Aujourd'hui : Lundi, 17 juin 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Turquie: un septième suspect inculpé dans le cadre de l'affaire Dink
Publié le :

Agence France-Presse

Istanbul

Un nouveau suspect a été inculpé et écroué mercredi dans le cadre de l'enquête sur le meurtre du journaliste d'origine arménienne Hrant Dink, ont rapporté les médias.

Il devient ainsi la septième personne arrêtée en relation avec l'assassinat de M. Dink, selon l'agence de presse Anatolie.

On ignorait dans l'immédiat pour quels chefs d'accusations Salih Hacisalioglu, 30 ans, a été inculpé par une Cour de la métropole. Il avait été interpellé par la police à Trabzon (nord-est), grande ville portuaire sur la mer Noire, et transféré à Istanbul.

Hrant Dink, 52 ans, s'était attiré les foudres des cercles nationalistes pour avoir dénoncé le génocide arménien de 1915-1917 que la Turquie nie catégoriquement. Il a été tué le 19 janvier devant le siège de son journal bilingue Agos.

Un tribunal d'Istanbul a inculpé Ogün Samast, un chômeur de 17 ans vivant à Trabzon, un bastion nationaliste, du meurtre par balles du journaliste.

Yasin Hayal, 26 ans, connu pour ses convictions ultranationalistes et qui aurait poussé Samast à tuer le journaliste, a également été inculpé et écroué à Istanbul.

Hayal a déjà passé 11 moins en prison après un attentat contre un McDonald's à Trabzon en 2004.

Parmi les personnes placées en détention figure aussi selon la presse un informateur, Erhan Tuncel, qui aurait informée les autorités il y a un an du projet de tuer M. Dink.

Les journaux réclamaient mercredi la tête du chef de la police d'Istanbul, Celalettin Cerrah, et de l'un de ses adjoints pour ne pas avoir pris ce renseignement au sérieux.

Le gouverneur et le chef de la police de Trabzon avaient été limogés la semaine dernière pour avoir échoué à empêcher une série d'actes de violence dans leur ville dont le meurtre d'un prêtre catholique italien par un adolescent de 16 ans.



Retour à la rubrique



Source/Lien : Cyber Presse



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org