Aujourd'hui : Lundi, 16 septembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 11 septembre
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d'événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l'Histoire, sur les thématiques que l'association suit au quotidien. L'éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


Légende photo: 11 septembre 1942 -- Rafle du 11 septembre 1942: c'est une rafle de juifs effectuée par les occupants nazis et la police française dans la région du Nord-Pas-de-Calais. La région Nord-Pas-de-Calais, occupée après l'invasion du Nord de la France par les troupes allemandes fut placée en zone interdite, et directement rattachée à l'administration militaire de Bruxelles le 17 juin 1941. Toute la région connut alors une lourde occupation militaire. À cette époque la population juive de la région était composite : dans les villes de Lille ou de Valenciennes, les communautés juives étaient implantées depuis le XIXe siècle. Les prisonniers sont rassemblés au camp de regroupement de Malines. Le lendemain ils complètent un convoi de 1000 personnes, le convoi X à destination Auschwitz où il arrive le 17 septembre. Des cinq cent vingt victimes du Nord, seuls huit hommes revinrent.

Photo: Dans le carré juif du cimetière Saint-Roch, les noms des raflés de 1942 gravés dans la pierre...



Ça s'est passé un 11 septembre (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :


11 septembre 1697 -- Les impériaux battent les Ottomans à Zenta (Hongrie), marquant un arrêt final à leur expansion.
Nouvel Obs

11 septembre 1902 -- Des émeutes antijuives éclatent à Czestochowa (Pologne). Les maisons juives sont détruites, les boutiques pillées et les juifs battus dans les rues. L'armée doit intervenir : environ 200 émeutiers, dont 2 prêtres, sont arrêtés.
Israelvivra.com

11 septembre 1914 -- Empire ottoman: l'Assemblée nationale arménienne, composée de représentants civils et religieux, se réunit à Constantinople et conseille les Arméniens dans les provinces de rester calme face à la provocation.
ANI: Chronology of the Armenian Genocide -- 1914

11 septembre 1915 -- Empire ottoman:
rapport du 11 septembre 1915. "Des milliers d'Arméniens venant du nord, sont encore arrivés ici et ont été transportés dans la région d'Alep ; 6.000 ont été déportés de la ville d'Adana, sans en excepter les catholiques et les protestants pour lesquels on avait soi-disant fait exception. L'encombrement des déportés aux différentes stations en route leur causa de terribles souffrances. Les autorités ne semblent plus disposées à accorder des exemptions en faveur des professeurs et des élèves des Ecoles Américaines, et en dépit de toutes les interventions, le collège de St. Paul à Tarsous a eu à en souffrir. "
Imprescriptible.fr : Communiquée par un Comité Américain de Secours aux Arméniens et aux Syriens.

11 septembre 1915 -- Empire ottoman/Rapport d'un résident étranger : "le Consul d'Espagne se trouvait avec moi dans le quartier chrétien, lorsque nous rencontrâmes un convoi d'exilés arméniens en route pour Kahdem. On s'accoutume à voir des gens mal vêtus, en haillons,, dont les visages semblent n'avoir jamais exprimé une joie, mais dans les visages de cette bande d'automates cheminant silencieusement on voyait gravés une grande lassitude, un désespoir et des souffrances sans bornes stoïquement supportées. Il y avait des hommes, des femmes et des enfants, dont quelques-uns seulement nous remarquaient lorsque nous leur offrions ce que nous pouvions avoir de monnaie. Le plus grand nombre d'entr'eux semblaient seulement préoccupés à suivre obstinément leur marche jusqu'à ce que la halte de la nuit leur permît de prendre quelque repos. Il était alors un peu plus de six heures."
Imprescriptible.fr:{Greg Young, agent consulaire} à Damas, daté du 20 septembre, mais contenant des informations allant jusqu'au 3 octobre 1916

11 septembre 1915 -- Empire ottoman: journal d'un résident étranger de la ville de B. {Tarsus}. " Nous sommes exténués par les difficultés. J'ai de la peine à croire que AJ. sera déporté, mais personne ne peut le savoir. A F., de BV. est ici. Il raconte qu'il y a cinq jours, un télégramme d'un allemand « Sefer » arriva en joignant à tout Arménien de rester là où il se trouve, qu'il soit chez lui ou ailleurs. A BV, les autorités mirent d'autant plus de hâte à déporter, mais maintenant l'ordre a transpiré et il est probablement connu ici, car il y a eu aujourd'hui une accalmie et le vali est passé hier soir par E. et a vu le Kaïmakam, en passant.... ainsi que ... doivent partir jeudi. Les circassiens doivent prendre les maisons des pauvres et les officiers celles des Arméniens plus riches. ... raconte que les protestants de Marach ont été rappelés et sont presque obligés de revenir. Il semble qu'à Adana la déportation était une alternative du massacre. On ne veut recevoir de déportés nulle part."
Imprescriptible.fr : Le chemin de fer de Bagdad

11 septembre 1935 -- Le 11 septembre 1935, quelques semaines après le Congrès de l'Internationale communiste à Moscou, Rudolf Hess dénonce « la collusion des Juifs avec le « communisme mondial » » 103 et accuse les Juifs de répandre des calomnies sur l'Allemagne par le biais des organisations communistes. Hitler lance ensuite le processus qui conduit à l'adoption des Lois de Nuremberg.
Wikipedia

11 septembre 1939 -- Les troupes allemandes occupent la ville de Kaluszyn (province de Varsovie), où vivent 6 500 juifs. Beaucoup sont enfermés dans la grande église et torturés durant trois jours.

Des juifs vivent à Kaluszyn depuis le XVIIe siècle.

40 juifs sont brûlés vifs par les nazis à Solec, sur la Vistule (Pologne).

5 Polonais et 1 juif sont fusillés par la police de sûreté dans la ville de Zdunska Vola, au sud-ouest de Varsovie.

La Wehrmacht assassine 12 juifs dans le village de Tuchow (district de Tarnov, Pologne).

65 juifs sont assassinés au cours d'un pogrome quand les Allemands occupent le village de Wyszkov (district de Varsovie). Wyszkov possède un séminaire théologique (yeshiva). Le futur commandant de la révolte du ghetto de Varsovie, Mordehaï Anilewicz, est originaire de Wyszkov
Israelvivra.com

11 septembre 1942 -- En ce jour de Rosh ha Shana, 1 600 juifs de Grodek (R.S.S. de Biélorussie) sont assassinés par les nazis. Environ 400 survivants sont conduits au ghetto de Krasnoye.

Les SS et la police ukrainienne assassinent 1 200 juifs à Druszkopol (Volhynie, R.S.S. d'Ukraine).

Un trente et unième convoi, avec 1 000 juifs, hommes et femmes, quitte le camp de regroupement de Drancy pour le camp d'extermination d'Auschwitz. 920 déportés sont aussitôt gazés. 13 hommes seulement survivront jusqu'à la libération du camp, en 1945.

En deux jours, les SS assassinent 3 600 juifs à Stolin (R.S.S. de Biélorussie).

Début de la liquidation des 10 000 juifs du ghetto de Lida (district de Novogrudok, R.S.S. de Biélorussie), qui s'étend sur neuf jours : de nombreux juifs sont tués et les autres déportés au camp d'extermination de Treblinka (Pologne).

235 juifs fuient le ghetto de Horochov (district de Luzk, Pologne) pour rejoindre dans les bois les partisans qui luttent contre les Allemands.

874 internés juifs sont déportés du camp de regroupement de Westerbork au camp d'extermination d'Auschwitz.
Israelvivra.com

11 septembre 1942 -- Consignes pour les équipes chargées des arrestations (sur cette note figure la mention secret).
1o) Les gardiens après avoir vérifié l'identité des Juifs qu'ils ont mission d'arrêter, n'auront pas à discuter les différentes observations qui peuvent être formulées par eux. Seul le Commissaire de la Voie Publique est qualifié pour examiner les situations.
2o) Ils n'auront pas à discuter sur l'état de santé . Tout Juif arrêté devra être conduit au poste de police.
3o) Les agents chargés de l'arrestation s'assureront, lorsque tous les occupants du logement sont à emmener que les compteurs. Les animaux seront confiés au concierge.
6o) Les enfants vivant avec la ou les personnes arrêtées seront emmenés en même temps, si aucun membre de la famille ne reste dans le logement.
7o) Les gardiens seront responsables de l'exécution. Les opérations devront être effectuées avec le maximum de rapidité, sans parole inutile et sans aucun commentaire.
ajpn

11 septembre 1942 -- Rafle du 11 septembre 1942: c'est une rafle de juifs effectuée par les occupants nazis et la police française dans la région du Nord-Pas-de-Calais. La région Nord-Pas-de-Calais, occupée après l'invasion du Nord de la France par les troupes allemandes fut placée en zone interdite, et directement rattachée à l'administration militaire de Bruxelles le 17 juin 1941. Toute la région connut alors une lourde occupation militaire. À cette époque la population juive de la région était composite : dans les villes de Lille ou de Valenciennes, les communautés juives étaient implantées depuis le XIXe siècle. A Lens, au contraire, il s'agissait majoritairement d'immigrés récents, petits commerçants arrivés dans l'entre deux guerres à la suite des mineurs polonais. Les prisonniers faits à Lille et dans sa banlieue sont acheminés sur une voie de garage à Hellemmes. Les prisonniers sont rassemblés au camp de regroupement de Malines. Le lendemain ils complètent un convoi de 1000 personnes, le convoi X à destination Auschwitz où il arrive le 17 septembre. Des cinq cent vingt victimes du Nord, seuls huit hommes revinrent.
Wikipedia

11 septembre 1943 -- Des juifs sont déportés du camp de concentration de Theresienstadt au camp d'extermination d'Auschwitz.

Début de la liquidation des ghettos de Minsk et de Lida (R.S.S. de Biélorussie) : elle prend trois jours.
Israelvivra.com

11 septembre 2001 -- Attentats de New York: Quatre avions de ligne américains sont détournés par des pirates de l'air. Deux d'entre eux s'écrasent contre les tours du World Trade Center, orgueil de la "skyline" new-yorkaise, qui s'effondrent. Le troisième s'écrase sur le Pentagone et le quatrième au sol. Plus de 3 000 personnes sont tuées lors de ces attentats suicide qui plongent le monde dans une "nouvelle guerre" : un affrontement jusque-là inconnu entre des groupes terroristes intégristes puissamment armés et financés et les pays occidentaux au premier rang desquels la puissance américaine.
L'Internaute


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org



Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org