Aujourd'hui : Samedi, 24 août 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Le meurtrier présumé de Hrant Dink et quatre possibles complices incarcérés
Publié le :

ISTANBUL (AFP) - Ogün Samast, 17 ans, soupçonné d'être l'assassin du journaliste turc d'origine arménienne Hrant Dink, et quatre complices présumés ont été incarcérés mercredi après avoir comparu devant un tribunal d'Istanbul, a indiqué à la presse le procureur général d'Istanbul.

Le jeune suspect devra répondre des chefs d'inculpation de meurtre avec préméditation, appartenance à organisation criminelle armée et port d'arme prohibée, a indiqué le procureur général Aykut Cengiz Engin, cité par l'agence de presse Anatolie.

Les quatre autres suspects seront jugés pour incitation au meurtre, formation d'une organisation criminelle et infraction à la loi sur les armes à feu.

Les autorités vont désormais élargir les investigations en vue de déterminer si ce groupe de cinq personnes était lié à "des organisations terroristes ou politiques" et si il a été "manipulé ou téléguidé" a déclaré le représentant du ministère public.

Il a ajouté que l'enquête allait aussi s'orienter vers la ville de Trabzon, un bastion nationaliste au nord-est de la Turquie, où un prêtre catholique avait été tué par balles l'an dernier par un adolescent de 16 ans.

Le jeune Ogün Samast a été écroué préventivement aux termes d'un article de la procédure pénale qui prévoit l'incarcération d'un suspect sur lequel pèsent de "fortes présomptions", a expliqué après la première comparution de son client son avocat, Me Levent Yildirim, commis d'office par le barreau d'Istanbul.

"De toute évidence, nous parlons ici d'un homicide", a précisé l'avocat interrogé par les journalistes sur les charges qui pouvaient être retenues contre Ogün Samast. L'adolescent a ensuite été écroué la prison de Bayrampasa, dans la partie européenne de la métropole. Originaire de Trabzon, il a quitté l'école avant le lycée et est sans emploi.

Il a avoué avoir tué vendredi par balles Hrant Dink, 52 ans, devant le siège de son journal, l'hebdomadaire Agos, en plein coeur d'Istanbul. "Mon client n'a pas agi seul. Il a été poussé par quelqu'un", a déclaré Me Yildirim sans préciser la date du procès. L'avocat a ajouté que son client éprouvait des remords, contrairement à ce qui a été écrit dans la presse, mais n'avait pas saisi les retombées de son acte.

Quatre autres suspects ont comparu devant la même cour et ont été incarcérés. Parmi eux figurait Yasin Hayal, 26 ans, qui aurait incité Samast à tuer le journaliste et lui aurait fourni l'arme du crime. Selon la justice, Yasin Hayal a déjà purgé une peine de prison de 11 mois après avoir commis un attentat à la bombe contre un restaurant McDonald's dans la ville de Trabzon.

Escorté par des policiers, Hayal, le principal complice présumé de Samast, l'air confiant, a menacé en passant devant les caméras le lauréat turc du prix Nobel de littérature 2006, Orhan Pamuk.

"Orhan Pamuk doit prendre garde", a-t-il lancé. Hrant Dink, qui a toujours défendu sa nationalité turque, s'était attiré les foudres des cercles nationalistes pour avoir dénoncé le génocide arménien de 1915-1917 que la Turquie nie catégoriquement. M. Pamuk a été poursuivi puis acquitté par la justice turque pour "insulte à l'identité turque", tout comme Dink.



Retour à la rubrique



Source/Lien : Yahoo!



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org