Aujourd'hui : Dimanche, 17 février 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du NĂ©gationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenętre !  Envoyer cette page ŕ votre ami-e !
 
Action urgente en soutien Ă  Pinar Selek
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - En vue du nouveau procès de la sociologue turque Pinar Selek qui se tiendra le 13 décembre 2012 à Istanbul (Turquie), le collectif de solidarité avec Pinar Selek en France met en place une action d’envois de fax et de mail aux autorités turques (le Président de la République, le Premier Ministre, et le Ministre de la Justice). Ce collectif, qui soutient Pinar Selek au quotidien, vous demande d’envoyer 3 fax et 3 mails jusqu’au 4 décembre 2012. Si vous aviez ensuite la possibilité d’envoyer un mail à solidaritepinarselek. france@gmail.com pour informer les militants de votre action, cela leur donnerait plus de force pour continuer ce combat kafkaïen. Une délégation se rendra à Istanbul le 13 décembre 2012 : contactez le collectif de solidarité avec Pinar Selek si vous désirez en faire partie. Pinar Selek a été condamnée à la prison à perpétuité en Turquie pour les habituels motifs fallacieux de terrorisme. Elle est actuellement en exil à Strasbourg en France.









SOYONS AUX CÔTÉS DE PINAR SELEK

LE 13 DÉCEMBRE 2012 À ISTANBUL ET PARTOUT AILLEURS


Pinar Selek est accusée d’avoir commis un prétendu attentat à la bombe au marché aux épices d’Istanbul en 1998.

Alors jeune sociologue engagée de 27 ans, elle mène une enquête sur le conflit armé qui a transformé le sud-est anatolien en zone de guerre. Elle s’intéresse tout particulièrement aux militants kurdes du PKK qui ont choisi la lutte armée. Arrêtée le 11 juillet, la police essaie de lui extirper par la torture le nom des combattants kurdes qu’elle a interviewés, en vain. Un mois après le début de son incarcération, elle apprend en écoutant le journal télévisé en prison qu’elle est accusée d’être complice d’un attentat au marché aux épices d’Istanbul. Elle est libérée en 2000 suite à un rapport judiciaire scientifique attribuant l’explosion à une fuite de gaz puis acquittée en 2006.

Mais la cour de cassation fait appel au jugement et ce scénario se répètera par trois fois !

Dès le lendemain de sa libération, Pinar Selek reprend son travail de terrain et ses luttes contre le patriarcat, l’hétérosexisme, le nationalisme, le militarisme. Elle continue à déranger en écrivant sur des sujets tabous. En 2001 elle fonde avec d’autres l’association féministe Amargi qui s’engage contre les violences faites aux femmes, pour la paix et contre toutes les dominations et qui ouvre la première librairie féministe au centre d’Istanbul.

Le 22 Novembre 2012, une parodie de procès a de nouveau eu lieu où juges et procureurs avaient pris leur décision à l’avance, sans laisser à la défense la possibilité de s’exprimer : l’acquittement de Pinar Selek a été annulé par le tribunal qui l’avait prononcé… paroxysme du cynisme et de la brutalité infligés à Pinar Selek depuis 14 ans.

La réouverture du procès de Pinar Selek est fixée au 13 décembre prochain. Et la menace plane d’un verdict expéditif qui la condamnerait à une peine de prison à perpétuité comme le demande le ministère public…

Nous ne laisserons pas faire : Pinar Selek est libre et elle le restera !


En exil à Strasbourg, Pinar Selek résiste à la torture psychologique de cet acharnement et s’engage dans les luttes locales et internationales contre toutes les formes de pouvoir, de violence et d’exploitation en espérant voir un jour un monde de paix et de justice pour toutes et tous.

Mobilisons-nous pour la soutenir le 13 décembre prochain.

Le collectif de solidarité avec Pinar Selek en France
www.pinarselek.fr - solidaritepinarselek.france@gmail.com

PINAR SELEK NÂ’EST PAS SEULE !!

ACQUITTEMENT POUR PINAR SELEK !

SOLIDARITÉ AVEC LA FÉMINISTE ET ANTIMILITARISTE TURQUE PINAR SELEK !


Après 14 ans d’acharnement politique et judiciaire pour la faire taire, elle sera de nouveau jugée le 13 décembre 2012 et le procureur réclame la PRISON à VIE.

PINAR SELEK EST LIBRE ET DOIT LE RESTER !

PINAR SELEK NÂ’EST PAS SEULE !!



********************************************************************


Téléchargez ci-dessous les documents envoyés par le collectif de solidarité avec Pinar Selek en France :

- Le doc Word contenant les 3 lettres à envoyer aux autorités turques avec les 3 adresses mail et les 3 numéros de fax.

- Le pdf comprenant un tract et une affiche, comme seconde proposition d'action de visibilité : n’hésitez pas à afficher et diffuser autour de vous ces éléments visuels et explicatifs.


********************************************************************


A l’attention de M. Abdullah Gül, président de la République de Turquie
N° de fax : 0090 312 470 13 16

Courier Ă©lectronique : cumhurbaskanligi@tccb.gov.tr


Monsieur le Président,
Pınar Selek avait vingt-sept ans, en 1998, quand elle a Ă©tĂ© arrĂŞtĂ©e, torturĂ©e, dĂ©tenue deux ans en prison au motif quÂ’elle aurait posĂ© un engin explosif dans un marchĂ© dÂ’Istanbul.
Depuis, à trois reprises, en 2006, en 2008, en 2011, le tribunal de la 12e Cour pénale d’Istanbul a acquittée Pinar Selek et il a établi son innocence en se fondant sur les preuves qui lui étaient présentées et sur les rapports des experts. Mais ces jugements d’acquittement ont tous été annulés par la Cour de cassation de la Turquie qui réclame une peine de prison à perpétuité. La cruauté de cet acharnement a contraint Pinar Selek à l’exil. Elle a quitté la Turquie en 2009 et vit actuellement en France.

Le 22 novembre 2012, lors de la dernière en date des audiences de ce procès interminable, le tribunal de la 12e Cour pénale d’Istanbul a outrepassé ses attributions : se substituant à la Cour de cassation, il a cassé le troisième acquittement prononcé par ses soins en février 2011 et annoncé qu’il rendrait sa décision le 13 décembre prochain.

Partageant l’indignation que cette annonce suscite dans votre pays et par-delà ses frontières, je vous appelle instamment, Monsieur le Président, à mettre enfin terme à une procédure entamée il y a quatorze ans, en faisant respecter les décisions de justice déjà rendues, qui toutes innocentent Pinar Selek.

English version

Mister President,

Pinar Selek was twenty-seven years old, in 1998, when she was arrested, tortured and detained for two years in prison on the grounds that she would have placed a bomb in the « Spice Bazaar » of Istanbul.

Since then, the tribunal of the 12th Criminal Court of Istanbul acquitted Pinar Selek three times: in 2006, 2008 and 2011. Each and every time, her innocence has been established on the basis of evidence and expert reports. But these acquittals were all canceled by the Supreme Court of Turkey, which still requires a sentence of life imprisonment. The cruelty of this treatment forced Pinar Selek into exile. She left Turkey in 2009 and currently lives in France.

On 22 November 2012, at the latest hearings of this endless trial, the 12th High Criminal Court of Istanbul acted beyond its authority: appropriating powers that are those of the Supreme Court, it broke the third acquittal that it had itself rendered in February 2011, and announced that it would make its decision on 13 December.

Sharing the indignation that this announcement raises in your country and beyond its borders, I urge you, Mr. President, to finally bring to an end these legal proceedings that have been going on for fourteen years and to enforce the past court judgments, which all exonerate Pinar Selek.

**********************

A lÂ’attention de M. Recep Tayyip Erdogan, Premier ministre de la RĂ©publique de Turquie
N° de fax : 0090 312 422 18 99

Courier Ă©lectronique : bimer@basbakanlik.gov.tr

Monsieur le Premier Ministre,
Pınar Selek avait vingt-sept ans, en 1998, quand elle a Ă©tĂ© arrĂŞtĂ©e, torturĂ©e, dĂ©tenue deux ans en prison au motif quÂ’elle aurait posĂ© un engin explosif dans un marchĂ© dÂ’Istanbul.

Depuis, à trois reprises, en 2006, en 2008, en 2011, le tribunal de la 12e Cour pénale d’Istanbul a acquittée Pinar Selek et il a établi son innocence en se fondant sur les preuves qui lui étaient présentées et sur les rapports des experts. Mais ces jugements d’acquittement ont tous été annulés par la Cour de cassation de la Turquie qui réclame une peine de prison à perpétuité. La cruauté de cet acharnement a contraint Pinar Selek à l’exil. Elle a quitté la Turquie en 2009 et vit actuellement en France.

Le 22 novembre 2012, lors de la dernière en date des audiences de ce procès interminable, le tribunal de la 12e Cour pénale d’Istanbul a outrepassé ses attributions : se substituant à la Cour de cassation, il a cassé le troisième acquittement prononcé par ses soins en février 2011 et annoncé qu’il rendrait sa décision le 13 décembre prochain.

Partageant l’indignation que cette annonce suscite dans votre pays et par-delà ses frontières, je vous appelle instamment, Monsieur le Premier Ministre, à mettre enfin terme à une procédure entamée il y a quatorze ans, en faisant respecter les décisions de justice déjà rendues, qui toutes innocentent Pinar Selek.

English version

Prime Minister,

Pinar Selek was twenty-seven years old, in 1998, when she was arrested, tortured and detained for two years in prison on the grounds that she would have placed a bomb in the « Spice Bazaar » of Istanbul.

Since then, the tribunal of the 12th Criminal Court of Istanbul acquitted Pinar Selek three times: in 2006, 2008 and 2011. Each and every time, her innocence has been established on the basis of evidence and expert reports. But these acquittals were all canceled by the Supreme Court of Turkey, which still requires a sentence of life imprisonment. The cruelty of this treatment forced Pinar Selek into exile. She left Turkey in 2009 and currently lives in France.

On 22 November 2012, at the latest hearings of this endless trial, the 12th High Criminal Court of Istanbul acted beyond its authority: appropriating powers that are those of the Supreme Court, it broke the third acquittal that it had itself rendered in February 2011, and announced that it would make its decision on 13 December.

Sharing the indignation that this announcement raises in your country and beyond its borders, I urge you, Mr. Premier, to finally bring to an end these legal proceedings that have been going on for fourteen years and to enforce the past court judgments, which all exonerate Pinar Selek.

************************

A lÂ’attention de M. Sadullah Ergin, ministre de la Justice
N° de fax : 0090 312 417 71 13

Courier Ă©lectronique : info@adalet.gov.tr

Monsieur le ministre de la Justice,
Pınar Selek avait vingt-sept ans, en 1998, quand elle a Ă©tĂ© arrĂŞtĂ©e, torturĂ©e, dĂ©tenue deux ans en prison au motif quÂ’elle aurait posĂ© un engin explosif dans un marchĂ© dÂ’Istanbul.
Depuis, à trois reprises, en 2006, en 2008, en 2011, le tribunal de la 12e Cour pénale d’Istanbul a acquittée Pinar Selek et il a établi son innocence en se fondant sur les preuves qui lui étaient présentées et sur les rapports des experts. Mais ces jugements d’acquittement ont tous été annulés par la Cour de cassation de la Turquie qui réclame une peine de prison à perpétuité. La cruauté de cet acharnement a contraint Pinar Selek à l’exil. Elle a quitté la Turquie en 2009 et vit actuellement en France.

Le 22 novembre 2012, lors de la dernière en date des audiences de ce procès interminable, le tribunal de la 12e Cour pénale d’Istanbul a outrepassé ses attributions : se substituant à la Cour de cassation, il a cassé le troisième acquittement prononcé par ses soins en février 2011 et annoncé qu’il rendrait sa décision le 13 décembre prochain.

Partageant l’indignation que cette annonce suscite dans votre pays et par-delà ses frontières, je vous appelle instamment, Monsieur le Président, à mettre enfin terme à une procédure entamée il y a quatorze ans, en faisant respecter les décisions de justice déjà rendues, qui toutes innocentent Pinar Selek.


English version

Justice Minister,

Pinar Selek was twenty-seven years old, in 1998, when she was arrested, tortured and detained for two years in prison on the grounds that she would have placed a bomb in the « Spice Bazaar » of Istanbul.

Since then, the tribunal of the 12th Criminal Court of Istanbul acquitted Pinar Selek three times: in 2006, 2008 and 2011. Each and every time, her innocence has been established on the basis of evidence and expert reports. But these acquittals were all canceled by the Supreme Court of Turkey, which still requires a sentence of life imprisonment. The cruelty of this treatment forced Pinar Selek into exile. She left Turkey in 2009 and currently lives in France.

On 22 November 2012, at the latest hearings of this endless trial, the 12th High Criminal Court of Istanbul acted beyond its authority: appropriating powers that are those of the Supreme Court, it broke the third acquittal that it had itself rendered in February 2011, and announced that it would make its decision on 13 December.

Sharing the indignation that this announcement raises in your country and beyond its borders, I urge you, Mr. Minister, to finally bring to an end these legal proceedings that have been going on for fourteen years and to enforce the past court judgments, which all exonerate Pinar Selek.

*******************



Lire aussi:

Turquie : une décision illégale dans l'affaire Pinar Selek

Turquie : scandale juridique dans l'affaire Pinar Selek

Pınar Selek : CP de la plate-forme "Nous sommes tous tĂ©moins"

Pınar Selek: exilĂ©e Ă  perpĂ©tuitĂ© ?

Pinar Selek : la dissertation dÂ’une femme de conviction

Turquie : L’OMCT exige la fin du harcèlement contre Pinar Selek

Agenda - Pinar Selek : Loin de chez moiÂ… mais jusquÂ’oĂą ?

« Exilée, je glisse entre des émotions multiples, des mondes innombrables »

Turquie : Pınar Selek doit ĂŞtre dĂ©finitivement acquittĂ©e

Sevil Sevimli, Pinar Selek, deux femmes face Ă  la justice turque

Turquie : nouvelle audience du procès de Pinar Selek

Turquie/Affaire Pınar Selek : Procès reportĂ©, la lutte continue !

Turquie/Affaire Pınar Selek : Procès du premier aoĂ»t

Affaire Pınar Selek : Un communiquĂ© du GIT France

Turquie/Pınar Selek : la lutte continue !

Pınar Selek mĂ©rite la Tulipe des droits de lÂ’Homme

Turquie: Les colombes inquiètes

Turquie : criminalisation des défenseurs des droits de l’homme

Prison Ă  vie Ă  nouveau requise contre Pınar Selek !

Pinar Selek Solidarité Strasbourg

Énième audience pour la sociologue turque exilée en France

Pinar Selek : exilée à Strasbourg, jugée à Istanbul

Ce qui se passe en Turquie nous regarde

Le Collectif VAN attire l'attention sur les procès inquiétants en Turquie

Turquie, la perpétuité aggravée demandée pour Pinar Selek

Pinar Selek, un symbole du féminisme

Atelier du GIT. ConfĂ©rence-dĂ©bat de Pınar Selek

Turquie: Le 7 mars, nouveau procès pour Pınar Selek

Affaire Pinar Selek : la Turquie manie la torture psychologique

Pinar Selek: une sociologue face Ă  lÂ’acharnement judiciaire

Chercheurs sans frontières : soutenir Pınar Selek

Pinar Selek, coupable d'ĂŞtre sociologue

LÂ’acharnement de la Turquie contre Pınar Selek

Une sociologue turque accusée d’attentat acquittée

Turquie: Une sociologue suspectée de terrorisme à nouveau acquittée

Turquie : Pinar Selek acquittée mais la procédure continue

La militante turque Pinar Selek acquittée !

La justice turque s'acharne contre Pinar Selek

Appel à signer la pétition de soutien à Pinar Selek

Turquie : Nous sommes solidaires de Pinar Selek

Pinar Selek, féministe turque menacée de prison à vie

Une Militante des Droits de l’Homme pourrait être condamnée à vie




Retour Ă  la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 3 lettres Ă  envoyer aux autoritĂ©s turques
 Affiche




   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org