Aujourd'hui : Lundi, 22 avril 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
«Le négationnisme est une perversion de l’âme et de l'esprit. C'est un crime» (Jacques Chirac)
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org -

COMMUNIQUE DE PRESSE du Collectif VAN
[Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
25 janvier 2007 – 19 :15

Jacques Chirac : « Le négationnisme est une perversion de l’âme et de l'esprit. C'est un crime »


Environ 200 personnes se sont rassemblées jeudi 25 janvier, place Paul Claudel non loin du Sénat.
Sur un camion, une immense banderole noire de 4 m de long annonçait : « Le négationnisme est un crime. Pour le punir il faut une loi ».
Les manifestants tenaient des ballons blancs sur lesquels était inscrit en lettres noires :
« Sénat, ne te dégonfle pas : Vote la loi ! ».
Pour symboliser le crime de génocide, des artistes plasticiens avaient reproduit des têtes coupées, brandies sur de longs bouts de bois, avec pour chacune un panneau affichant : « Génocide des Arméniens – 1915 ». « Nous faisons référence à ce qu’ont subi nos arrières grands-parents : ces images de têtes d’Arméniens décapités, brandies par leurs bourreaux, et dont nous avons tous vu des photos dans notre enfance, hantent nos mémoires », a déclaré l’un d’entre eux.
Sur la chaussée, un tracé à la craie, évoquait le cadavre de Hrant Dink, journaliste arménien assassiné le 19 janvier dernier à Istanbul pour son combat en faveur de la reconnaissance par la Turquie, du génocide arménien de 1915. Au sol, était écrit : « Le négationnisme tue ». Des panneaux A3 avec le portrait de Hrant Dink, rappelaient : « La Turquie tue Hrant Dink. La Turquie nie, la Turquie continue ».

Tous les orateurs ont rendu hommage à Hrant Dink et dénoncé la responsabilité de l’Etat turc qui éduque depuis des décennies le peuple turc dans la haine de l’Arménien :
Madame Hélène Luc, Sénatrice (PC), très impliquée dans la reconnaissance du génocide arménien et la pénalisation de sa négation, est venue exprimer son soutien et a intercédé pour qu'une délégation soit reçue au Sénat. Séta Papazian, Présidente du Collectif VAN a déclaré : « Le génocide de la nation arménienne par le gouvernement Jeune-Turc en 1915 est resté impuni. Rien n'enhardit un criminel autant que de savoir qu'il peut commettre son crime sans être tenu pour responsable. Demain, quelle sera la prochaine cible ? ».

Après l’intervention d’Edmond Yanikian (UCFAF), c’est Yves Ternon, historien des génocides, qui a accusé les assassins de Dink, d’avoir « détruit l’espoir de démocratie en Turquie ». Un message de soutien de Michel Mahmourian, Président du Comité des Arméniens de Belgique a été lu pour dénoncer le négationnisme turc qui infiltre les rouages politiques en Belgique, particulièrement (et paradoxalement) ceux de la gauche belge.
Denis Larghero (Conseil Général des Hauts de Seine) a participé au rassemblement au nom d’André Santini, Député-Maire UDF d’Issy-les-Moulineaux qui a envoyé au Collectif VAN un message en ces termes : « Cet acte [l’assassinat de Hrant Dink] n’est rien d’autre que l’expression dans sa forme la plus abjecte du négationnisme du génocide arménien. Au moment où nous célébrons l’Année de L’Arménie en France, il conviendrait que le Sénat puisse suivre l’Assemblée nationale pour enfin pénaliser ce négationnisme, comme c’est le cas aujourd’hui pour la Shoah ». L’action devant le Sénat avait également reçu l’appui de Yevrobatsi, de l'AGLA et de Claire Mouradian, historienne.

Des propos forts de Maître Serge Klarsfeld ont été relayés : « Au Panthéon, le Président de la République a dit que le négationnisme est une perversion de l’âme et de l'esprit, que c'est un crime. (…) Hier il l’a dit pour la Shoah mais le génocide des Arméniens c'est aussi un génocide, comme le génocide des Juifs. ».
Séta Papazian a mis en garde les Arméniens sur l’instrumentalisation de la mort de Hrant Dink par des associations franco-turques notoirement négationnistes qui salissent la mémoire de Hrant Dink, combattant de la vérité, en lançant de pseudo appels au dialogue. Une minute de silence a ensuite été respectée en hommage à Hrant Dink.
Puis est intervenu Raffi Kalfayan (FIDH) qui a rappelé que Hrant Dink avait été assassiné pour ses propos sur l'existence du génocide arménien et qu'il avait été le seul des intellectuels poursuivis en Turquie au nom de l'Article 301 du Code pénal, à avoir vu sa peine confirmée. Enfin, René Dzagoyan pour le CCAF, a rendu compte de manière très émouvante du voyage de la délégation du CCAF à Istanbul en notant que Messieurs Erdogan et Gül s’étaient abstenus de participer aux funérailles du rédacteur en chef du journal Agos. Une Conférence de Presse ouverte au public sera donnée à ce sujet, par le CCAF, samedi à 11h30 à l’Ugab (Paris 75017).

Les manifestants ont scandé à plusieurs reprises : « La Turquie assassine, le Sénat s’incline ! ».
Un lâcher de ballons a clôturé ce piquet de protestation.
Une délégation composée du Bureau du Collectif VAN et de René Dzagoyan du CCAF sera reçue mercredi 31 janvier au Sénat.

Séta Papazian, Présidente du Collectif VAN
[Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
Boîte vocale : 08 70 72 33 46 - contact@collectifvan.org - www.collectifvan.org
Collectif VAN - BP 20083 - 92133 Issy-les-Moulineaux Cedex - France

Photos Collectif VAN

Voir les photos sur

Sénat ne te dégonfle pas : Vote la loi ! (1ère partie)

Sénat ne te dégonfle pas : Vote la loi ! (2ème partie)



Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org