Aujourd'hui : Samedi, 20 juillet 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
L'Azerbaïdjan menace la paix régionale en glorifiant un crime raciste
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous présente cette newsletter bimensuelle sur l'actualité politique, économique et culturelle du Haut-Karabagh mise à notre disposition par la Représentation de la République du Haut-Karabagh en France.









Représentation du Haut-Karabagh en France

2012-09-04 14:17

La république du Haut-Karabagh condamne avec la dernière vigueur, la libération, la grâce et la promotion du criminel Ramil Safarov par l'Azerbaïdjan. Elle considère que cette provocation politique de Bakou porte un rude coup au processus de négociations mené dans le cadre du Groupe de Minsk de l'OSCE.

Par de tels agissements, l'Azerbaïdjan démontre une nouvelle fois qu'il constitue une menace fondamentale à l'existence et à la sécurité physique des Arméniens, entérinant ainsi de lui-même l'impossibilité catégorique et définitive du retour du Haut-Karabagh sous sa juridiction.

« Personne ne peut exiger de populations arméniennes qu'elles vivent sous la coupe d'un Etat qui glorifie - sur la base de considérations racistes - le meurtre d'Arméniens. Nous appelons tous ceux pour qui les droits de l'Homme et le droit international font sens à condamner sans réserve le régime criminel de Bakou » a déclaré Hovhannès Guévorguian, le représentant en France de la République du Haut-Karabagh.

Le 31 août dernier, les autorités hongroises ont transféré le criminel Ramil Safarov en Azerbaïdjan. En 2004, en Hongrie, Safarov avait froidement décapité à la hache Gourguen Markarian - un officier arménien - alors que celui-ci dormait. Safarov avait été condamné à perpétuité dont 30 ans incompressibles. Aussitôt arrivé à Bakou, le meurtrier a été libéré, gracié par le président Aliyev et promu au grade de major.

« La décision de la justice hongroise d'extrader l'assassin vers l'Azerbaïdjan indigne tous les Karabaghiotes par sa candeur et son amateurisme : dès 2004, Ramil Safarov a été proclamé ‘héros national' par l'Azerbaïdjan et l'Ombudsman azérie de l'époque, Mme Elmira Suleymanova, avait alors déclaré qu'il ‘devrait servir d'exemple pour la jeunesse azérie'. » a poursuivi Hovhannès Guévorguian. « La grâce du président Aliyev, la glorification du tueur et la réaction de l'opinion publique azérie ne constituent qu'une confirmation du caractère arménophobe et raciste du régime de Bakou et d'une société azerbaïdjanaise entière endoctrinée à la haine » a-t-il conclu.

La république du Haut-Karabagh note que l'affaire Safarov démontre aussi combien l'Azerbaïdjan se moque de ses engagements juridiques européens et de la communauté internationale et qu'il ne saurait à ce titre constituer un partenaire crédible.


Lire aussi:

LÂ’assassin qui valait 3 milliards d'euros




Retour à la rubrique


Source/Lien : Représentation du Haut-Karabagh en France



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org