Aujourd'hui : Dimanche, 16 juin 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 8 janvier
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d'événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l'Histoire, sur les thématiques que l'association suit au quotidien. L'éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)


Légende photo: 8 janvier 1918 -- Empire ottoman: lettre de Armin Wegner au président Wilson. "Berlin, janvier 1919, Monsieur le président, dans votre message au Congrès du 8 janvier 1918, vous avez demandé la libération de tous les peuples non-turcs de l'Empire ottoman. La nation arménienne est l'un de ces peuples. Et c'est au nom de la nation arménienne que je m'adresse à vous. En tant qu'un des quelques Européens à avoir été le témoin oculaire de l'atroce destruction du peuple arménien depuis ses débuts dans les champs fertiles de l'Anatolie jusqu'à la liquidation des tristes survivants de la race sur les rives de l'Euphrate, j'ose revendiquer le droit de vous faire un tableau des scènes de souffrance et de terreur qui se sont déroulées sous mes yeux pendant près de deux ans et qui ne s'effaceront jamais de ma mémoire. (...)"


Ça s'est passé un 8 janvier (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :


8 janvier 1784 -- Cession de la Crimée par les Ottomans à la Russie.
Wikipedia

8 janvier 1877 -- Empire ottoman: à Constantinople en effet, le 8 janvier 1877, le comte Corti, plénipotentiaire italien, déclarait au nom des six Puissances : « On nous fait valoir de bonnes intentions là où nous croyons qu'il est nécessaire d'assurer des réalités ». Et Edhem pacha de répliquer : « Les garanties que le gouvernement impérial peut fournir sont des garanties morales tirées du sentiment même que le gouvernement a de ses intérêts et de ses devoirs. »
© Jean-Marie Carzou, Arménie 1915, un génocide exemplaire
Calmann-Lévy (2006), Flammarion (1975)
Marabout (édition de poche, 1978)

Imprescriptible.fr : Du rêve à la réalité

8 janvier 1909 -- Empire ottoman: Ernst et Hedwig Christoffel arrivèrent à Malatia, la Mélitène de l'Antiquité, sur le cours supérieur de l'Euphrate. Située dans une plaine allongée et fertile, Malatia comptait à peu près 60 000 habitants, dont un tiers d'Arméniens. Les environs étaient à l'époque peuplés en majorité de Kurdes - E. Christoffel désigne du reste constamment cette région sous le nom de Kurdistan. Malatia était le chef-lieu du sanjak du même nom, partie intégrante du vilayet de Dyarbékir, créé lors du redécoupage administratif de 1867.
En 1904, Ernst Christoffel, fils d'artisans originaires de Rheidt, en Rhénanie, et sa soeur Hedwig (1959) partirent pour l'Empire Ottoman. Jusqu'à l'hiver 1906, ils dirigèrent, à Sébaste (Sivas), l'orphelinat des arménophiles suisses fondé après les massacres hamidiens de 1894-1896. De petits «cercles d'amis», en Suisse et en Allemagne, composés le plus souvent de vieilles dames célibataires et éduquées, lui procurèrent les moyens nécessaires pour nourrir et soigner dix aveugles.
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible.fr: L'histoire de la «Mission chrétienne des aveugles en Orient»

8 janvier 1916 -- USA/Mamouret-ul-Aziz: récit d'une dame arménienne de C. {Husseinig} (une ville située aune demi-heure de H. {Kharpout}), décrivant son voyage de C. {Husseinig} à Ras-Ul-Ain, écrit après son évasion de Turquie et daté d'Alexandrie 2 novembre 1915 ; publié par le journal arménien « Gotchnag » de New-York, du 8 janvier 1916. "Peu après Pâques de cette année (1915), les fonctionnaires turcs firrent des perquisitions dans les églises et écoles arméniennes de {Mezré} de {Kharpout}, de {Husseinig}, de {Morinig}, de {Keisirig}, de {Yeghek}, et des villages environnants, mais sans rien y trouver de suspect. Ils prirent alors les clés de ces bâtiments et les remplirent de soldats. Ils perquisitionnèrent également dans les maisons privées, sous prétexte d'y chercher des armes et des munitions, mais ils ne trouvèrent rien. Puis les crieurs publics annoncèrent que toutes les armes devaient être livrées au Gouvernement ; et c'est ainsi qu'un certain nombre d'armes fut ramassé..."
Imprescriptible.fr: Vilayet de Mamouret-ul-Aziz

8 janvier 1916 -- Empire ottoman: télégramme adressé par Talaat à la préfecture d'Alep le 8 janvier 1916 et portant le numéro 801. "Il est décidé de renvoyer dans leur lieu d'exil les Arméniens employés en général dans tous les établissements, au chemin de fer comme dans d'autres constructions, et le ministère de la Guerre a informé à ce sujet tous les commandements des armées. Communiquez-moi les résultats."
Ternon, Yves. Enquête sur la négation d'un génocide, Marseille, Parenthèses, 1989
Imprescriptible.fr : Les documents Naïm-Andonian

8 janvier 1918 -- Empire ottoman: lettre de Armin Wegner au président Wilson. "Berlin, janvier 1919, Monsieur le président, dans votre message au Congrès du 8 janvier 1918, vous avez demandé la libération de tous les peuples non-turcs de l'Empire ottoman. La nation arménienne est l'un de ces peuples. Et c'est au nom de la nation arménienne que je m'adresse à vous. En tant qu'un des quelques Européens à avoir été le témoin oculaire de l'atroce destruction du peuple arménien depuis ses débuts dans les champs fertiles de l'Anatolie jusqu'à la liquidation des tristes survivants de la race sur les rives de l'Euphrate, j'ose revendiquer le droit de vous faire un tableau des scènes de souffrance et de terreur qui se sont déroulées sous mes yeux pendant près de deux ans et qui ne s'effaceront jamais de ma mémoire. J'en appelle à vous au moment où les gouvernements qui vous sont alliés poursuivent des négociations de paix à Paris, lesquelles fixeront le sort du monde pour de nombreuses décennies. Mais le peuple arménien n'est qu'un petit peuple parmi d'autres ; et l'avenir d'Etats plus grands et plus importants aux yeux du monde est en suspens. Il y a donc des raisons de craindre que l'importance d'une petite nation extrêmement affaiblie ne soit éclipsée par les objectifs égoïstes des grands Etats européens influents et qu'en ce qui concerne l'Arménie on ne voie se reproduire cette vieille tactique du désintérêt et de l'oubli dont elle a si souvent été la victime au cours de son histoire. (...)"
Né en 1886 en Allemagne, photographe et docteur en droit, témoin essentiel et primordial du Génocide Arménien Armin T. Wegner a risqué sa vie pour stigmatiser et transmettre la Mémoire de l'horreur. Pendant la première guerre mondiale Armin Wegner est infirmier volontaire en Pologne, ou il sauve les blessés sur le front. En avril 1915, au moment de l'accord militaire germano-turc, le photographe est au Moyen-Orient et en Asie Mineure pour enquêter sur les massacres des Arméniens.
Chaliand, Gérard et Ternon, Yves. Le Génocide des Arméniens: 1915-1917 Bruxelles, Complexe, 1980, rééd. augm. 2002.
Imprescriptible.fr : Lettre au président Wilson
Imprescriptible.fr : Qui était Armin Wegner ?

8 janvier 1918 -- Le président Wilson prononce un discours au Congrès donnant la liste des 14 points nécessaires à l’obtention de la paix. « The world must be made safe for democracy » (La paix dans le monde pour l'établissement de la démocratie) réclame notamment la création d'une « League of Nations » (SDN)). Les autres points serviront de base au traité de Versailles de 1919. La première partie du traité de Versailles crée la SDN.
Wikipedia

8 janvier 1919 -- Empire ottoman: une cour martiale extraordinaire a été définitivement formée par décret signé du sultan afin de juger plusieurs catégories de criminels : 1) Les véritables instigateurs des crimes contre les Arméniens ; 2) Ceux qui ont travaillé dans l'ombre de ces responsables principaux, comme les membres influents du Comité central d'Union et Progrès ; 3) Les membres des organisations secrètes, comme l'Organisation spéciale, ainsi que les militaires de haut rang et les criminels extraits des prisons ; 4) Les députés qui n'ont pas protesté et ont acquiescé aux crimes commis ; 5) Les publicistes qui ont applaudi et encouragé ces crimes, excité l'opinion publique par des articles mensongers et provocateurs ; 6) Ceux qui se sont enrichis en profitant de ces crimes ; 7) Les pacha et de bey qui ont encadré ces crimes.
*** (Dadrian, 1994 :508-509; Kévorkian, 2006 :905).
Mass Violence - par Raymond Kévorkian

8 janvier 1919 -- Empire ottoman: dès le 8 janvier 1919, trois Cours Martiales furent formées à Constantinople. Après la victoire des forces kémalistes, les procès furent suspendus le 13 janvier 1921.
Imprescriptible.fr: Procès des Unionistes 1918-1920

8 janvier 1920 -- Empire ottoman: le procès des Responsables régionaux du Parti débuta le 21 Juin 1919. Le jugement fut rendu le 8 janvier 1920. Datant du 19 Juin 1919, mettait l'accent sur le fait que les représentants et secrétaires du parti, sur la base des instructions orales et écrites secrètes du Comité central du parti sont intervenus illégalement dans les affaires du gouvernement et ainsi participé aux crimes commis par Talât pacha. Les massacres des Arméniens, leur déportation et la confiscation de leur biens furent aussi mentionnés. Le Secrétaire responsable d'Edirné, en essayant de trouver des circonstances atténuantes, avait prétendu que les déportations avaient une base légale et furent ordonnées par le gouvernement. Le Président de la commission d'enquête rejeta ces arguments et affirma que la déportation n'était qu'un prétexte et que le seul but en était l'anéantissement des Arméniens.
Imprescriptible.fr: Procès des Unionistes 1918-1920

8 janvier 1919 -- Dans la ville de Jitomir (province de Volhynie), des troupes ukrainiennes se livrent à un pogrome qui dure six jours. Ces troupes font partie de l'Armée nationale ukrainienne sous le commandement suprême de Simon Petlioura. 53 juifs sont tués et 19 blessés.
Israelvivra.com

8 janvier 1929 -- Heinrich Himmler prend le commandement des SS: en 1929, Heinrich Himmler, âgé de 29 ans, prend les rênes du jeune Parti SS, créé par Hitler en 1925. Himmler est membre d'associations nationalistes depuis 1922 ; en 1926 il était chef SS du district de Haute-Bavière, et adjoint d'Hitler à la propagande. Le 6 janvier 1929 il devient Reichsführer-SS mais ne dirige encore que 280 hommes. C'est le début d'une montée en puissance qui permettra à Himmler de dévoiler sa véritable nature dans les années 30.
L'Internaute.com

8 janvier 1930 -- Empire ottoman: dans un rapport, daté du 8 janvier 1930, et adressé au ministre des Affaires étrangères à Paris, le Haut-Commissaire de Syrie et du Liban explique : « Les témoignages concordant de tous ces réfugiés ont permis d'établir la genèse de cette nouvelle émigration, qui doit, dans la pensée des autorités turques, débarrasser définitivement la Turquie d'Asie de tout élément chrétien. Les émigrés, dont il s'agit, représentent la population chrétienne des vilayets méridionaux de la Turquie, population en grande majorité arménienne, à laquelle s'ajoutent quelques kurdes chrétiens. Ces paysans sont depuis le début de 1929 l'objet de la part des autorités locales, de persécutions systématiques. La Gendarmerie est le principal instrument de ces tracasseries qui revêtent toutes les formes possibles de vexations et restent suffisamment insaisissables pour que le Gouvernement turc puisse toujours nier qu'il a été porté atteindre à la liberté ou aux droits de ces minoritaires.
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible.fr: Le sort des minorités de Cilicie et de ses environs sous le régime kémaliste dans les années 1920

8 janvier 1942 -- A Khmielnik (Pologne), la police locale massacre une partie des habitants juifs.

Le Conseil juif est alors dissous par le chef de la police.
Israelvivra.com

8 janvier 1943 -- Un train quitte Vienne avec 101 juifs déportés à destination du camp de concentration de Theresienstadt (Terezín, Tchécoslovaquie).
Israelvivra.com

8 janvier 1945 -- Un groupe de fascistes hongrois pénètre par effraction dans le sanatorium Janos à Budapest, où ils tirent brutalement les malades juifs de leur lit, en tuant plusieurs.
Israelvivra.com

8 janvier 1961 -- Approbation de l'autodétermination en Algérie : le référendum proposé par le Général de Gaulle visant à statuer sur l'autodétermination des populations algériennes est organisé simultanément en France et en Algérie. Dans la métropole, 75,26 % des français se déclarent en faveur de la création d'un république algérienne. Dans le département français, 70 % disent "oui" à l'autodétermination.
L'Internaute.com

8 janvier 2008-- Turquie: La Société de Radio et Télévision turques (TRT), diffuseur officiel de l'Etat turc, se prépare à émettre dans huit langues différentes via le satellite. La nouvelle infrastructure sera mise en place pour émettre dans huit langues incluant le Kurde, l'arabe et et le Farsi (Nota CVAN : persan). Les émissions en arménien auront pour but de contrer les revendications au sujet du génocide arménien, avec une attention spéciale attribuée aux informations historiques.
Turquie : bientôt des émissions négationnistes en arménien à la TRT ?

08 janvier 2011 -- Turquie: En visite à Kars, ville turque proche de la frontière avec l'Arménie, le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a intimé à la municipalité de procéder à la destruction d'un monument érigé à la gloire de l'amitié entre la Turquie et l'Arménie.
Erdogan ordonne la démolition d'un monument dédié à l'amitié turco-arménienne
Le Monument de Kars sera démonté

08 janvier 2012 -- Suite aux controverses concernant un projet de loi adopté le mois dernier par l'Assemblée Nationale française, loi qui pénalise la négation du génocide arménien, un groupe de chercheurs a avancé que les actes commis à l'encontre de la communauté arménienne en Anatolie orientale dans l'Empire ottoman, ne peuvent pas être considérés comme un génocide en raison du manque d'intention de l'Empire ottoman de détruire la communauté. Usant des arguments habituels des négationnistes, l'auteur s'appuie sur l'avis « d'experts » qui ont soi-disant prouvé dans leurs divers écrits que le régime ottoman n'avait pas du tout l'intention d'exterminer les Arméniens et que par conséquent les actes perpétrés à l'encontre des Arméniens en 1915 ne constituent pas un génocide, selon la définition de l'ONU.
Turquie : les négationnistes s'emballent

8 janvier 2015 -- France : Amedy Coulibaly, un Français proche des frères Kouachi(7 janvier 2015 par l'attentat contre Charlie Hebdo, une tuerie au siège du journal satirique à Paris : deux djihadistes français, les frères Kouachi, assassinent onze personnes, dont huit collaborateurs du journal, et en blessent onze autres avant d'abattre un policier durant leur fuite. Les frères Kouachi sont finalement abattus deux jours plus tard par le GIGN dans une imprimerie où ils s'étaient retranchés, à Dammartin-en-Goële, au nord de Paris. L'attentat est alors revendiqué par Al-Qaïda dans la péninsule Arabique (AQPA), basé au Yémen.), tue par balle une policière municipale et blesse grièvement une autre personne à Montrouge. Le lendemain, il prend en otage les clients d’une supérette cachère à la porte de Vincennes à Paris. Il en tue quatre, se présente devant les autres comme « malien, musulman », et est finalement abattu lors d'un assaut du RAID et de la BRI. Il affirmait agir au nom de l'organisation djihadiste de l'État islamique qui n'a cependant pas revendiqué son acte.
Wikipedia


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org





Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org