Aujourd'hui : Lundi, 22 avril 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 9 avril
Publié le :

Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:


Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)



Légende photo : 9 avril 2011 -- Lors d’une conférence organisée par l'Association des Arméniens Démocrates de Belgique, l'écrivain turc Kemal Yalcin, résident en Allemagne, s'est adressé aux participants dans les langues arménienne, assyrienne et turque. « En tant qu'écrivain turc, Je m'excuse auprès des Arméniens et des Assyriens. Je souhaite que le Pont de la Soie marquant la frontière entre la Turquie et l'Arménie (Pont historique à Ani) soit rénové et devienne un symbole de fraternité entre les nations arméniennes et turques. », a déclaré l'écrivain. Ajoutant, « Aujourd'hui, il y aurait 15 millions de non musulmans en Turquie si il n'y avait pas eu de génocide ».


Ça s'est passé un 9 avril (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

9 avril 1909 -- Empire ottoman : le Sultan Hamid était encore sultan de Turquie lorsque le 31 mars 1909, en Cilicie, 30000 Arméniens furent massacrés. Le 9 avril, le sultan Hamid fut détrôné et son frère aîné Muhamet Rechad monta sur le trône. Un nouveau gouvernement fut placé à la tête du pays, composé d'Enver, de Talaat, Kemal Nazim, qui considérèrent comme nulles les lois promulguées par le sultan Hamid et créèrent les forces armées « bachibouzouks ». Paix, Egalité, Fraternité, ce rêve séculaire du peuple arménien était devenu réalité. Les comités centraux des deux partis arméniens Hentchag - Tachnag eurent alors des relations très proches et amicales. De part et d'autre, les dirigeants se réunissaient tous les jours à propos de la Constitution et prononçaient de beaux discours patriotiques. Les dirigeants turcs et arméniens s'invitaient mutuellement à des repas, des réjouissances, des visites des rues, des villes et des institutions arméniennes. Les Arméniens bénéficiaient de nombreuses autorisations, il s'occupaient même d'affaires judiciaires, de contestations complexes. Le Révérand Mihran annonça la nouvelle de la Première Guerre Mondiale. Le 3 août eut lieu l'éclipse de soleil.
Svazlian, Verjiné. (1999). The Armenian Genocide in the Memoirs and Turkish-Language Songs of the Eyewitness Survivors. Yerevan, "Gitutiun" Publishing House of the NAS RA.
Imprescriptible : Eliazar Garabédian raconte...

9 avril 1909 -- Empire ottoman : Toutes les sources confirment que les « événements d'avril 1909 » ont pour point de départ le meurtre de deux Turcs par un jeune charpentier arménien à la périphérie d'Adana le lundi de Pâques, 9 avril. Le 4 avril, alors que le jeune Hovhannès rentre chez lui, il rencontre un groupe de brigands, dirigés par un certain Isfendiar, qui l'encerclent et lui demandent de satisfaire leurs fantaisies. Sur son refus, ces hommes le bastonnent et l'abandonnent sur place. Le lendemain matin, le jeune homme se rend à la préfecture, puis au tribunal pour y déposer une plainte contre ces délinquants notoires, mais il est éconduit sans ménagement. Il décide alors de s'acheter un pistolet pour se défendre. Le lundi de Pâques en soirée, le groupe attend Hovhannès sur la route menant à sa demeure, l'attrape et le blesse de plusieurs coups de couteaux. Le jeune homme riposte, tuant le chef de ses agresseurs et en blessant deux autres.
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : La situation politique en Cilicie à la veille des massacres d'avril 1909

9 avril 1916 -- France : discours prononcé par Anatole France, le 9 avril 1916 à la Sorbonne, lors du meeting « Hommage à l'Arménie ». Ont également prit la parole : Paul Deschanel, Painlevé, l'abbé Wetterlé.
« Il y a vingt ans, lorsque les massacres ordonnés par le sultan Abdul Hamid ensanglantèrent l'Arménie, quelques voix seulement en Europe, quelques voix indignées protestèrent contre l'égorgement d'un peuple. En France, un très petit nombre d'hommes appartenant aux partis les plus opposés s'unirent pour revendiquer les droits de l'humanité grandement offensée. Vous les connaissez : Jaurès, Denys Cochin, Gabriel Séailles, Ernest Lavisse, Jean Finot, Victor Bérard, Francis de Pressensé, le Père Charmetant, Pierre Quillard, Clemenceau, Albert Vandal, quelques autres encore que je m'excuse de ne pas nommer. Le reste demeura muet. Plusieurs se sentaient émus d'une grande pitié; mais comme les malheureux inspirent de l'éloignement à la plupart des hommes, on chercha des torts aux victimes; on leur reprocha leur faiblesse. Quelques-uns, prenant la défense des bourreaux, les montraient châtiant des séditieux ou vengeant les populations turques ruinées par des usuriers chrétiens. D'autres enfin voyaient dans ce carnage la main de l'Angleterre ou celle de la Russie. »
Reproduit d'après Trente ans de vie sociale, t.IV, Paris, Emile-Paul, 1973
Imprescriptible : Hommage à l'Arménie

9 avril 1941 -- Le Ghetto de Czestochowaest est officiellement créé en ce jour. En juin 1942 la population du ghetto est d'environ 40 à 50.000 Juifs, car environ 15.000 juifs des environs ont été forcés d'entrer dans le ghetto.Les juifs sont entassés dans le ghetto, où le manque de nourriture et la promiscuité les prédisposent aux épidémies et à la famine.
Skynet : 9 avril, ce jour-là, n'oubliez pas

9 avril 1942 -- Un train avec 998 déportés juifs quitte Vienne (Autriche) pour Izbica (Pologne).
- Création d'un ghetto dans la ville de Volyn (Ukraine), dont les habitants juifs sont divisés en deux groupes, ceux qui peuvent encore travailler et les autres. 400 juifs seulement sont reconnus bons pour le travail. Les autres seront assassinés.
- 800 juifs sont déportés de Lubartow (Pologne) au camp d'extermination de Belzec, où ils périssent tous.
Skynet : 9 avril, ce jour-là, n'oubliez pas

9 avril 1943 -- Au cours de la nuit, 800 juifs de Rotterdam sont arrêtés par les nazis et transférés au camp de regroupement de Westerbork. De là, ils seront déportés vers les camps d'Auschwitz et de Sobibor (Pologne).
- Plusieurs centaines de juifs qui avaient été déportés de Komarno (Ukraine) à Rudki y sont assassinés en même temps que les 1 500 juifs de Rudki.
Skynet : 9 avril, ce jour-là, n'oubliez pas

9 avril 1945 -- Environ 20.000 juifs rescapés du Südostwall (ligne de défense du sud-est sur la frontière Hongroise) arrivent à Mauthausen après une marche forcée de la frontière Hongroise à travers les Alpes autrichiennes.
Skynet : 9 avril, ce jour-là, n'oubliez pas

9 avril 1994 -- Paris lance l'opération «Amaryllis» visant à évacuer hors du Rwanda la population expatriée. La veuve du président Habyarimana, Agathe Kanziga, accompagnée de sa suite et aujourd'hui soupçonnée par le TPIR d'implication dans le génocide, est évacuée avant même les ressortissants français.
Le Figaro : Le génocide des Tutsis a fait 800 000 morts en cent jours

9 - 10 avril 2010 -- USA : une conférence universitaire-titrée " Point sur la Recherche sur le Génocide Arménien : Historiographie, Sources et Axes Futurs"-a eu lieu au Centre Universitaire Higgins, Université de Clark. L'atelier était organisé par Taner Akçam, Maître de conférences, Département d'Histoire, chaire des Etudes sur le Génocide Arménien Robert Aram et Marianne Kaloosdian et Stephen et Marian Mugar, professeur en Etudes sur le Génocide Arménien au Centre Stassler d’Etudes sur l'Holocauste et le Génocide, Université de Clark ; Eric Weitz, professeur éminent d'Histoire à l'Université McKnight et Arsham et Charlotte Ohanissian, professeur au Collège en Arts et Sciences Humaines à l'Université du Minnesota ; et la National Association for Armenian Studies and Research (NAASR, Association pour les Etudes et la Recherche Arméniennes).
Collectif VAN : Conférence : Génocide Arménien, Historiographie et Sources, à l'Université Clark, 9 et 10 avril 2010

9 avril 2011 -- Lors d'une conférence organisée par l'Association des Arméniens Démocrates de Belgique, l'écrivain turc Kemal Yalcin, résident en Allemagne, s'est adressé aux participants dans les langues arménienne, assyrienne et turque.
« En tant qu'écrivain turc, Je m'excuse auprès des Arméniens et des Assyriens. Je souhaite que le Pont de la Soie marquant la frontière entre la Turquie et l'Arménie (Pont historique à Ani) soit rénové et devienne un symbole de fraternité entre les nations arméniennes et turques. », a déclaré l'écrivain. Ajoutant, « Aujourd'hui, il y aurait 15 millions de non musulmans en Turquie si il n'y avait pas eu de génocide ».
NAM : Les excuses aux Arméniens de Kemal Yalcin


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org