Aujourd'hui : Jeudi, 20 juin 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Nouvelle incarcération dans l’affaire du meurtre de Hrant Dink
Publié le :

lundi 29 janvier 2007, Stéphane/armenews

Deux nouvelles personnes suspectées d’implication dans le meurtre du journaliste turc d’origine arménienne Hrant Dink ont été présentées vendredi à Istanbul à un juge, qui a décidé de placer l’une d’elles en détention provisoire, a rapporté l’agence de presse Anatolie.

Par ailleurs, le gouverneur et le chef de la police de Trabzon (nord-est), ville d’origine du meurtrier présumé Ogün Samast, ont été démis de leur fonction, ajoute Anatolie.

Erhan Tuncel, un étudiant proche selon les médias d’un groupe ultra-nationaliste actif à Trabzon a été inculpé d’incitation au meurtre et de participation à une organisation criminelle armée, a indiqué Anatolie.

L’agence a précisé que le prévenu avait gardé le silence devant le juge.

Le deuxième suspect, Muharrem Sait K., 17 ans, qui selon les médias avait envoyé un courriel à Samast le félicitant pour le meurtre de Dink, a été relâché après que le juge eut entendu sa déposition, a rapporté Anatolie.

Ogün Samast a été écroué mercredi avec quatre complices supposés.

Il doit répondre des chefs d’inculpation de meurtre avec préméditation, appartenance à organisation criminelle armée et port d’arme prohibée.

Le jeune homme, âgé de 17 ans, a avoué avoir tué vendredi dernier par balle Hrant Dink, 52 ans, devant le siège de son journal, l’hebdomadaire Agos, en plein coeur d’Istanbul.

Les quatre autres suspects placés en détention provisoire mercredi seront jugés pour incitation au meurtre, formation d’une organisation criminelle et infraction à la loi sur les armes à feu.

L’un d’entre eux, Yasin Hayal, 26 ans, soupçonné d’avoir commandité l’attentat, était en contact étroit avec Erhan Tuncel, selon les médias.

Hayal a déjà purgé une peine de prison de 11 mois après avoir commis un attentat à la bombe contre un restaurant McDonald’s de Trabzon.

Les projecteurs étaient par ailleurs braqués sur ce bastion nationaliste où les autorités ont été accusées d’inaction face au développement de groupes de jeunes extrémistes après le meurtre dans la grande ville portuaire de la mer Noire, en février 2006, d’un prêtre catholique italien.

Le père Santoro avait été tué par balles à l’entrée de son église par un adolescent de 16 ans, reconnu coupable en octobre.

Le gouverneur de Trabzon, Hüseyin Yavuzdemir, et le chef de sa police, Resat Altay, ont été démis vendredi de leur fonction en raison des récents développements survenus dans la ville, a rapporté Anatolie, citant des sources au ministère de l’Intérieur.

Le ministère avait fait savoir quelques heures plus tôt qu’il dépêchait deux inspecteurs de haut rang à Trabzon pour enquêter sur d’éventuelles « fautes ou négligences » de la part des autorités locales.

Hrant Dink, qui a toujours défendu sa nationalité turque, s’était attiré les foudres des cercles nationalistes pour avoir dénoncé le génocide arménien de 1915-1917 que la Turquie nie catégoriquement.

Dans une rare démonstration d’unité, au moins 100.000 personnes ont assisté mardi à Istanbul aux obsèques de cette personnalité respectée pour son engagement en faveur du dialogue turco-arménien, en portant des panneaux qui proclamaient : « Nous sommes tous Arméniens ».



Retour à la rubrique



Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org