Aujourd'hui : Jeudi, 12 décembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 3 décembre
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d'événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l'Histoire, sur les thématiques que l'association suit au quotidien. L'éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


Légende photo: 3 décembre 2008 -- Nations unies: le Procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Luis Moreno-Ocampo, prévient les Etats membres des Nations unies qu'ils devaient se préparer à la décision des juges de la Cour concernant un mandat d'arrêt visant le président soudanais Omar Hassan Al-Bachir pour des crimes commis au Darfour (Soudan). Luis Moreno Ocampo a présenté aux membres du Conseil de sécurité son premier rapport sur le Soudan depuis qu'il a formulé, en juillet 2008, une requête pour un mandat d'arrêt contre Omar Al-Bachir pour dix chefs d'accusation, dont "crimes de guerre, crime contre l'humanité et génocide".

Ça s'est passé un 3 décembre (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :


3 décembre 1446 -- Le sultan Murat II franchit le mur de l'Hexamilion. Le 3 décembre 1446, les Turcs, emmenés par le sultan Murat II, parviennent à franchir le mur de l'Hexamilion, un mur érigé pour défendre l'Isthme de Corinthe, une bande de terre située entre le Péloponnèse et la Grèce continentale. Après avoir franchi cette muraille, le sultan Murat II envahit le Péloponnèse par le territoire de la Morée durant l'hiver 1446. De toute son histoire, le mur de l'Hexamilion n'aura jamais servi à repousser ses assaillants.
L'Internaute

3 décembre 1896 -- Empire ottoman: un jeune député du Tarn s'adresse aux représentants de la nation française. On massacre des arméniens dans l'Est anatolien. Certains voudraient passer sous silences ces massacres. A la tribune, Jean Jaurès dénonce la lâcheté intéressée de la politique du ministre des Affaires étrangères depuis plus de deux ans à l'égard du " sultan rouge ". Si la France restait sans voix, paralysée pour des raisons économiques, elle encouragerait l'Empire ottoman à maltraiter ses minorités. Au nom de la paix, de la justice et du droit, il rappelle que la morale démocratique impose le combat de la tyrannie où qu'elle soit.
Imprescriptible.fr : Il faut sauver les Arméniens, Jean Jaurès

3 décembre 1912 -- Signature d'un armistice entre la Turquie, la Bulgarie, la Serbie et le Monténégro.
Wikipedia

3 décembre 1914 -- Empire ottoman/Les événement de Pélou (Notes communiquées à Henry BARBY par M. Sbordone, agent consulaire d'Italie, à Van): deux gendarmes, qui se trouvaient à Pélou, aperçoivent dans le village un jeune étranger, et malgré les assurances du chef du village qui déclare que ce jeune homme est un de ses administrés, un des gendarmes le poursuit jusqu'à la porte d'une maison où il se réfugie. Le gendarme, furieux, profère des menaces et tient des propos injurieux contre la race et la religion arméniennes. (Cette personne, prise pour un étranger, faisait partie d'une patrouille arménienne arrivée depuis peu à Pélou, pour défendre les villages voisins contre les déprédations de Mehmed-Emin et de ses bandits). L'Arménien, qui espère que les villageois réussiront à calmer la colère du gendarme, reste enfermé dans la maison, sans répondre à ses injures. Mais, à ce moment, un nommé Sakis, meurtrier bien connu, gracié naguère, lors de la proclamation de la Constitution, et qui était exempté du service militaire, accourt au bruit fait par le gendarme. Surexcité par les injures que profère ce dernier, il se prend de querelle avec lui, et lui tire un coup de fusil. Le gendarme tombe tué raide. Son camarade, le deuxième gendarme, se réfugie dans un grenier, et la panique se répand dans le village.
Reproduit d'après le livre d'Henry Barby, Au pays de l'épouvante, l'Arménie martyre
Imprescriptible.fr: Les événement de Pélou

3 décembre 1914 Empire ottoman: l'inspecteur Ittihad de Balikesir envoie un message au Dr Nazim du comité central de l'Organisation Spéciale par Midhat Shukri, secrétaire central de l'Ittihad, que le ministère de l'Intérieur et le Comité Ittihad, conformément aux ordres donnés, sont occupés d'organiser les bandes Chete.
ANI: Chronology of the Armenian Genocide -- 1914

3 décembre 1915 -- Empire ottoman/Adana - Rapport daté du 3 décembre 1915 d'un résident étranger D'adana. Communiqué par le Comité Américain de Secours aux Arméniens et aux Syriens. "Lorsque la Turquie entra en guerre, au mois de novembre de l'année dernière (1914), il y avait des Arméniens et d'autres chrétiens clans l'armée. Beaucoup d'entr'eux allèrent au feu aux Dardanelles et en Egypte. Plus tard on retira les armes des Arméniens et ceux qui étaient dans l'armée furent transférés dans les régiments de travail, dont firent partie ensuite un grand nombre d'Arméniens mobilisés. Ces hommes étaient employés à la construction de routes, de tranchées, aux transports, etc., et rendirent de nombreux et très importants services. Lorsqu'on leur retira leurs armes un sentiment d'anxiété s'empara des Arméniens à la pensée que quelque chose se tramait. Cependant, on s'efforça de rassurer la population dans la province d'Adana, en lui faisant savoir que le Gouvernement agirait avec discrétion et qu'on ne serait sévère qu'envers les suspects ou les coupables. C'est ainsi que des personnes, dont les noms avaient été notés pendant et après les massacres de 1909, furent arrêtées ou surveillées..."
Imprescriptible.fr : Cilicie (vilayet d'Adana et sandjak de Marach)

3 décembre 1915 -- Empire ottoman : dès le mois d'octobre 1915, une « maladie extraordinaire » se développe à Mardin : « Elle les saisissait subitement, leur corps devenait livide, leurs dents tombaient et dans les quarante-huit heures ils mouraient au milieu de grandes souffrances ». En octobre, novembre et décembre 1915, le mal fait chaque jour 20 à 30 victimes et il se développe jusqu'en juin 1916 où il fait plus de 100 victimes par jour, affirme le père Rhétoré. Le frère Simon date de décembre le début de l'épidémie : « Le 3 décembre 1915, six mois jour pour jour après l'arrestation des notables de Mardin, l’œuvre vengeresse du Seigneur commençait ». Il ajoute que « les infidèles eux-mêmes s'y attendaient » et que « leurs aveux devancèrent les événements » : « Une grande dame musulmane avait dit : « La peur et la mort sont sur nos têtes : les musulmans y passeront tous, oui, tous ». Une autre encore : « Dieu punit et il punira encore, et sévèrement ». Une autre enfin : « Nous en avons trop fait contre les chrétiens pour que Dieu puisse nous pardonner… ».
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible.fr: Mardin. 1916-1918

3 décembre 1918 -- A Holleschau (Tchécoslovaquie), des groupes de soldats armés envahissent les maisons et les boutiques juives pour les piller et les incendier. 2 juifs sont tués au cours de ces émeutes.
Israelvivra.com

3 décembre 1920 -- Assemblée de la Société des Nations: le Journal de la Première Assemblée de la Société des Nations annonça même, à la date du 3 décembre, que « la sous-Commission qui s'occupait de l'Arménie s'était prononcée unanimement en faveur de l'admission de ce pays dans la Société ». Malheureusement, pendant que se débattait l'admission de l'Arménie au sein de la Société des Nations, des événements se passaient dans ce pays qui changèrent complètement les dispositions à son égard des membres de l'Assemblée.
Imprescriptible.fr: Question de l'admission de l'Arménie dans la Société des Nations

3 décembre 1921 -- Empire ottoman/lettre de Vahan Portoukalian à Kourken Tahmazian : "3 décembre. - Voici encore quelques sujets de désillusion pour Franklin Bouillon. La nuit passée on aurait tiré sur une sentinelle française ; une femme chrétienne a été trouvée assassinée ; un gendarme arménien se voit disputer son cheval par un turc qui dit le reconnaître pour sien. Deux de nos élèves, au sortir de la classe, sont entourés par une bande de gamins qui veulent leur arracher leur chapeau, et sont délivrés par un soldat français. Une bonne et un enfant sont insultés dans la rue. Ces petits détails seront peut-être traités de vétilles sans importance. Pour nous, ils sont révélateurs d'une mentalité. Tout cela sent mauvais : les Européens, les officiers, le consul s'en rendent compte. Si les Turcs étaient intelligents, ils attendraient pour se débrouiller, le départ de Franklin-Bouillon et de l'armée française. Mais ils sont convaincus qu'ils peuvent impunément tout se permettre."
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible.fr : L'évacuation française de la Cilicie en 1921 vue par l'officier Vahan Portoukalian

3 décembre 1938 -- On retire aux juifs leur permis de conduire. Les juifs doivent vendre leurs entreprises et remettre leurs valeurs ainsi que leurs bijoux.
Compagnienomades.free.fr

3 décembre 1938 -- Les Juifs n'ont plus le droit d'aller dans des piscines couvertes ou découvertes.

Certains quartiers de Berlin sont interdits aux juifs.

SlideShare Inc

3 décembre 1939 -- La ville de Nasielsk (province de Varsovie) est déclarée « purifiée de ses juifs » : en septembre et en octobre, la plupart des juifs avaient été déportés vers l'est, à Biala Podlaska, Lublin, Varsovie, etc., où ils partagent le sort des autres internés.
Israelvivra.com

3 décembre 1941 -- Les nazis assassinent 400 juifs dans le ghetto de Riga (R.S.S. de Lettonie).

995 juifs sont déportés de Vienne (Autriche) à Riga.

Création du camp d'extermination de Jumpravas Muiza (Jungfernhof, à Vidzeme, R.S.S. de Lettonie) : une partie des juifs de Vienne déportés à Riga y est envoyée.
Israelvivra.com

3 décembre 1942 -- Les SS assassinent 800 juifs de Lubeczov (Polésie, R.S.S. de Biélorussie).

1 000 juifs de Podkamia (district de Tarnopol, R.S.S. d'Ukraine) sont déportés au ghetto de Brody.
Israelvivra.com

3 décembre 1982 -- Turquie : Cemal Kutay, le biographe de Talaat, se mit à publier les « Mémoires de Talaat » en feuilleton dans le journal turc Tercüman.
Imprescriptible.fr: Documentation du génocide arménien dans les sources turques

3 décembre 1983 -- La marche des Beurs arrive à Paris. A l'initiative du mouvement "SOS racisme", la marche pour l'égalité et contre le racisme, partie de Marseille le 15 octobre, s'achève à Paris par un défilé réunissant 60 000 personnes. La première manifestation nationale contre le racisme se terminera par la rencontre des leaders de la marche avec François Mitterrand. Le président leur accordera à tous une carte de séjour et de travail valable pour 10 ans.
L'Internaute

3 décembre 1995 -- Bill Clinton signe l'ordre de départ des premiers soldats américains pour la Bosnie-Herzégovine, dans le cadre d'une force multinationale de paix sous commandement de l'OTAN qui comptera au total 60 000 hommes.
Wikipedia

3 décembre 2006 -- Session extraordinaire du Conseil des droits de l'homme de l'ONU sur le Darfour à Genève. Dans une résolution adoptée par consensus, les 47 membres du Conseil décident d'envoyer une "mission de haut niveau" pour évaluer la situation des droits de l'homme au Darfour et les besoins du Soudan sur ce sujet.
Autour de la Liberté

3 décembre 2008 -- A l'Assemblée nationale, le gouvernement a, pour la première fois, pris clairement position contre la proposition de loi qui sanctionne la négation du génocide arménien. Adopté par les députés en octobre 2006, ce texte n'a toujours pas été transmis au Sénat. Interrogé par René Rouquet (PS, Val-de- Marne), maire d'Alfortville où vit une importante communauté d'origine arménienne, Alain Marleix, secrétaire d'État à l'Intérieur et aux Collectivités locales, a reconnu que le gouvernement «n'était pas favorable à l'inscription de ce texte à l'ordre du jour du Sénat ».
Collectif VAN/Génocide arménien : la proposition de loi enterrée

3 décembre 2008 - Il y a 60 ans, l'Organisation des Nations Unies adoptait la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide. Dans son manuscrit intitulé "Totalement non officiel", Lemkin avait écrit à l'époque : " En Turquie, plus de 1 200 000 Arméniens ont été tués. Après la fin de la guerre, quelque 150 criminels de guerre turcs ont été arrêtés et internés par le gouvernement britannique sur l'Île de Malte. Et puis un jour, j'ai lu dans les journaux que tous les criminels de guerre turcs allaient être libérés. Je fus choqué. Une nation qui avait tué et les coupables étaient libérés. J'ai senti qu'une loi contre ce type de meurtre racial ou religieux devait être adoptée par le monde." Ainsi l'homme qui a inventé le mot génocide s'est en grande partie basé sur la catastrophe arménienne. En ratifiant la Convention sur le Génocide, les pays signataires, dont les États-Unis, la Grande-Bretagne, la Turquie, Israël etc., ont de fait reconnu que l'holocauste arménien était un génocide.
Collectif VAN : La Turquie a reconnu le génocide arménien!

3 décembre 2008 -- Nations unies: le Procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Luis Moreno-Ocampo, prévient les Etats membres des Nations unies qu'ils devaient se préparer à la décision des juges de la Cour concernant un mandat d'arrêt visant le président soudanais Omar Hassan Al-Bachir pour des crimes commis au Darfour (Soudan). Luis Moreno Ocampo a présenté aux membres du Conseil de sécurité son premier rapport sur le Soudan depuis qu'il a formulé, en juillet 2008, une requête pour un mandat d'arrêt contre Omar Al-Bachir pour dix chefs d'accusation, dont "crimes de guerre, crime contre l'humanité et génocide".
aidh

3 décembre 2008 -- Nations unies: la situation au Darfour (Soudan) représente toujours un énorme défi, déclare, devant le Conseil de sécurité le secrétaire général adjoint des Nations unies aux affaires humanitaires, John Holmes, qui vient d'effectuer une visite au Soudan et au Tchad. "On peut critiquer le gouvernement du Soudan pour la poursuite des violations des droits de l'homme, pour ne pas désarmer les milices, pour ne pas toujours faciliter les opérations humanitaires, ou pour avoir déclaré un cessez-le-feu qu'il a presque immédiatement violé. Néanmoins, les mouvements rebelles n'ont pas déclaré de cessez-le-feu et n'ont pas montré un grand empressement à s'engager dans un processus politique et ils n'ont pas non plus apporté leur aide aux opérations humanitaires. Ils ont aussi à répondre à beaucoup de questions", a souligné John Holmes.
aidh

3 décembre 2009 -- USA/Dans sa chronique hebdomadaire, Harut Sassounian, éditeur de The California Courier, présente des extraits de deux articles de journalistes turc et juif, qui osent parler ouvertement l'un du négationnisme d'Israël et l'autre de celui de la Turquie. L'éditeur du Intermountain Jewish News n'a pas mâché ses mots, en commençant par le titre : Tous ces mensonges sur le génocide arménien n'ont servi à rien. Il a ensuite continué en lançant une attaque frontale sur les organisations juives et les dirigeants israéliens qui ont joué des jeux immoraux avec le génocide arménien pour apaiser le gouvernement turc. L'article du commentateur libéral turc Burak Bekdil est tout aussi puissant. M. Bekdil suggère avec audace que le gouvernement turc fasse une liste de tous ses crimes passés, adopte une résolution au Parlement dirigé par le Parti AKP, et s'excuse auprès des victimes ! Il mentionne spécifiquement le génocide arménien dans les crimes appartenant au passé de la Turquie.
Collectif VAN: Juif et Turc contre la négation du génocide arménien

Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org





Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org