Aujourd'hui : Mardi, 18 juin 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Ankara critiqué en Arménie après le meurtre du journaliste Hrant Dink
Publié le :

Les critiques enflaient samedi en Arménie contre les autorités turques, accusées de ne pas avoir pris les mesures nécessaires pour protéger le journaliste d'origine arménienne Hrant Dink, assassiné la veille à Istanbul.

"Les autorités turques auraient dû garantir la sécurité de Dink. Il avait reçu de nombreuses lettres de menaces et il en avait parlé à la police", a écrit samedi le journal Aikakan Dzhamanak.

Pour son confrère l'Aravot, "on peut émettre de sérieux doutes sur la capacité de la Turquie à devenir un pays civilisé et sur le fait de savoir si elle est prête à s'intégrer à l'Europe".

"Le meurtre de Dink n'est pas uniquement dirigé contre la liberté de parole. C'est aussi un signe de la renaissance de l'hystérie anti-arménienne dans le pays qui a commis le génocide des Arméniens au début du siècle dernier", a affirmé dans un communiqué le mouvement de jeunes apparenté au parti nationaliste Dachnak Tsoutioun.

Le crime devrait "dégriser" l'Union européenne et les pays qui considèrent que "la Turquie est un pays de liberté et de tolérance", a aussi estimé le mouvement.

Une centaine de militants de ce mouvement se sont rassemblés devant la représentation de l'Union européenne à Erevan, allumant des bougies et déposant des oeillets devant un portrait de Hrant Dink.

"Nous avons une fois de plus vu que les Turcs étaient une nation en laquelle on ne peut avoir confiance", a déclaré à l'AFP Jiraïr Badalian, 17 ans, étudiant en droit. "La Turquie n'est pas prête à entrer dans l'UE et nous ne l'admettrons pas", a-t-il ajouté.

"La mort prématurée de M. Dink nous a tous ébranlés. Nous sommes profondément indignés par ce meurtre qui a privé notre peuple d'un fils talentueux et courageux. Nous attendons des autorités turques que les criminels soient trouvés et sévèrement punis par la loi", a déclaré de son côté samedi dans un communiqué le catholicos Karékine II, chef de l'église apostolique arménienne.

Le journaliste turc d'origine arménienne Hrant Dink a été tué vendredi par balle devant les locaux de son hebdomadaire Agos, en plein centre d'Istanbul, par un assaillant non-identifié qui a pris la fuite. Plusieurs fois poursuivi par la justice turque, il était devenu la cible des cercles nationalistes pour ses propos contestant la thèse du gouvernement sur le génocide arménien.

Erevan a condamné vendredi l'assassinat, se disant "profondément choquée".

"Le meurtre de ce journaliste arménien connu en Turquie soulève de nombreuses questions et mérite la condamnation la plus vigoureuse", avait déclaré le président arménien Robert Kocharian, cité par son responsable de presse Victor Sogomonian. (AFP, 20 jan 2007)



Retour à la rubrique



Source/Lien : Info-Turk



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org