Aujourd'hui : Mardi, 18 décembre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 27 août
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:

Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


Légende photo : 27 août 1941 -- 18 000 juifs étrangers qui s'étaient réfugiés en Hongrie sont arrêtés et remis, à la frontière polonaise, aux mains des SS, qui les conduisent à Kamenetz-Podolsk (Ukraine). Puis, avec les 5 600 juifs restés dans cette ville et ses environs, ils sont envoyés devant une rangée de cratères de bombes à une quinzaine de kilomètres de Kamenetz-Podolsk, où ils sont fusillés par les SS et des Ukrainiens.

Ça s’est passé un 27 août (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

27 août 1349 -- La communauté juive de Rothenburg oder der Tauber (Allemagne) est anéantie lors des persécutions consécutives à l'épidémie de peste noire.
Skynet : 27 août, ce jour-là, n'oubliez pas

27 août 1914 -- Empire ottoman : avant l’entrée en guerre de la Turquie, le 27 août 1914, Feyzi, député de Diarbékir, reçoit à son domicile le vice-consul anglais de Diarbékir, Thomas Mgrdichian. Celui-ci lui demande ce qu’il pense de la guerre mondiale et de la probabilité de l’entrée en guerre de l’Empire ottoman. Feyzi lui répond :
« Cette guerre sera une guerre mondiale. Les Allemands ont fait des préparatifs si formidables, accumulé tant de matériel de guerre et inventé tant d’engins meurtriers qu’ils seront certainement vainqueurs. Ils écraseront d’abord la France et ensuite ils se retourneront contre la Russie pour l’écraser à son tour. Et puis, ce sera le tour de l’Angleterre, avant que celle-ci ait eu le temps de se préparer. L’intérêt supérieur de la Turquie exige qu’elle se range du côté de l’Allemagne. Nous aurons, en cas de victoire, l’égypte, la Cyrénaïque, la Tripolitaine, l’Algérie, la Tunisie, la Roumélie, la Crète, Chypre, le Caucase et enfin les Indes ! Alors nous formerons un empire islamique immense, avec 300 millions de musulmans. Voilà ce que nous ont promis les Allemands. Tandis que vous autres, Anglais perfides, vous n’avez même pas voulu nous livrer nos deux dreadnougths [la Porte avait commandé et payé ces deux navires de guerre qui étaient prêts dans les chantiers anglais, mais que l’Angleterre a refusé de livrer en août 1914] ».
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : PAROLES OTTOMANES

27 août 1915 -- Empire ottoman/Angora : Des gendarmes et des policiers investissent les quartiers arméniens et les résidences d’été et procèdent à l’arrestation de mille cinq cents catholiques mâles, y compris l’évêque et dix-sept prêtres, regroupés en ville. Dans la nuit du dimanche 29 août, on les met en route jusqu’au village de Karagedik, où ils devaient être exécutés, mais sont finalement déportés comme le reste de la population arménienne suite à une intervention d’Angelo Maria Dolci, le délégué apostolique romain et de l’ambassadeur d’Autriche-Hongrie, Pallavicini, par Kirsehir, Kayseri et Biga, jusqu’à Alep où un peu plus de 200, dont l’évêque, parviennent. Expédiés à Ras ul-Ayn ou Der Zor, quatre prêtres et une trentaine de laïcs survivent finalement au camp de Meskene.
** (Kévorkian, 2006 :622).
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

27 août 1915 -- Empire ottoman/Yozgat : Le deuxième convoi de Yozgat, comprenant 1 700 femmes et enfants, est mis en route pour Keller où plusieurs escadrons de çerkez recrutés par l’O.S. et commandés par Iliyas bey les exterminent.
*** (Kévorkian, 2006 :637).
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

27 août 1915 -- Empire ottoman/Tomarza (sancak de Kayseri) : Après avoir exterminé 400 hommes de la localité, près de 4 000 Arméniens de Tomarza ont été déportés vers Alep, via Hacın. Lorsque leur convoi est arrivé à Alep, il ne restait plus 300 survivants.
*** (Kévorkian, 2006 :650).
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

27 août 1915 -- Empire ottoman : le Consul Général de Turquie à Genève, Zia Bey, opposait encore, le 27 août, sur l'ordre de la Sublime Porte, un démenti formel aux nouvelles de massacres d'Arméniens propagées par les journaux neutres. Il écrivait, à une époque où la déportation générale était déjà achevée : « Toute la population arménienne, hommes, femmes et enfants, jouit en pleine sécurité de la protection des autorités ; il y a eu quelques coupables qui ont été jugée par des tribunaux légalement formés. »
Imprescriptible : La situation au début de la guerre et durant les premiers mois

27 août 1919 -- 1 juif est massacré et 3 jeunes filles juives sont violées quand des unités commandées par Volynetz, un allié de l'Armée nationale ukrainienne de Simon Petlioura, se livrent à un pogrom à Tribulev (du côté de Kiev).
- 3 juifs sont massacrés et de nombreux autres blessés à coups de fouet lors d'un pogrom auquel se livrent des unités de l'Armée nationale ukrainienne qui occupent Zemekhov (Podolie) pendant douze jours.
Skynet : 27 août, ce jour-là, n'oubliez pas

27 août 1938
 -- Sur la carte dÂ’identité spécial des Juifs, il doit être écrit Sara ou Israël
Skynet : 27 août, ce jour-là, n'oubliez pas

27 août 1940 -- Loi française annulant le décret-loi Marchandeau (du 21/04/1939) qui interdisait et sanctionnait la propagande antisémite.
Skynet : 27 août, ce jour-là, n'oubliez pas

27 août 1941 -- 18 000 juifs étrangers qui s'étaient réfugiés en Hongrie sont arrêtés et remis, à la frontière polonaise, aux mains des SS, qui les conduisent à Kamenetz-Podolsk (Ukraine). Puis, avec les 5 600 juifs restés dans cette ville et ses environs, ils sont envoyés devant une rangée de cratères de bombes à une quinzaine de kilomètres de Kamenetz-Podolsk, où ils sont fusillés par les SS et des Ukrainiens.
Skynet : 27 août, ce jour-là, n'oubliez pas

27 août 1942 -- 8 000 juifs de la région de Wieliczka (Cracovie) sont déportés au camp d'extermination de Belzec. 500 juifs sont conduits au camp de travail forcé de Stalowa-Wola et 200 autres au camp de concentration de Plaszow. Wieliczka se trouve ainsi « libéré de ses juifs ».
- Un convoi de 965 juifs quitte Vienne (Autriche) pour le camp de concentration de Theresienstadt.
- Les SS assassinent 1 800 juifs à Bereznica (Biélorussie).
- Le ghetto de Sarny (Ukraine) est surpeuplé, avec ses 14 000 internés, originaires de la ville et des environs. Les nazis entreprennent de le liquider : des milliers de juifs quittent le ghetto pour être fusillés.
Skynet : 27 août, ce jour-là, n'oubliez pas


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org