Aujourd'hui : Samedi, 21 avril 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 12 novembre
Publié le : 12-11-2015

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)



Légende photo : 12 novembre 2009 -- L'ouvrage de l'historien turc Taner Akçam "A Shamefull Act" paraît en France chez Denoël sous le titre "Un acte honteux". L'oeuvre majeure de l'historien turc Taner Akçam traite du génocide arménien et de la question de la responsabilité turque. Akçam, régulièrement menacé de mort par les nationalistes turcs, montre de manière irréfutable – puisque ce sont les documents ottomans qui parlent – que, loin de n'être qu'une conséquence aussi fâcheuse qu'involontaire de la Première Guerre mondiale, le génocide fut soigneusement planifié et exécuté par le parti au pouvoir à l'époque, le comité Union et Progrès, plus connu sous le nom de «Jeunes-Turcs». Ce n'est pas le point de vue des victimes mais celui des assassins qui est décortiqué ici.


Ça s’est passé un 12 novembre (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

12 novembre 1895 -- Empire ottoman : Sivas, 12 novembre 1895,Une vive fusillade a commencé à midi auprès de chez moi. J'ai fait immédiatement prendre les armes à ma maison, empêchant tous les musulmans armés de pénétrer dans ma rue et préservant ainsi l'église arménienne remplie de monde; les évêques se sont réfugiés chez moi. Le feu a continué jusqu'à 3 heures, jusqu'à présent, les religieux et les jésuites, sont en sûreté.
EXTRAIT DU Livre jaune.M. Carlier à M. Cambon.
Imprescriptible : AVANT LES MASSACRES

Novembre 1915 -- Empire ottoman/Kırkagac (vilayet d’Aydın) : 1 000 Arméniens de cette localité sont déportés vers Konya.
** (Kévorkian, 2006 :709).
Mass violence : Chronologie de l’extermination des Arméniens de l’Empire ottoman par le régime jeune-turc (1915-1916)

12 novembre 1915 -- Empire ottoman : lettre d'un résident étranger, de K. {Talas}, datée du 16 novembre 1915. Communiquée par le Comité Américain de Secours aux Arméniens et aux Syriens.
« Je tiens à vous confirmer mon télégramme en turc daté du 12 novembre, vous prévenant que les Autorités avaient commencée emmener nos professeurs arméniens et que nous n'en comprenions pas la raison.
Je dois ajouter maintenant que tous nos professeurs arméniens ont été déportés et sont partis hier, dans des wagons, dans la direction du sud. Deux d'entr'eux avaient été emmenés dans une autre direction la semaine dernière, mais ils avaient été ramenés ici pour être envoyés vers le sud. Cependant l'un d'eux était devenu fou de frayeur et il a été provisoirement laissé chez nous. Il est douteux qu'il puisse se rétablir dans les conditions actuelles ».
Imprescriptible : Le livre bleu du gouvernement britannique concernant le traitement des Arméniens dans l'Empire ottoman

12 novembre 1919 -- Empire ottoman : à la suite des troubles graves qu’amena, contrairement aux prévisions, l’occupation grecque, une Commission proposa le remplacement de l’occupation grecque de Smyrne par une occupation interalliée ; cependant le Conseil suprême, dans sa séance du 12 novembre 1919, maintint l’occupation grecque, tout en en relevant le caractère provisoire.
Mandelstam, André. La Société des Nations et les Puissances devant le problème arménien, Paris, Pédone, 1926 ; rééd. Imprimerie Hamaskaïne, 1970.
Imprescriptible : Les accords secrets interalliés sur la Turquie et leur modification pendant la Conférence de la Paix

12 novembre 1921 -- Turquie : Lettre de Vahan Portoukalian à Kourken Tahmazian.
«Hier soir, Beyrouth transmettait au général Dufieux une lettre du ministre des Affaires extérieures d’Angora adressée à Franklin-Bouillon, l’assurant que les écoles, les œuvres d’assistance françaises ne seraient pas inquiétées si elles ne faisaient pas de propagande contre la Turquie et si elles étaient respectueuses des lois du pays. La phrase est ambiguë et donne à réfléchir. Je n’ai pas le texte. Mais une chose est certaine : si les capitulations ne nous protègent plus, nous n’avons rien à faire ici. En 1914, peu de temps après l’expulsion, nous avions déjà reçu les conditions mises à notre existence : c’était le cordon fatal. D’ailleurs, s’ils veulent se débarrasser de nous, qui les empêchera d’inventer une propagande subversive ? N’ont-ils pas assez dit que les écoles étrangères étaient des foyers d’émancipation pour les rayas ? »
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : L’évacuation française de la Cilicie en 1921vue par l’officier Vahan Portoukalian

12 novembre 1939 -- Le chef de la police du district de la Wartha, Wilhelm Koppe, ordonne que Poznan (Posen) soit purifié de ses juifs.
Des juifs y vivaient depuis le XIIIe siècle. Le jour de l'invasion allemande, 1 500 juifs habitaient la ville.
Israelvivra.com

12 novembre 1941 -- A Gorodok, près de Vorobyevy Gory (district de Vitebsk, R.S.S. de Biélorussie), tous les juifs et toutes les juives sont fusillés par les SS. Les enfants sont enterrés vivants.
500 juifs de Kamionka-Strumilova (district de Lwow, R.S.S. d'Ukraine) sont conduits dans les environs de la ville pour être fusillés.
3 000 juifs de Dorohoi (Roumanie) sont déportés en Transnistrie en 2 convois.
Le camp de concentration de Maïdanek est créé près de Lublin.
Israelvivra.com

12 novembre 1942 -- 500 juifs sont déportés de Krzeszov (district de Lublin) au camp d'extermination de Belzec.
L'ultime Aktion dirigée contre les juifs de Luzk (Volhynie, R.S.S. d'Ukraine) dure une semaine : une partie des juifs est assassinée sur place, une autre déportée au camp d'extermination de Treblinka. 20 000 juifs au total trouvent la mort.
Le même jour, 2 500 juifs de Grajewo (Pologne) sont déportés eux aussi à Treblinka.
Les SS assassinent 2 500 juifs à Leczna (district de Lublin).
Israelvivra.com

12 novembre 1942 -- Turquie : l'Impôt sur le capital fut imposé par la loi 4305 du 12 novembre 1942. Les taux d'imposition variaient grandement en fonction de la religion. Les musulmans étaient imposés de 5% à 25% alors que les non musulmans étaient taxés de 50% à 236%, les juifs convertis à l'islam avaient un taux intermédiaires. Ceux qui ne pouvaient payer la taxe étaient envoyés en camp de travail à Aşkale, près d'Erzurum, où ils étaient condamnés à des travaux forcés (cette déportation a concerné 1400 personnes selon les chiffres officiels et jusqu'à 8000 selon les prisonniers).
Imprescriptible : Mehmet Şükrü [Saracoğlu]

12 novembre 2006 -- France : Introduction du cycle par Yves Ternon suivie de Négation et révision par Henry Rousso. « Depuis l’invention du mot en 1987 par Henry Rousso, historien, directeur de l’Institut de Recherche sur l’Histoire du Temps Présent, le négationnisme concerne d’abord la négation de la Shoah mais aussi par extension deux génocides avérés du xxe siècle, la négation du génocide des Arméniens et de celui des Tutsi au Rwanda. Situations très différentes, et par l’identité des négateurs et par leurs méthodes de déni. Le Mémorial de la Shoah organise sous la coordination de l’historien Yves Ternon, auteur d’Enquête sur la négation d’un génocide (éd. Parenthèses, 1989), cinq rencontres autour de cette thématique ».
Mémorial de la Shoah : Enquête sur la négation d’un génocide

12 Novembre 2006 -- En Belgique, Murat Denizli après avoir été administrateur de l'association culturelle de l'amitié belgo-turque (réputée proche des Loups-Gris, organisation turque d'extrême droite liée au parti MHP), devient le jeudi 9 novembre 2006, officiellement membre du Parti Socialiste belge.
Collectif VAN : Le PS belge cultive le choc des idéologies et présente un candidat proche des Loups gris

12 novembre 2009 -- L'ouvrage de l'historien turc Taner Akçam "A Shamefull Act" paraît en France chez Denoël sous le titre "Un acte honteux". L'oeuvre majeure de l'historien turc Taner Akçam traite du génocide arménien et de la question de la responsabilité turque. Akçam, régulièrement menacé de mort par les nationalistes turcs, montre de manière irréfutable – puisque ce sont les documents ottomans qui parlent – que, loin de n'être qu'une conséquence aussi fâcheuse qu'involontaire de la Première Guerre mondiale, le génocide fut soigneusement planifié et exécuté par le parti au pouvoir à l'époque, le comité Union et Progrès, plus connu sous le nom de «Jeunes-Turcs». Ce n'est pas le point de vue des victimes mais celui des assassins qui est décortiqué ici.
Collectif VAN : "Un acte honteux" de Taner Akçam chez Denoël

12 novembre 2009 -- Le Dr Ismail Beşikçi rappelle, dans son article du 12 novembre 2009 sur Bianet, que l’oncle d’Onur Öymen, actuel député du CHP qui justifie le génocide du Dersim de 1935, était parlementaire en Turquie à l’époque où la loi spécifique sur la ville de Tunceli a été votée et les massacres du Dersim ont été perpétrés. Tunceli est le nouveau nom turquisé du Dersim et imposé par Ankara pour faire oublier le Dersim.
Collectif VAN - Turquie : la continuité génocidaire I


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org