Aujourd'hui : Samedi, 16 novembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Collectif VAN : l'éphéméride du 10 avril
Publié le :

Info Collectif VAN – www.collectifvan.org – La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). Vous pouvez retrouver tous les éphémérides du Collectif VAN dans la Rubrique Actions VAN, en cliquant sur ces liens:




Les éphémérides du Collectif VAN (1ère partie)

Les éphémérides du Collectif VAN (2ème partie)



Légende photo : 10 avril 1992 -- Le 10 avril 1992, les forces de l'armée azérie ont envahi le village de Maragha et massacré la population en la soumettant à des actes de barbarie. Les scènes d'horreur décrites dans les témoignages hanteront longtemps les survivants de Maragha, village qui est toujours, à l'heure actuelle, sous contrôle azéri : « Je frissonne d'horreur quand je me souviens de ces jours épouvantables ; comment nous nous sommes enfuis... en rangs, comme dans les films sur les massacres de 1915. Exactement les mêmes images que le génocide : les gens debout en rangs sur leur chemin pour échapper à la mort. »


Ça s'est passé un 10 avril (les événements sont classés du plus ancien au plus récent) :

10 avril 1882 -- Un pogrome éclate à Balta (Russie). Toutes les maisons juives sont pillées, 40 juifs sont massacrés, 170 blessés et 20 femmes violées. Au total, 1 250 habitations et magasins juifs sont détruits, 15 000 juifs, dont de nombreux enfants, réduits à la misère et à la mendicité.
Skynet : 10 avril, ce jour-là, n'oubliez pas

10 avril 1915 -- Empire ottoman : R. P. Yervant P‛erdahdjian : « brusquement, des recherches et des arrestations terrifiantes eurent lieu sous le prétexte que des guet-apens seraient organisés par les Arméniens de Constantinople durant les journées d'intronisation du sultan M[ehmed Rechad]. Par la suite, les Turcs ont oublié ce conte. Les membres de partis politiques, les intellectuels, les pharmaciens, les médecins, les avocats, les enseignants et quelques ecclésiastiques, soit au total près de 350 personnes, furent emprisonnés et envoyés à Ayache, tandis que ceux qui étaient considérés comme non membres d'un parti furent expédiés à Tchangheri».
© Revue d'Histoire Arménienne Contemporaine pour toutes les éditions |
© Yves Ternon pour le texte Mardin 1915

Imprescriptible : R. P. Yervant P‛erdahdjian : événements et faits observés à constantinople par le vicariat [patriarcal] (1914-1916)

10 avril 1918 -- Le 14 mars une Conférence des délégués turcs et transcaucasiens s'ouvrit à Trébizonde. Les délégués de la Transcaucasie arrivèrent à cette Conférence avec le mandat du Seim d'obtenir les frontières de 1914 et une autonomie pour l'Arménie turque. Contre cette dernière demande les Turcs protestèrent énergiquement, comme contre une ingérence dans leurs affaires intérieures; d'autre part, ils exigèrent de la Délégation transcaucasienne la reconnaissance, préalable à toutes négociations, du traité de Brest-Litovsk qui venait d'être signé et qui privait la Russie des territoires d'Ardahan, de Kars et de Batoum cédés à elle par le traité de Berlin de 1878. Après de longs pourparlers, la Délégation transcaucasienne, présidée par le Géorgien Tchenkeli, connu pour son orientation allemande, accepta le 10 avril 1918 de reconnaître le traité de Brest-Litovsk[77], après quoi les Turcs présentèrent une autre demande préliminaire, celle de la proclamation formelle par la Transcaucasie de son indépendance.
Mandelstam, André. La Société des Nations et les Puissances devant le problème arménien, Paris, Pédone, 1926 ; rééd. Imprimerie Hamaskaïne, 1970.
Imprescriptible : L'Arménie russe pendant la Grande Guerre et après l'armistice de Lemnos

10 avril 1919 -- Empire ottoman : Le 8 avril 1919, Mehmet Kemal Bey, accusé de massacre arménien fut condamné à mort par une cour martiale sous la présidence du général Mustafa Paşa. Le condamné fut pendu immédiatement à Beyazit, Istanbul, le 10 avril 1919.
Imprescriptible : Mehmet Kemâl Beğ

10 avril 1941 -- La Croatie se sépare de la Yougoslavie et prend son indépendance. Des mesures antijuives sont prises, des Juifs sont rançonnés. Une division SS musulmane est mise en place, avec comme objectif avoué la destruction du judaïsme de croatie. Synagogues et cimetières sont détruits. Le grand Mufti de Jérusalem, Haj Ami Al Husseini, viendra lui-même diriger cette division, avec le grade de général SS.
- Les Allemands occupent Zagreb (Yougoslavie). Ils commencent aussitôt à arrêter les juifs.
La vie culturelle de la communauté était active dans cette ville depuis le XIIIe siècle. Des artistes, des médecins, des savants et des intellectuels de renom y sont nés.
Skynet : 10 avril, ce jour-là, n'oubliez pas

10 avril 1942 -- 800 juifs sont déportés de Radziev Kusawski (Varsovie) au camp d'extermination de Chelmno (Kulmhof).
- Les nazis déportent 1 750 juifs de Leczyca (province de Lodz) au camp d'extermination de Chelmno.
- Les nazis déclenchent une Action contre les juifs de Kuty (kraine), causant 950 victimes.
- 1 650 juifs sont déportés du village d'Uchanie (Ukraine) au camp d'extermination de Sobibor, où ils périssent tous.
Skynet : 10 avril, ce jour-là, n'oubliez pas

10 avril 1943 -- Heinrich Himmler, chef des SS, de la police allemande et de la Gestapo, interdit l'usage du terme codé Sonderbehandlung, « traitement spécial », pour désigner la liquidation des juifs. Il recommande d'utiliser à sa place le terme de Durchschleusung, « filtrage ».
- Les nazis arrêtent 45 juifs à Utrecht. Ils les conduisent à Amsterdam avant de les envoyer au camp de regroupement de Westerbork.
Skynet : 10 avril, ce jour-là, n'oubliez pas

10 avril 1992 -- 10 avril 1992 -- Le 10 avril 1992, les forces de l'armée azérie ont envahi le village de Maragha et massacré la population en la soumettant à des actes de barbarie. Les scènes d'horreur décrites dans les témoignages hanteront longtemps les survivants de Maragha, village qui est toujours, à l'heure actuelle, sous contrôle azéri : « Je frissonne d'horreur quand je me souviens de ces jours épouvantables ; comment nous nous sommes enfuis... en rangs, comme dans les films sur les massacres de 1915. Exactement les mêmes images que le génocide : les gens debout en rangs sur leur chemin pour échapper à la mort. »
Collectif VAN - Maraghar : Avril, le mois des génocides

10 avril 2012 -- Le média progressiste turc Taraf continue à ouvrir ses colonnes à des journalistes qui n'ont pas peur de s'exposer. Alors qu'affirmer la réalité du génocide arménien est une atteinte à la « nation turque », passible de 2 ans de prison au titre de l'Article 301 du Code pénal turc, Serdar Kaya apporte à ses lecteurs la preuve que l'extermination des Arméniens était abordée officiellement au sein du Parlement turc en 1918. Il va même plus loin en indiquant qu'au-delà des Arméniens, ce sont « également tous les groupes chrétiens qui ont été pris pour cible ». Un article qui a secoué la Turquie qui se retrouve désormais à devoir affronter trois génocides au lieu d'un seul...
Collectif VAN - Génocides : le parlement turc a écrit l’histoire


Compilation réalisée par le site www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org