Aujourd'hui : Samedi, 20 juillet 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
ASALA : le faux grossier diffusé par l’Azerbaïdjan
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Afin de contrecarrer le désastreux effet produit par la glorification – au plus haut niveau de l’Etat azéri - des crimes de l’assassin Ramil Safarov accueilli en héros le 31 août à Bakou, l'Azerbaïdjan (et son allié turc ?) préparerait-il de fausses attaques de l'ASALA destinées à jeter l’opprobre sur les Arméniens ? Le fait est qu’Azertag, l’agence de presse officielle du gouvernement azéri (répertorié sur le site de l’Ambassade d’Azerbaïdjan en France), fait mention de menaces de mort, qui proviendraient soi-disant de l’ASALA, l’Armée secrète arménienne pour la libération de l'Arménie. La lettre de menaces que l'organisation armée (qui ne fait pratiquement plus parler d’elle depuis les années 85) aurait envoyée le 3 septembre 2012 à l'Ambassade d'Azerbaïdjan à Budapest, et mise en ligne sur le site Azertag, a tout du faux grossier : écrite en turc (et pour cause, les Turcs et les Azéris - qui sont en fait à l’origine de ce texte - ne maîtrisent pas vraiment la langue arménienne…), elle aligne des erreurs presque comiques. Sauf que tout dans les propos diffusés transpire la haine : en creux, c’est bien entendu la haine anti-arménienne qui suinte de chaque phrase.

Par ailleurs, on ne note rien de bien nouveau dans cette mise en avant de l’ASALA: agiter le chiffon rouge des actions de l’ASALA est l’une des principales tactiques des propagandistes à la solde de l’Etat négationniste turc, pour contrer les revendications internationales de reconnaissance du génocide arménien. La négation du génocide arménien est également l’un des principaux chevaux de bataille de la diplomatie azérie. Le site de l’Ambassade d'Azerbaïdjan en France ne déroge pas à la règle et diffuse sur notre sol une prose négationniste type.

A savoir : l’ASALA a démenti le 11 septembre le faux mail envoyé aux autorités azéries.


--------------------------------------------------------------------------------------------

Décryptage

Explication par le Collectif VAN du texte, émanant soi-disant de l’ASALA, traduit sur le site gouvernemental de presse d’Azerbaïdjan, Azertag.

Rappel : cette lettre – supposée provenir de combattants arméniens - est écrite en turc (!) ce qui dénote pour le moins d’un manque d’imagination consternant.


« Le génocide commis par les assassins turcs à la fin du siècle dernier – un acte qui revient aux Turcs- et qui a eu pour résultat le massacre de 600 mille Arméniens, vit aujourd’hui même dans la mémoire des Arméniens. »

Nota CVAN : Ainsi donc, les prétendus auteurs de ce texte (l’ASALA), qui seraient membres d’une faction arménienne considérée comme dure, seraient bien conciliants et s’aligneraient - pour chiffrer le génocide - sur les thèses de la propagande turque qui admet du bout des lèvres « de 300 000 à 600 000 victimes arméniennes de la guerre » de 14/18. Remarquons, et c’en est comique, la précision suivante concernant le génocide : « un acte qui revient aux Turcs ». Pour ceux qui seraient tentés de faire porter le chapeau de 1915 aux Azéris ?

« A cette heure, nous vengeons ce génocide en soutenant les opérations armées de PKK et en leurs donnant des directives. »

Nota CVAN : Bigre. L’ASALA donnerait des directives au PKK. Rien de moins ! S’il est plus que probable que les combattants de l’ASALA aient (ou plutôt aient eu) des accointances avec les combattants armés du peuple kurde, cette fanfaronnade va – là encore – dans le sens des accusations turques pour désigner les Arméniens à la vindicte des nationalistes panturcs. D’autre part, dans la lutte arménienne, le langage de la « vengeance » est absent : c’est celui de la justice qui prédomine (voir plus bas extraits du démenti de l’ASALA).

« Chaque jour nous augmentons le nombre des charognes turques et nous allons continuer jusqu’à ce que le nombre des turcs morts ne soit pas de 40 000 mais qu’il atteigne 600 000.
Votre haine sanglante, barbare et votre haine envers les peuples voisins, votre agression se retourneront contre vous, au triple avec la haine et la vengeance.
Nous allons vous étouffer dans le sang des victimes innocentes que vous avez répandu. »


Nota CVAN : Ce discours fait froid dans le dos. Une chose est sûre : même lors de ses dérives jusqu'au-boutistes, l’Armée secrète arménienne pour la libération de l'Arménie n’a jamais utilisé cette rhétorique haineuse et raciste. Ses textes étaient plutôt empreints de la tonalité anti-impérialiste propre aux mouvements de libération révolutionnaires. On retrouve par contre dans ce faux mail, le style bien reconnaissable des ultra-nationalistes de Turquie ou d’Azerbaïdjan, Loups Gris et autres Brigades de la Vengeance turque qui sont derrière les multiples meurtres de militants arméniens, turcs, kurdes, alévis, en Turquie.

« Les charognes azéries que nous avons tuées à Khodjaly puent encore, nous augmentons le compte des charognes de soldats azéris à la frontière du Karabagh.

Nota CVAN : La ficelle est ici vraiment trop grosse. Nous voici arrivés à Khodjaly ! Un site lancé en Arménie répertorie les mensonges grossiers et les faux documents visant à faire passer les événements de Khodjaly pour un génocide perpétré par les Arméniens à l’encontre de la population azérie. Et voilà que, apportant la « preuve » suprême sur un plateau en argent, les « coupables » (de l’ASALA) viendraient revendiquer avec satisfaction un crime que nul n’a endossé jusqu’à présent, et surtout pas les véritables responsables d’Azerbaïdjan !

« Attention, lisez bien ce message.
Très bientôt, les représentants de la mission diplomatique d’Azerbaïdjan mourront par des moyens inusités.

Rachad Safarov – condamné à mort!
Eldar Aliyev – condamné à mort!
Anar Imanov – condamné à mort!
Lala Safarova – condamnée à mort!
Hüseyn Cafarov – condamné à mort!
Vügar Aliyev – condamné à mort!
Gülnara Mammadova – condamnée à mort! ».


Nota CVAN : La conclusion de ce fake préoccupant devrait réellement inquiéter les représentants de la mission diplomatique d’Azerbaïdjan en Hongrie et les autorités du pays. Pour accréditer leurs délires anti-arméniens, les auteurs de cette lettre seraient bien capables de tuer leurs propres concitoyens azéris.

On ne peut qu’opposer à l'humeur haineuse encouragée par les autorités azéries qui suinte de la fausse lettre de l’ASALA diffusée par l’Ambassade d’Azerbaïdjan en Hongrie, l’humour cinglant anglo-arménien à découvrir ici.


Collectif VAN


****************

LÂ’information originale est disponible sur : http://www.azertag.com/fr/node/997112

La fausse lettre de « l’ASALA » en turc, est à découvrir sur ce lien : http://www.azertag.com/sites/default/files/Bolmeler/Siyaset/ASALA-AZERBAYCAN%20DIPLOMATLARI-HADA.jpg


Le Collectif VAN met également la fausse lettre de « l’ASALA » en turc à disposition en téléchargement ci-dessous.

*******************


Démenti de l'Armée secrète arménienne pour la libération de l'Arménie (ASALA) le 11 septembre 2012 :

Arminfo

11 septembre 2012

« Nous démentons catégoriquement la désinformation propagée par les autorités azerbaïdjanaises selon laquelle notre organisation aurait envoyé des lettres de menaces à leur ambassade à Budapest."

[Â…]

La République d’Azerbaïdjan a été transformée en régime de type héréditaire, despotique et royal, par la « Dynastie Aliev » qui - dans une tentative désespérée de détourner l’attention du public international de l’acte immoral de la grâce accordée à l’assassin condamné Ramil Safarov - a diffusé une désinformation enfantine. [Nota CVAN : le dictateur Ilham Aliev sera reçu officiellement en France à partir du 18 septembre 2012].

[Â…]

La libération de la partie occidentale de l'Arménie a été et reste l'objectif principal de la diaspora arménienne et, naturellement, la mission principale de l'ASALA. En tant que tel, nous ne nous détournons pas de notre mission. La Turquie ne peut éviter le jugement de l'histoire pour l'extermination de millions d'Arméniens innocents. La Turquie ne peut établir un Etat sur les reliques d'un peuple massacré.

La renaissance des peuples de la région frappe à la porte du régime colonial d'Ankara. Il ne fait aucun doute que les Arméniens et les Kurdes restaureront leurs droits bafoués et libéreront leur patrie de l'occupation turque.

Victoire pour le peuple arménien!

Justice à toutes les personnes privées de leurs droits! "

Traduction Collectif VAN- 13 septembre 2012 - 07 :15 - www.collectifvan.org



Lire aussi:

Breivik demande à être extradé en Azerbaïdjan

LÂ’assassin qui valait 3 milliards d'euros

Aliyev devrait être accueilli à Paris comme ‘l’homme à la hache en chef’

OTAN : Visite du secrétaire général en Arménie

Amnesty : le gouvernement d'Azerbaïdjan attise les violences ethniques

Affaire Safarov: confession d'un meurtrier raciste

Indignation face à la remise en liberté du meurtrier azéri

Azerbaïdjan : le tueur à la hache

Affaire Safarov : le Président de l’APCE exprime son inquiétude

Affaire Safarov : Valérie Boyer interpelle Laurent Fabius

Affaire Safarov : Valérie Boyer s’engage pour les droits de l’Homme

Affaire Safarov : François Rochebloine écrit au chef de l'Etat

L'Azerbaïdjan menace la paix régionale en glorifiant un crime raciste

Azerbaidjan : grâce octroyée à M. Safarov

Grâce de l’assassin Ramil Safarov : Obama préoccupé

Affaire Safarov : Les tensions doivent être apaisées

Extradition d'un assassin de la Hongrie vers l'Azerbaïdjan




Retour à la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 La fausse lettre de « lÂ’ASALA » en turc



Source/Lien : Arminfo



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org