Aujourd'hui : Dimanche, 15 septembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Hommage en Arménie au journaliste assassiné à Istanbul
Publié le :

par Hasmik Mkrtchyan

EREVAN, 24 janvier (Reuters) - Cent mille personnes ont défilé mercredi dans Erevan, la capitale arménienne, pour rendre hommage au journaliste turc Hrant Dink, directeur d'une revue turco-arménienne assassiné la semaine dernière à Istanbul.

Des gerbes de fleurs et des oeillets ont été déposés au mémorial érigé pour les quelque 1,5 million d'Arméniens massacrés par les Turcs ottomans entre 1915 et 1923.

Le rassemblement était sans précédent dans les rues d'Erevan depuis octobre 1999, quand plusieurs centaines de milliers d'Arméniens avaient défilé après l'assassinat du Premier ministre Vazgen Sarkissian. Un grand nombre de manifestants portaient des photographies de Hrant Dink. D'autres brandissaient des pancartes visant les autorités turques: "La main du meurtrier a été dirigée par la Turquie officielle", proclamait l'une, "Le monde est surpris, pas nous", pouvait-on lire sur une autre.

Un nombre similaire de Turcs ont participé mardi aux funérailles du journaliste mardi dans les rues d'Istanbul.

"La vague qui s'est levée en Turquie après ce meurtre indique que des changements sont en cours dans la conscience des Turcs", a dit Levon Ananian, qui dirige l'Union des écrivains arméniens.

"Il ne faut pas accuser les Turcs de notre génération, mais leurs aïeuls", a déclaré Anahit Aroustamian, une adolescente de quinze ans qui s'est dit "surprise que tant de Turcs aient participé hier aux funérailles". Hrant Dink avait écrit à de multiples reprises sur le génocide arménien, un terme que les autorités turques rejettent.

Il avait été inquiété par la justice. Son assassin présumé, Ogun Samast, un jeune homme de 17 ans, a avoué l'avoir tué parce qu'il avait "insulté" la Turquie.



Retour à la rubrique




   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org