nier le génocide, en avançant que les Arméniens « massacrés » sont en fait devenus des Alévis.
Collectif VAN - Turquie : Enquête officielle contre Halacoglu


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org