Aujourd'hui : Dimanche, 21 avril 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
L'assassin n'a que 17 ans
Publié le :

Un jeune homme de 17 ans a avoué hier avoir assassiné le journaliste turco-arménien Hrant Dink parce qu'il avait «insulté le peuple turc». Il avait été dénoncé par son propre père

Un jeune Turc de 17 ans soupçonné d'avoir assassiné le journaliste Hrant Dink est passé aux aveux. Il a reconnu avoir tué l'intellectuel parce qu'il avait «insulté le peuple turc». La police doit encore déterminer s'il a agi seul.

Le suspect a été interpellé tard samedi à la gare routière du port de Samsun, sur la mer Noire, 32 heures après l'assassinat du journaliste turco-arménien. Lors d'un interrogatoire, il a «admis avoir commis le crime», a déclaré le procureur général de Samsun. «J'ai lu sur internet qu'il (Dink) avait déclaré «je suis de Turquie mais le sang turc est impur», alors j'ai décidé de le tuer. Je ne le regrette pas», a en outre dit l'adolescent aux policiers.
Dénoncé par son père

Ce chômeur était proche de groupes nationalistes, selon la presse. Il a été arrêté tandis qu'il regagnait Trabzon (nord-est), sa ville d'origine. Il était en possession de l'arme à l'aide de laquelle les coups de feu ont été tirés vendredi sur le journaliste âgé de 52 ans.

Le père du jeune homme a révélé son identité après avoir vu des images sur lesquelles apparaissait son fils, ont indiqué les autorités. La vidéo provenait des caméras de surveillance de magasins de la rue où Hrant Dink a été tué de trois balles devant les locaux de son journal, à Sisli, en plein centre de la rive européenne d'Istanbul.

Selon les autorités, le suspect s'était rendu dans les bureaux de l'hebdomadaire bilingue turco-arménien «Agos», que Hrant Dink dirigeait, environ trois heures avant le crime. Il avait demandé à rencontrer le journaliste, mais s'était heurté à un refus. Deux heures plus tard, il se tenait toujours dans la rue en bas de l'immeuble. Six autres personnes soupçonnées d'implication dans l'assassinat ont été arrêtées à Trabzon.

Soulignant la jeunesse du meurtrier présumé, l'avocat de Hrant Dink a émis l'hypothèse d'une manipulation. «Le garçon a pu appuyer sur la gâchette, mais les autorités devraient trouver ceux qui sont derrière lui», a déclaré le juriste.

Selon le quotidien «Milliyet», le meurtrier présumé a affirmé à la police qu'un ami l'avait encouragé à tuer Hrant Dink et lui avait donné l'arme du crime. Le premier ministre Recep Tayyip Erdogan a salué l'arrestation du meurtrier présumé «au nom de la démocratie et de la lutte pour les libertés». Il a déclaré que la police enquêtait sur de possibles liens entre l'assassinat de Dink et celui, en février, d'un prêtre catholique italien, le père Andrea Santoro, par un adolescent de 16 ans à l'entrée de l'église Santa Maria de Trabzon, un bastion nationaliste. Hrant Dink avait souvent critiqué la position officielle d'Ankara sur les massacres d'Arméniens commis en Anatolie sous l'Empire ottoman, qu'il avait qualifié de «génocide». L'extrême droite l'avait traité de «traître». En dépit des controverses, l'intellectuel, qui doit être inhumé demain, avait forcé l'admiration de beaucoup par son dévouement à la cause du dialogue turco-arménien. Son assassinat a créé une onde de choc à travers le pays. La presse turque a notamment accusé les autorités de ne pas être parvenues à protéger un homme qui avait écrit dans ses propres articles qu'il recevait des menaces et des courriers haineux. / ats-afp-reuters



Retour à la rubrique



Source/Lien : L'Express



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org