Aujourd'hui : Lundi, 22 avril 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 6 janvier
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


Légende photo: 6 janvier 1923 -- Empire ottoman: Ismet Pacha répondit par une fin de non-recevoir péremptoire, insistant sur les réformes turques, niant le caractère religieux du code civil turc, arguant que le régime proposé par les Alliés était un régime plus onéreux que le régime capitulaire, puisqu’il étendait la juridiction mixte à toutes les affaires pénales et civiles mixtes, et invoquant l’argument de la souveraineté dont l’exercice de la justice était un attribut exclusif et inaliénable. Les délégués des Puissances en exprimèrent, l’un après l’autre, leur amer désappointement. Ainsi donc le désaccord sur le futur régime judiciaire des étrangers était complet entre les Alliés et les Turcs, le 6 janvier 1923. Les Alliés déclarèrent ouvertement leur manque de confiance dans le système judiciaire turc et marquèrent leur décision de ne pas y soumettre leurs ressortissants, du moins pour une période transitoire durant laquelle il serait révisé tandis que la présence de juges étrangers dans les tribunaux turcs offrirait une garantie provisoire."

Ça s’est passé un 6 janvier (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

6 janvier 1199 -- Arménie: Léon II est sacré roi d'Arménie à Tarse. C’est dans la cathédrale de Tarse que Léon II fut sacré roi d’Arménie, en présence du cardinal Conrad de Wittelsbach, légat du pape Célestin II. La ville tomba aux mains des Mamelouks en 1357 et fut intégrée à l’Empire ottoman au début du XVIe siècle, comme le reste de la Cilicie.
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915
Wikipedia
Imprescriptible.fr : La Cilicie: Une région en pleine expansion démographique et économique

6 janvier 1497 -- Les juifs sont expulsés de Graz (capitale de la province autrichienne de Styrie) par un édit de l'empereur Maximilien Ier. Les juifs habitèrent la ville dès 1160, soit trente ans seulement après sa fondation.
Israelvivra.com
Israelvivra.com

6 janvier 1833 -- Proclamation de la persécution générale contre les chrétiens par l'empereur Nguy?n Minh M?ng du Vietnam/Le 6 janvier 1833, l'empereur Nguy?n Minh M?ng du Vietnam décida de proclamer la persécution générale contre les chrétiens, jugeant cette religion contraire à la religion de l'Etat. Selon l'acte de proclamation, la religion chrétienne n'enseigne sur le paradis "que rêverie et superstitions sans nombre". Il fut décidé de la destruction des églises et de la punition sévère et sans pardon possible de tous les chrétiens.
L'Internaute

6 janvier 1919 -- Empire ottoman: Dr. Reshid, ancien gouverneur général de province de Diyarbekir, criminel de guerre, commet un suicide.
ANI: Chronology of the Armenian Genocide -- 1919

6 janvier 1921 -- Empire ottoman: le 6 janvier, les Grecs prennent la ville d'Afyonkarahisar. İsmet İnönü lance sa 61e division et un groupe de cavalerie sur Kütahya, puis il contre-attaque victorieusement à la hauteur d'İnönü. C'est la première victoire dÂ’İnönü (6-10 janvier 1921) et des nouvelles forces kémalistes contre les forces grecques. Cette bataille a un retentissement énorme dans tout le pays. Mustafa Kemal utilise cette victoire à son avantage en convoquant en séance plénière le parlement le 20 janvier 1921. La loi constitutionnelle affirmant « la base de l'État turc et la souveraineté du peuple » y est votée.
Wikipedia

6 janvier 1923 -- Empire ottoman: Ismet Pacha répondit par une fin de non-recevoir péremptoire, insistant sur les réformes turques, niant le caractère religieux du code civil turc, arguant que le régime proposé par les Alliés était un régime plus onéreux que le régime capitulaire, puisqu’il étendait la juridiction mixte à toutes les affaires pénales et civiles mixtes, et invoquant l’argument de la souveraineté dont l’exercice de la justice était un attribut exclusif et inaliénable. Les délégués des Puissances en exprimèrent, l’un après l’autre, leur amer désappointement. Ainsi donc le désaccord sur le futur régime judiciaire des étrangers était complet entre les Alliés et les Turcs, le 6 janvier 1923. Les Alliés déclarèrent ouvertement leur manque de confiance dans le système judiciaire turc et marquèrent leur décision de ne pas y soumettre leurs ressortissants, du moins pour une période transitoire durant laquelle il serait révisé tandis que la présence de juges étrangers dans les tribunaux turcs offrirait une garantie provisoire.
Mandelstam, André. La Société des Nations et les Puissances devant le problème arménien, Paris, Pédone, 1926 ; rééd. Imprimerie Hamaskaïne, 1970.
Imprescriptible.fr : L’esprit général du traité de Lausanne : la Question des Capitulations

6 janvier 1942 -- Molotov, le ministre soviétique des affaires étrangères, obtient des informations sur les meurtres de masse perpétrés par les Allemands.
ajpn

6 janvier 1943 -- 3 500 juifs de Zarki (province de Kielce, Pologne) sont déportés au camp d'extermination d'Auschwitz.

Des 2300 juifs de Lubaczov (R.S.S. d'Ukraine), bien peu survivent aux Aktionen précédentes des nazis. Ce 6 janvier, les SS chassent plusieurs centaines de juifs de leurs maisons pour les assassiner.

2 000 juifs du ghetto d'Ujazd (Pologne) sont déportés au camp d'extermination de Treblinka.

Konskie (province de Kielce, Pologne) est déclaré « libéré » de ses derniers juifs. 300 d'entre eux sont déportés à Szydlowiec où ils sont assassinés avec les juifs de cette ville.

1 200 juifs de Narayov (district de Tarnopol, R.S.S. d'Ukraine) sont massacrés hors de cette ville par les SS et la police ukrainienne.

Après la liquidation du ghetto de Gorlice (Pologne) qui comptait plusieurs milliers de juifs, les ouvriers installés jusque-là dans les bâtiments de l'usine sont envoyés le 6 janvier dans les camps de travail forcé de Muszyna et de Rzeszow.
Israelvivra.com
Israelvivra.com

6 janvier 1943 -- Pologne: les Allemands disent aux Juifs d’Opoczno que ceux qui le désirent peuvent être envoyés en pays neutre, dans le cadre d’un programme spécial d’échange. 500 Juifs se portent volontaires. Ils sont envoyés à Treblinka et gazés.
ajpn

6 janvier 1945 -- Au cours d'une rafle à Budapest, les fascistes hongrois du mouvement dit « des Croix fléchées » conduisent 160 juifs sur les bords du Danube, où ils les fusillent.

Des agitateurs arrivent de Tripoli (capitale de la Libye) à Zanzur, à 50 kilomètres de là, où ils excitent la population musulmane contre les juifs. Au cours des émeutes qui s'ensuivent, près de la moitié des 150 juifs de Zanzur est massacrée.

Ce jour-là a lieu la dernière exécution d'un interné dans le camp d'extermination d'Auschwitz.

400 femmes juives, internées dans le camp de Sered (Slovaquie), sont déportées au camp de concentration de Ravensbrück (Allemagne).
Israelvivra.com

6 janvier 2008 -- France: dimanche 6 janvier 2008, en ce jour de Noël arménien, l'Eglise Apostolique Arménienne de la rue Jean-Goujon à Paris 8ème, a été la cible d'une alerte à la bombe. La police a procédé à l'évacuation des fidèles réunis dans l'église avant de fouiller les lieux. Une foule nombreuse a été maintenue à l'écart dans les rues avoisinantes. L'église a été de nouveau ouverte au culte à 12h00.
Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2008 - Part I

6 janvier 2011-- Turquie: le magazine Elle de Turquie a publié un reportage photo de Senol Altun avec les top-models Ana Zalewska et Karolin Machova, habillées par le styliste Melis Agazat. Les deux mannequins posent devant et dedans les ruines de la Cathédrale arménienne de la Sainte Vierge à Ani. Le reportage est en ligne sur un site de mode « fashiongonerogue.com ». Les photos révèlent un décor d’une beauté à couper le souffle. Mais aucune indication du lieu, aucun rappel - même en filigrane - de l’histoire tragique du peuple arménien, n’expliquent l’état de désolation et d’abandon des églises d’Ani, joyaux de l’architecture arménienne. Au final, l’usage de ces lieux saints arméniens comme scènes (volontairement ?) anonymes de photos de mode - aussi magnifiques soient-elles - pour icônes fashion et sexy, laisse un goût amer. Comme l’écrit une internaute : « Ce lieu représente la perte de tout un peuple. De vraies personnes, les Arméniens, qui ont souffert et sont morts de morts atroces. En guise de conclusion : d’assez mauvais goût. »
Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2011

6 janvier 2013 -- Turquie: une tentative d'enlèvement a eu lieu à Istanbul contre une membre de la communauté arménienne.
Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2013


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org







Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org