Aujourd'hui : Jeudi, 19 avril 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 29 octobre
Publié le : 29-10-2015

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)



Légende photo : 29 octobre 1923 -- La création de la République de Turquie par Mustafa Kemal Atatürk, le « père des Turcs ». Après la proclamation de la République de Turquie en dépit des garanties apparentes mentionnées dans le traité de Lausanne, les persécutions des minorités chrétiennes s’intensifient dans les provinces orientales d’Anatolie. En application de la loi sur les biens abandonnés promulguée par l’assemblée d’Angora le 20 avril 1922, le gouvernement confisque les propriétés des personnes tuées ou parties à l’étranger avant 1923.


Ça s’est passé un 29 octobre (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

29 octobre 1914 -- Attaque d’Odessa et d’autres sites russes de la mer Noire par les navires Goeben et Breslau, commandés par l’amiral Souchon, sur ordre du ministre de la Guerre, Ismail Enver.
*** (Turfan, 2002 :363; Weber, 1970 :83-85 ; Trumpener, 1967 :56, n° 85).
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

29 octobre 1914 -- La Turquie s’allie à l’Allemagne et entre en guerre contre les Alliés. Le champ est désormais libre. Dès janvier 1915, on désarme les 250 000 soldats arméniens de l’armée ottomane pour les affecter dans des « bataillons de travail ». à l’aube du 24 avril, qui deviendra la date commémorative, le coup d’envoi du génocide est donné par l’arrestation à Constantinople de 650 intellectuels et notables arméniens.
Imprescriptible : Le génocide des Arméniens : résumé historique

29 octobre 1918 -- Empire ottoman : le Bureau Central Ittihad démissionne et le Parti décide secrètement de se réorganiser sous la Firkasi Tejeddut (Parti de régénération). Talaat, Enver, Osman Bedri, Behaeddine Shakir, et plus de trente autres meneurs ittihadistes décident de fuir vers l'Allemagne.
Chronology of the Armenian Genocide -- 1918

29 octobre 1918 -- 120,000£ or turques et des bijoux sont transférés du Parti Ittihad au Parti Tejeddut, l'avant récemment organisé des Ittihadistes. Cet argent et des bijoux étaientt juste une petite partie de la propriété des Arméniens détournés par le Parti Ittihad.
Chronology of the Armenian Genocide -- 1918

29 octobre 1918 -- Dr. Nazim emmène avec lui en l'Allemagne £ 65.000 or turques et £ 600.000 or turques d'évaluation dans les bijoux de la marchandise soi-disant abandonnés par les Arméniens.
Chronology of the Armenian Genocide -- 1918

29 octobre 1923 -- La création de la République de Turquie par Mustafa Kemal Atatürk, le « père des Turcs ». Après la proclamation de la République de Turquie en dépit des garanties apparentes mentionnées dans le traité de Lausanne, les persécutions des minorités chrétiennes s’intensifient dans les provinces orientales d’Anatolie. En application de la loi sur les biens abandonnés promulguée par l’assemblée d’Angora le 20 avril 1922, le gouvernement confisque les propriétés des personnes tuées ou parties à l’étranger avant 1923.
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : Mardin dans le génocide arménien

29 octobre 1938 -- Dans la nuit du 28 au 29 octobre 1938, les nazis expulsent 35 000 juifs polonais qui deviennent tout à coup des apatrides. À Hanovre, 484 personnes sont expulsées, parmi lesquelles les Grynszpan.
Wikipédia : Herschel Grynszpan

29 octobre 1941 -- Au cours d'une Aktion qui dure deux jours, 3 000 juifs sont fusillés par les SS dans une carrière de sable près du village de Srednaya Pogulyanka (district de Dünaburg, Dvinsk, R.S.S. de Lettonie).
Israelvivra.com

29 octobre 1941 -- Pendant la «Gross Aktion» du 28-29 octobre 1941, à Kaunas en Lituanie, au cours de laquelle 9.200 Juifs sont massacrés, les milices lituaniennes travaillent avec les Einsatzgruppen.
BS Encyclopédie : La composition des Einsatzgruppen

29 octobre 1942 -- Lors d'une Aktion de trois jours, 7 000 juifs de Hrubieszov (district de Lublin) sont déportés au camp d'extermination de Sobibor.
3 200 juifs de Sandomierz (province de Kielce, Pologne centrale) sont déportés au camp d'extermination de Belzec.
Au début de la guerre, 2 500 juifs vivaient à Sandomierz et 2 500 autres dans les environs, qui durent s'installer en ville. La communauté juive remontait au XIIe siècle.
Le même jour, 2 300 juifs de Drohobycz (R.S.S. d'Ukraine) sont déportés à Belzec. Lors de l' Aktion, 180 juifs sont fusillés sur place par les SS.
Les SS assassinent les 800 juifs restés à Radomysl (district de Lvov, R.S.S. d'Ukraine).
Au cours de la dernière Aktion contre le ghetto de Kamionka-Strumilova (district de Lvov, R.S.S. d'Ukraine), les SS et la police ukrainienne assassinent 3 500 juifs.
2 000 juifs de Biala Ravska (province de Varsovie) sont déportés au camp d'extermination de Treblinka.
Le même jour, 2 500 juifs de Przysucha (district de Kielce, Pologne) sont déportés à Treblinka.
1 800 juifs de Majdan Tatarski (Pologne) sont tués sur place par les SS et 200 autres déportés au camp de concentration de Maïdanek.
400 juifs de Kamiensk (district de Lodz, Pologne) sont déportés par les SS, via Radomsk, au camp d'extermination de Treblinka.
Les 900 juifs restés à Ulanov (district de Lvov) sont assassinés par les SS et la police ukrainienne.
20 000 juifs de Pinsk (R.S.S. de Biélorussie) sont conduits hors de la ville et assassinés par les SS en quatre jours.
Israelvivra.com

29 octobre 1943 -- 2 000 juifs de Zavichost (district de Kielce, Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Belzec.
Israelvivra.com


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org