Aujourd'hui : Mardi, 20 août 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Affaire Safarov : les agences de relations presse à la manœuvre
Publié le :

Légende photo: La page non officielle Facebook, du président azerbaïdjanais Ilham Aliyev a été changée en image de Safarov

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - L'agence de relations presse PR Newswire diffuse en anglais, en français, en allemand, etc., un communiqué "relooké" en article de presse, intitulé "L'affaire Safarov illustre les répercussions durables du conflit du Haut-Karabakh".

Cet "article", destiné à prêcher la bonne parole de l'Azerbaïdjan, pays reconnu comme prédateur vis à vis de la liberté de la presse, a également été repris en anglais sur le site du heraldonline.com (The Rock Hill Herald) de Caroline du Sud, et en allemand sur le site Business Press. Le texte initial proviendrait de l'Azerbaijan Monitor, basé à Paris mais inconnu au Greffe des Entreprises (
www.infogreffe.fr). Ce texte tend indirectement à justifier le meurtre d'un Arménien au motif "qu'il a craché sur le drapeau azerbaïdjanais et qu'il l'a humilié", détail curieusement surgi sous la plume du "communiquant" qui n'a visiblement pas lu la déposition de l'assassin. A aucun moment, Ramil Safarov ne prétend avoir vu Gourguen Markarian cracher sur le drapeau azerbaïdjanais. Il a par contre déclaré : "Au début, nous nous saluions les uns les autres, ou plutôt ils me disaient "salut", mais je ne l'acceptais pas et le curieux dans toute cette affaire, c'est que lorsque ils marchaient à mes côtés, ils marmonnaient quelque chose en arménien et se moquaient de moi. C'est à ce moment que j'ai décidé que je tuerai ces deux personnes, les Arméniens, je leur couperai la tête." Et plus loin : "Si il y avait eu plus d'Arméniens dans cette école et si j'en avais eu la possibilité, je n'aurais pas seulement essayé de tuer deux personnes, mais j'aurais essayé de les tuer tous."

Lire le Communiqué de presse officiel, visiblement inspiré par l'Ambassade d'Azerbaïdjan, directement sur : PR Newswire

Souhaitons que les médias français ne reprennent pas aveuglément cette prose payée en espèces sonnantes et trébuchantes.




Lire aussi:

LÂ’assassin qui valait 3 milliards d'euros

OTAN : Visite du secrétaire général en Arménie

Affaire Safarov: confession d'un meurtrier raciste

Indignation face à la remise en liberté du meurtrier azéri

Azerbaïdjan : le tueur à la hache

Affaire Safarov : le Président de l’APCE exprime son inquiétude

Affaire Safarov : Valérie Boyer interpelle Laurent Fabius

Affaire Safarov : Valérie Boyer s’engage pour les droits de l’Homme

Affaire Safarov : François Rochebloine écrit au chef de l'Etat

L'Azerbaïdjan menace la paix régionale en glorifiant un crime raciste

Azerbaidjan : grâce octroyée à M. Safarov

Grâce de l’assassin Ramil Safarov : Obama préoccupé

Affaire Safarov : Les tensions doivent être apaisées

Extradition d'un assassin de la Hongrie vers l'Azerbaïdjan




Retour à la rubrique


Source/Lien : PR Newswire



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org