Aujourd'hui : Vendredi, 21 juin 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Agenda - Istanbul : Les Arméniens islamisés du génocide de 1915
Publié le :

Agenda Collectif VAN - www.collectifvan.org - La Fondation Hrant Dink a mis en ligne le 24 janvier 2013, un appel à contribution, ouvert jusqu'au 20 mars 2013, et destiné aux chercheurs qui souhaiteraient intervenir lors de la conférence qui se tiendra à Istanbul (Turquie) du 11 au 13 octobre 2013 sur le thème des Arméniens islamisés : "Le tournant du 20e siècle a été une période de transformation sociale et politique importante dans la géographie ottomane, et a inclus des expériences individuelles, ou de masse, de conversion religieuse. Durant cette période, un grand nombre d'Arméniens a été islamisé, spécialement au cours des années 1915-1916. Un nombre inconnu de jeunes Arméniens a survécu aux massacres et aux marches de la mort de 1915, en tant que filles et fils adoptifs de familles musulmanes. D'autres, moins nombreux, sont devenus des épouses et des maris. Jusqu'à récemment, les histoires de ces survivants ont été réduites au silence ou ignorées dans toutes les historiographies. Il y a maintenant un nombre croissant d'études sur les Arméniens islamisés, sous forme de fictions, de notices biographiques, de témoignages et de recherches historiques. Cette conférence vise à aborder les expériences des Arméniens islamisés et les conséquences sociales de leurs expériences, le long silence sur les Arméniens islamisés, ainsi que les formes récentes de libération de la parole." Le comité d'organisation inclut des personnalités telles que Ayşe Gül Altınay et Fethiye Çetin qui ont publié ensemble en avril 2011 "Les Petits-Enfants" chez Actes Sud, passionnant recueil de témoignages de ces Arméniens islamisés. Ils ont été recueillis suite à la publication, en Turquie, de "Le livre de ma grand-mère"de Fethiye Çetin, consacré à ses origines arméniennes. Saluons celles et ceux qui sont à l'initiative de cette conférence. Le Collectif VAN vous présente la traduction de cette annonce en anglais publiée sur le site de la Fondation Hrant Dink.


La Fondation Hrant Dink

24.01.2013

Conférence sur les Arméniens islamisés

11-13 Octobre 2013 - Istanbul

Le tournant du 20e siècle a été une période de transformation sociale et politique importante dans la géographie ottomane, et a inclus des expériences individuelles, ou de masse, de conversion religieuse. Durant cette période, un grand nombre d'Arméniens a été islamisé, spécialement au cours des années 1915-1916. Un nombre inconnu de jeunes Arméniens a survécu aux massacres et aux marches de la mort de 1915, en tant que filles et fils adoptifs de familles musulmanes. D'autres, moins nombreux, sont devenus des épouses et des maris. Dans des cas exceptionnels, des familles ou des villages entiers ont survécu "en devenant" musulmans. Alors que certains de ces survivants (particulièrement les jeunes hommes) ont retrouvé des années plus tard leurs familles ou des proches, ou qu'ils ont été emmenés dans des orphelinats par les missionnaires et les travailleurs humanitaires, de nombreux autres ont vécu le reste de leur vie comme des «musulmans», en prenant des noms turcs, kurdes, ou arabes. Jusqu'à récemment, les histoires de ces survivants ont été réduites au silence ou ignorées dans toutes les historiographies. Il y a maintenant un nombre croissant d'études sur les Arméniens islamisés, sous forme de fictions, de notices biographiques, de témoignages et de recherches historiques. Cette conférence vise à aborder les expériences des Arméniens islamisés et les conséquences sociales de leurs expériences, le long silence sur les Arméniens islamisés, ainsi que les formes récentes de libération de la parole.

Qu'est-ce que les Arméniens islamisés ont vécu? Comment ont-ils fait face à la gravité de leurs expériences? Avec qui et comment ont-ils pu partager ces expériences? Comment se reflètent leurs expériences sur la vie de leurs enfants et petits-enfants? Comment ont-ils impacté les différentes localités où ils ont vécu? Comment leurs histoires sont-elles rappelées et récitées dans ces différentes localités?

Comment les «petits-enfants» de ces survivants donnent-ils un sens à l'histoire de leurs grands-parents arméniens islamisés? Comment peuvent-ils exprimer leurs identités et leur sentiment d'appartenance? Comment sont-ils affectés par les divers développements politiques et les tensions autour de cette question? Comment ce processus se reflète-t-il sur les différentes localités?

Comment peut-on tenir compte des décennies de silence sur les Arméniens islamisés dans toutes les historiographies? Pourquoi nous a-t-il fallu si longtemps pour être au courant des histoires des Arméniens islamisés, et pourquoi notre connaissance de leur situation est-elle si limitée? Qu'est-ce que cette forme de survie et son silence engendrent-t-ils ? Comment sont-ils liés aux notions dominantes de femmes, d'hommes et de procréation? Pourquoi y a-t-il aujourd'hui de plus en plus d'intérêt sur cette catégorie particulière de survivants ?

Comment les histoires des Arméniens islamisés contribuent-elles ou compliquent-elles la recherche existante sur les génocides en général et le génocide arménien en particulier? Qu'est-ce que cela implique dans la connaissance du génocide concernant la catégorie des «survivants» ? Que pouvons-nous apprendre de l'étude des formes similaires de survie dans les autres cas de génocide et de violence politique (comme la Shoah, le cas des enfants autochtones en Australie, ou les «enfants perdus» du Chili)? Que pouvons-nous apprendre en explorant les liens et les différences entre les expériences d'islamisation forcée dans les siècles précédents et celles de la première partie du 20ème siècle?

En répondant entre autres à ces questions, cette conférence vise à contribuer à la fois aux débats historiques sur 1915 et ses conséquences, ainsi qu'aux questions contemporaines sur l'identification ethnique/nationale, le sexe, la responsabilité et la justice. La conférence vise également à discuter du rôle de la recherche et de l'érudition dans les processus difficiles visant à faire face à des formes passées et présentes de violence, de discrimination et d'injustice.

Processus de demande:

La conférence est ouverte à tous les chercheurs de toutes les disciplines et milieux.
Les langues de travail de la conférence seront l'anglais, le turc et arménien. Les demandes doivent être faites en anglais ou en turc.
Merci de soumettre un sujet (500 mots maximum) décrivant la pertinence et l'originalité de votre contribution, accompagné d'un résumé de 200 mots.
Il y a des fonds limités pour les participants qui n'ont pas d'autres sources de financement pour participer à la conférence.
Lorsque vous soumettez votre sujet, merci d'indiquer votre besoin d'aide financière. Il n'y a aucun frais d'inscription. Déjeuner, thé et café fournis pour tous les conférenciers.
La date limite d'inscription est le 20 mars 2013. Pour soumettre votre article et pour plus d'informations: eminekolivar@hrantdink.org


Comité d'organisation:

Ayşe Gül Altınay
Sibel Asna
Fethiye Çetin
Delal Dink
Ayşe Kadıoğlu
Karin Karakaşlı
Emine Kolivar
Hosrof Köletavitoğlu


Comité scientifique:

Ahmet İnsel (Galatasaray University)
Andrea Petö (Central European University)
Ayfer Bartu Candan (Boğaziçi University)
Ayşe Gül Altınay (Sabancı University)
Boghos Levon Zekiyan (Venice CaÂ’ Foscari University)
Hülya Adak (Sabancı University)
Jackie Mansourian
Murat Yüksel (Koç University)
Raymond Kevorkian (University Paris 8)
Ronald Grigor Suny (University of Michigan)
Selim Deringil (Boğaziçi University)
Vahe Tachjian (Houshamadyan)
Zeynep Türkyılmaz (Dartmouth College)


Traduction Collectif VAN - 8 mars 2013 - 06:30 - www.collectifvan.org

------------------------

Lire aussi:

Agenda - Parution du livre "La Turquie et le fantôme arménien"

Agenda - Parution du livre "Les restes de l'épée"

Agenda - Les Petits-enfants de A. Gül Altinay et de F. Cetin

Le livre de ma grand-mère




Retour à la rubrique


Source/Lien : La Fondation Hrant Dink



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org