Aujourd'hui : Lundi, 10 août 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
La Turquie enquête sur le meurtre de Hrant Dink
Publié le :

Le gouvernement turc a promis samedi qu'il ferait «tout le nécessaire» pour trouver et punir les meurtriers du journaliste d'origine arménienne Hrant Dink.

La police a interpellé vendredi soir trois personnes, mais les a ensuite relâchées.

«Les auteurs n'échapperont pas à la justice», a déclaré le Premier ministre lors d'un meeting politique à Kizilcahamam, près d'Ankara. «Les autorités feront tout le nécessaire pour amener devant la justice l'auteur, ceux qui ont planifié le meurtre ou l'ont commandité».

Le ministre de l'Intérieur Abdulkadir Aksu, venu s'enquérir de l'avancement de l'enquête à Istanbul, a déclaré que trois personnes interpellées vendredi soir en relation supposée avec le meurtre avaient été relâchées, a rapporté l'agence de presse Anatolie.

Jeune homme en fuite

Hrant Dink, le directeur de la publication de l'hebdomadaire bilingue turco-arménien Agos, a été abattu vendredi par un inconnu de trois balles dans la tête et la gorge, devant les locaux de son journal, à Sisli, en plein centre de la rive européenne d'Istanbul.

Les médias, citant des témoins du crime, ont décrit un meurtrier d'environ 18-19 ans, portant un béret blanc et vêtu d'une veste en jean, l'agence Anatolie citant de son côté des témoins qui affirmaient avoir vu un homme de 25 à 30 ans prendre la fuite.

Hrant Dink est devenu la bête noire des cercles nationalistes pour ses propos sur le génocide arménien. Il a été condamné en octobre 2005 à six mois de prison avec sursis pour «insulte à l'identité turque», suscitant de vives critiques de l'Union européenne (UE) qui avait dénoncé une atteinte à la liberté d'expression.

Funérailles mardi

Plusieurs dizaines de personnes se sont réunies samedi matin sur les lieux de l'assassinat. Elles portaient des bougies et ont déposé des fleurs au pied d'un portrait du journaliste tandis que se multipliaient les appels à manifester. La veille au soir, quelque 5000 personnes ont défilé à Istanbul, scandant «Nous sommes tous Arméniens, nous sommes tous Hrant».

Hrant Dink sera inhumé mardi après-midi, a annoncé le patriarcat arménien d'Istanbul.

Source: SDA/ATS



Retour à la rubrique



Source/Lien : 20 minutes



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org