Aujourd'hui : Jeudi, 19 septembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
A la Une - Vedat Yildirim - questions taboues en Turquie
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous propose de lire l'entretien avec Vedat Yildirim, un des fondateurs du groupe de musique Kardeş Türküler, publié sur le site Repair - Réparer le futur le 13 juin 2013.











Repair - Réparer le futur

le jeudi 13 juin 2013

Point de vue de Turquie

Vedat Yildirim, un des fondateurs du groupe de musique Kardeş Türküler

La question turco-arménienne plus difficile que la question kurde

Interview de Vedat Yildirim

Le groupe Kardes Türküler interprète des chansons traditionnelles dans toutes les langues de Turquie. Créé dans les années 90 où parler des autres identités était encore tabou dans le pays, le groupe célèbre cette année son 20e anniversaire. Entretien avec le musicien Vedat Yildirim, un des fondateurs. Il évoque les tabous du pays, ces populations qui démarrent "déjà vaincues" dans la vie, comment Kardes Türküler est devenu le premier groupe non arménien à chanter dans cette langue, l’amitié de ses membres avec Hrant Dink et la situation en Turquie, 6 ans après son assassinat.

Dans une interview, tu as déclaré : "Il y a des populations en Turquie qui démarrent déjà vaincues 3 à 0 dans la vie. Les chansons de Kardes Türküler leur donnent confiance". Est-ce qu’on peut considérer que les populations vivant au cœur des questions tabous font partie de ces "déjà vaincues" ?

Il y a une chanson qui porte le nom de "1-0" dans notre dernier album. Elle a été composée par Arto Tunçboyacıyan et jÂ’ai écrit les paroles. Elle parle dÂ’un enfant qui travaille comme vendeur ambulant et qui essaye de se faire une place dans une grande ville. Beaucoup de gens se sont trouvés au milieu des grandes villes avec les vagues d’émigration. Ce n’était pas une vie à laquelle ils étaient habitués. Cette situation de vaincu "1-0" peut parfois empirer et devenir "3-0". Pour un Kurde par exemple, la question de lÂ’identité est le terrain où mener sa lutte. Il y a aussi les problèmes économiques qui sÂ’y rattachent. Si vous êtes Arménien, vous pouvez être vaincu "2-0" car les discriminations concernant la religion et la question du Génocide sÂ’y ajoutent. La question arménienne est encore plus difficile que la question kurde. Par exemple, pour convaincre la population des changements de politique concernant la question kurde, le gouvernement utilise des propos conservateurs tels que : "Nous faisons tous partie de la même communauté religieuse" ou "Nous aimons lÂ’autre à cause du Créateur".

Selon ces discours, il n'y a donc pas de raison d'aimer les Arméniens ?

Ce discours alimente ce qu’on appelle la "synthèse turco-islamique". Le fait d’être "déjà vaincu" peut pour cette raison s’amplifier et les "zéros" peuvent augmenter. C’est le cas pour les Tsiganes ou pour les Alévis, par exemple. A une époque, c’était les étudiantes voilées qui en étaient victimes. La discrimination est toujours un problème en Turquie.


Lire la suite dans les Infos Collectif VAN en page d'accueil en cliquant sur le lien ci-dessous:

Vedat Yildirim - questions taboues en Turquie





Retour à la rubrique


Source/Lien : Info Collectif VAN



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org