Aujourd'hui : Lundi, 15 octobre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 20 novembre
Publié le : 20-11-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


Légende photo: 20 novembre 1945 -- Ouverture du procès de Nuremberg: les criminels de guerre nazis sont jugés par un tribunal interallié à Nuremberg en Allemagne. La ville-phare de l'idéologie nazie devient le théâtre d'un procès qui va durer près d'un an (1er octobre 1946). Le jury est composé de représentants des Etats-Unis, de l'Angleterre, de l'URSS et de la France. Sur les 24 hauts dignitaires du IIIème Reich, 11 seront condamnés à mort par pendaison le 16 octobre 1946.


Le bandeau #FreeOsmanKavala, situé au-dessous du visuel, se veut un rappel permanent et quotidien par le Collectif VAN de l'appel à libérer Osman Kavala.



Ça s’est passé un 20 novembre (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

20 novembre 1908 -- Empire ottoman: Rapport daté du 20 novembre 1908. "Les autorités arméniennes sentent néanmoins que les Jeunes Turcs traînent les pieds pour rétablir l’ordre. Dans le long rapport qu’il adresse au patriarche en novembre 1908, l’un des chefs historiques de la FRA, Simon Zavarian, dépeint l’état général du Haut plateau comme catastrophique. « Je ne suis pas, écrit-il, de ceux qui croient qu’on peut résoudre les difficultés de toutes sortes qui ont tué une génération par des réformes spécifiques."
( cf. Bibliothèque Nubar, Archives du Patriarcat arménien de Constantinople [dorénavant APC/BNu], CCG 5/4, liasse 1, 16 pp.).
Imprescriptible.fr: La gestion de la crise cilicienne par les cercles arméniens

20 novembre 1914 -- Empire ottoman : Début du mandat de Şükrü Kaya (1882-1959). Durant le génocide, il avait le titre officieux de Directeur Général de la Déportation (Sevkiyat Reis-i Umumisi) au Ministère de l'Intérieur. Son titre officiel a d'abord été Directeur à l'Installation des Tribus et Réfugiés du 20 novembre 1914 au 2 mars 1916 puis Directeur Général aux Tribus et Réfugiés du 2 mars 1916 au 20 décembre 1916: Le consul allemand Rossler rapporte un entretien qu'il eut avec lui. II avait cru innocemment que Şükrü était venu organiser le ravitaillement des déportés et il s'était adressé à lui pour le prier de libérer quelques Arméniens qui avaient travaillé dans des administrations allemandes. II fut éconduit brutalement par Şükrü qui lui dit en français : « Vous ne comprenez pas ce que nous voulons. Nous voulons une Arménie sans Arméniens. » L'ingénieur allemand du Bagdadbahn, Bastendorff, rapporte que Şükrü lui avait déclaré qu'il était temps de résoudre une fois pour toute le vieux conflit avec les Arméniens « par l'extermination de la race arménienne » (Die Ausrottung der armenischen Rasse).
Imprescriptible.fr: Şükrü Kaya (1882-1959)

20 novembre 1915 -- France : publication du N°3794 du périodique "Illustration". Au sommaire : "Un camp de réfugiés arméniens à Port-Said"
Archives Imprescriptible

20 novembre 1915 -- Empire ottoman: " Le 16 octobre, emprisonnement des Arméniens pour la plupart hors de cause, notamment des femmes et des enfants ; les hommes qui s'étaient rendus furent abattus, quelques-uns furent pendus. Peu à peu, les femmes et les enfants sont envoyés vers le Sud. La chasse des Arméniens qui ne s'étaient pas rendus et qui s'étaient cachés dans des puits et des abris dura encore très longtemps, jusqu'à la mi-novembre. Au début, on laissa en vie les boulangers qui n'avaient pas pris part à la révolte et ils purent travailler tranquillement dans leurs boutiques. Mais le 20 novembre, on les éloigna aussi et, une fois sur la route, ils furent égorgés. "
J. Lepsius : Deutschland und Armenien. 1914-1918. Sammlung diplomatischer Aktenstücke. Potsdam 1919.
Imprescriptible.fr/1915 : la solution finale ► Chapitre II - « De regrettables abus »

20 novembre 1915 -- Empire ottoman: par le télégramme chiffré du 9 septembre 1915 [v.s.] et par le haut télégramme du 20 novembre 1915 [v.s.] du ministère de l'Intérieur, il avait été ordonné d'arrêter les nommés Hapet Aramian, Karabet Antounian et Arsène Chahbazian. Nous informons que nous étant assurés que ces personnes se trouvaient à Ras el-Aïn, selon l'ordre du ministère, l'opération nécessaire les concernant a été accomplie par les soins d'un fonctionnaire envoyé d'ici, et le fait a été porté à la connaissance du ministère par la préfecture.
Imprescriptible.fr : Les documents Naïm-Andonian

20 novembre 1920 -- Empire ottoman/traité Sèvres: le traité de Sèvres (10 août 1920), qui reconnaît l'état arménien et entérine les frontières tracées par le président Wilson, ne règle pas le problème. Ce traité, signé par le gouvernement de Constantinople, qui partage de larges parties de l'Anatolie entre les Italiens, les Britanniques et les Français et avantage les Grecs dans la région de la mer Egée, est inacceptable pour Mustapha Kemal qui le rejette. La République d'Arménie dirigée par les socialistes de la Fédération révolutionnaire arménienne (dachnak) est bientôt prise en tenailles entre l'offensive kémaliste et la Russie bolchevique. Lorsque, le 20 novembre 1920, le président Wilson attribue officiellement au nouvel état ses limites territoriales, l'état arménien est à quelques jours de l'effondrement. Les vilayet de Kars et d'Ardahan sont reconquis par la Turquie (traité d'Alexandropol) et ce qui reste d'Arménie (30.000 km2 environ) devient soviétique, le 2 décembre 1920. Reproduit d'après : Tribunal Permanent des peuples, Le Crime de silence,préface de Pierre Vidal-Naquet, Paris, Flammarion, 1984.
Imprescriptible.fr : Devant le Tribunal des Peuples

20 novembre 1922 -- Empire ottoman/traité de de Lausanne : trois ans après le traité de Sèvres qui prévoyait un Etat arménien (avec un mandat d’exécution confié aux Etats-Unis), le traité de Lausanne (1923) entérine l’existence de la Turquie actuelle, née de la guerre de libération nationale menée par Mustafa Kemal. La délégation arménienne ne pourra pas siéger et l’Arménie n’est même pas mentionnée. De plus, tous les crimes commis entre le début de la première guerre mondiale et le 20 novembre 1922 sont amnistiés. Quelques orateurs évoquent bien le déni de civilisation qu’a été le massacre des Arméniens, mais il apparaît comme essentiel aux Alliés comme aux Turcs de tourner la page. Les Occidentaux, au départ mobilisés pour juger les responsables, considèrent vite que leur objectif est plutôt de protéger les détroits que de défendre la mémoire et les droits d’une minorité quasiment disparue.
Imprescriptible.fr : Le génocide arménien ; exposé par Vincent Duclert

20 novembre 1939 -- 19 300 juifs de la communauté de Kalisz (district de Posen [Poznan], Pologne), sur un total de 20 000 personnes, sont déportés vers divers centres du district de Lublin.
Israelvivra.com

Les juifs se sont installés à Kalisz dès le XIIe siècle, bénéficiant de privilèges octroyés par les rois de Pologne.
Israelvivra.com

20 novembre 1941 -- En deux jours, les SS fusillent 500 juifs du ghetto de Vilna à Ponary (R.S.S. de Lituanie).
Israelvivra.com

20 novembre 1942 -- 726 internés juifs quittent le camp de regroupement de Westerbork, déportés vers le camp d'extermination d'Auschwitz.

Les nazis fusillent 120 juifs à Wisznice (Pologne).

3 200 juifs de Szebrzeszyn (province de Lublin) sont déportés au camp d'extermination de Belzec.

Plusieurs centaines de juifs sont assassinés par les SS et la police ukrainienne au cours d'une Aktion menée contre les juifs du ghetto de Glinyany (province de Lvov, R.S.S. d'Ukraine).
Israelvivra.com

20 novembre 1943 -- Un soixante-deuxième convoi quitte la France : 1 200 internés juifs du camp de regroupement de Drancy (France) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz. 914 personnes sont envoyées dans les chambres à gaz dès leur arrivée. 31 juifs seulement, dont 2 femmes, survivront jusqu'en 1945.
Israelvivra.com

20 novembre 1944 -- Haviva Reik est tuée à Kremnicka (Slovaquie, Tchécoslovaquie). Elle avait été envoyée de Palestine par la Haganah pour aider les juifs de Slovaquie à résister. Arrêtée par les Allemands, emprisonnée, elle fut torturée avant d'être exécutée.

4 juifs de Vienne (Autriche) sont déportés au camp de concentration de Theresienstadt.

Tous les juifs restés à Bratislava (capitale de la Slovaquie) doivent se rassembler dans la cour de la mairie pour être déportés au camp de travail forcé de Sered.
Israelvivra.com

20 novembre 1945 -- Ouverture du Procès de Nuremberg. Le procès de Nuremberg intenté par les puissances alliées contre 24 des principaux responsables du Troisième Reich, accusés de complot, crimes contre la paix, crimes de guerre et crimes contre l'humanité, se tint du 20 novembre 1945 au 1er octobre 1946. Sur la base des différents accords intervenus entre les Alliés, ce procès se déroula sous la juridiction du Tribunal militaire international siégeant à Nuremberg, alors en zone d'occupation américaine. Le tribunal avait été créé en exécution du traité signé le 8 août 1945 par les gouvernements des États-Unis d'Amérique, du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, de l'Union des républiques socialistes soviétiques et par le gouvernement provisoire de la République française, afin de juger les dirigeants du Troisième Reich. Le tribunal devait se prononcer sur quatre chefs d'accusation différents : complot, crimes contre la paix, crimes de guerre, et crimes contre l'humanité, ce dernier point étant une notion partiellement nouvelle.
Wikipedia
Wikipedia : Procès de Nuremberg


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org





Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org