Aujourd'hui : Mardi, 17 juillet 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
L’assassinat de Hrant Dink
Publié le : 20-01-2007

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous propose la traduction d'un article paru en anglais dans le journal de l'Anca.

Hrant Dink, un journaliste arménien proéminent, a été assassiné à Istanbul le 19 janvier 2007, dans un contexte croissant - - et toujours plus virulent - de pressions émanant du gouvernement turc pour faire taire ses écrits sur le génocide arménien

1. La Turquie continue d’alimenter une haine anti-arménienne
Le meurtre de Hrant Dink est la preuve tragique qui montre que le gouvernement turc - de par ses menaces et sa violence - continue d’alimenter la même haine et l’intolérance qui ont conduit au génocide arménien il y a plus 90 ans.

2. Ce n’est pas un acte isolé
Le meurtre de Hrant Dink n’est pas un acte isolé, comme l’ont décrit les dirigeants dans leurs fausses expressions de regret, mais bien le résultat direct de la politique de négationnisme du génocide arménien - toujours plus agressive -, émanant des officiels turcs du gouvernement.

3. La complicité des U.S.A perpétue le négationnisme turc
Le gouvernement turc est en position de maintenir son négationnisme - envers toute évidence et l’opinion internationale - et ce en grande partie en raison du refus de l’Administration américaine de parler d’une façon et claire et morale du génocide arménien :
-- Le Département d’État reste quasi silencieux sur les condamnations turques - et la persécution - de Hrant Dink.
-- -- Le Département d’État bloque l’adoption d’une résolution sur le génocide arménien.
-- -- Le Département d’État a démis de son poste l’Ambassadeur américain, John Evans, pour avoir parlé de la vérité de ce crime, et il cherche à présent à envoyer un nouvel ambassadeur en Arménie, bien que celui-ci ait déjà nié le génocide.

4. Appel à l’action
Ce terrible acte de brutalité souligne le besoin pressant qu’ont les États-Unis de reconnaître entièrement le génocide arménien - par une action de l’Exécutif et par l’adoption par le Congrès d’une résolution sur le génocide.

© Traduction C.Gardon pour le Collectif VAN 2007



Retour à la rubrique




   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org