Aujourd'hui : Dimanche, 17 décembre 2017
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Azerbaïdjan: L'ESI dénonce le manque d'objectivité des deux rapporteurs de l'APCE
Publié le : 05-02-2013

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous invite à lire cette newsletter bimensuelle sur l'actualité politique, économique et culturelle du Haut-Karabagh mise à notre disposition par la Représentation de la République du Haut-Karabagh en France.




Représentation du Haut-Karabagh en France

L’Azerbaïdjan, toujours plus loin de la démocratie…

Alors que l'ONG Freedom House place l'Azerbaïdjan au bas de son classement dans son rapport annuel sur les droits politiques et les libertés civiles, l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) persiste quant à elle à manifester une complaisance à l'égard des autorités de Bakou. L'ESI (European Stability Initiative) dénonce, dans sa dernière étude, le manque d'objectivité des deux rapporteurs de l'APCE pour l'Azerbaïdjan.

En mai 2012, l'European Stability Initiative (ESI) publiait une longue étude sur les effets pernicieux de la « diplomatie du caviar » orchestrée par Bakou (cf. Newsletter de juin 2012-2) sur l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), en démontrant l'indulgence toujours plus patente qu'a manifestée au fil des ans à l'égard du régime autoritaire de l'Azerbaïdjan, cette instance législative pourtant dédiée au respect des droits de l'homme et des principes démocratiques.

Il semble que le goût du caviar azéri continue à flatter le palais de Strasbourg où siège l'APCE, si l'on en juge au nouveau rapport publié par l'ESI, qui s'en prend cette fois plus précisément aux deux rapporteurs pour l'Azerbaïdjan, l'Espagnol Pedro Agramunt et le Maltais Joseph Delbono Grech, présentés comme les maîtres d'œuvre de cette complaisance affichée à l'égard de Bakou. Publiée le 22 janvier, à la veille de la présentation à Strasbourg par MM. Agramunt et Grech, devant les parlementaires des 47 Etats membres du Conseil de l'Europe, de rapports sur les prisonniers politiques et sur «le respect par l'Azerbaïdjan de ses obligations et engagements», cette étude brosse un portrait sans concession des deux rapporteurs sur l'Azerbaïdjan et de leur travail, un « Portrait de la Déception», comme le dit son intitulé qui, appelle par ailleurs clairement à la démission de M. Agramunt. En fonction depuis 2010, M. Agramunt, comme son collègue Grech, en fonction quant à lui depuis 2009, sont des amis déclarés de l'Azerbaïdjan, où ils se sont rendus plus souvent qu'aucun autre membre de l'APCE au cours de la décennie écoulée, souligne le rapport, qui précise que ces visites ne leur ont pour autant pas ouvert les yeux sur la situation des droits de l'homme qui n'a cessé de s'aggraver à Bakou.

Le rapport présenté par M. Agramunt trahit son manque total d'objectivité face au régime de Bakou auquel il accorde le mérite de quelques «progrès», tout en reconnaissant la persistance de certaines violations des droits et libertés en Azerbaïdjan. Au terme de cette étude très argumentée, l'ESI conclut que M. Agramunt a failli à sa mission et à celle de l'instance qu'il est censé servir et qu'il doit donc se retirer, afin de permettre un suivi plus objectif de la situation des droits de l'homme en Azerbaïdjan. Une analyse qu'il faut mettre en regard avec les conclusions de l'ONG Freedom House qui, dans son rapport annuel sur les droits politiques et les libertés civiles dans le monde, situait l'Azerbaïdjan parmi les plus mauvais élèves de son classement, en constatant que la situation s'était dégradée dans ce pays en 2012 en matière de démocratie et de droits de l'homme.

Lien vers le rapport « Portrait de la Déception» : http://www.esiweb.org/index.php?lang=fr&id=156&document_ID=134




Retour à la rubrique


Source/Lien : Représentation du Haut-Karabagh en France



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org