Aujourd'hui : Jeudi, 20 juin 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
La peur de Pamuk dÂ’un attentat met la Turquie dans une zone dÂ’ombre
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous propose la traduction d'un article du journal allemand TAGESSPIEGEL paru le 01 février 2007

Les auteurs montrent leur compréhension pour l’annulation de son voyage de lecture - Le Prix Nobel de littérature menacé par les nationalistes

Berlin/Istanbul - L’annulation du voyage pour une série de lectures du Prix Nobel de littérature Orhan Pamuk a été accueillie en Allemagne avec déception, mais aussi avec compréhension. Pamuk devait recevoir vendredi le titre de Docteur Honoris Causa à la FU de Berlin (Université libre de Berlin). L’annulation de l’écrivain, qui était un ami du journaliste turc d’origine arménienne, Hrant Dink, assassiné il y a quelques jours à Istanbul, a accentué le débat sur la liberté d’expression en Turquie.

L’éditeur allemand de Pamuk, Michael Krüger, éditions Hanser- a dit que Pamuk avait parlé d’un „blocage psychique“, qui rendait impossible pour lui d’honorer ses rendez-vous en Allemagne. Ses collègues écrivains turcs ont particulièrement insisté sur l’effet symbolique de l’annulation. „La discussion est ainsi plus attisée que s’il était venu“, a dit Zafer Senocak du Tagesspiegel. Cet auteur turc vivant à Berlin a déclaré : „Le gouvernement turc devrait urgemment faire quelque chose, car le cas montre que les citoyens de ce pays ne peuvent se plus déplacer librement, mais il est trop faible.“

Le chef de l’Association Turque d’Allemagne, Kenan Kolat, s’est montré d’accord, indiquant qu’un voyage en Allemagne pouvait être dangereux pour Pamuk. Mais à la fois, il a renouvelé son invitation à Pamuk. Le directeur du Consistoire Central des Arméniens en Allemagne, Toros Sarian, a parfaitement compris l’annulation de Pamuk: „Il est bien connu que les fascistes turcs en Allemagne sont très bien organisés, et ont également de nombreux d’adeptes.“ Ankara n’endigue pas les „dénigrements racistes croissants“. Pamuk, comme Dink, luttait pour que la Turquie reconnaisse le génocide arménien perpétré pendant la Première guerre mondiale. En Turquie, cela fait longtemps que les nationalistes menacent pour cela. Depuis l’assassinat de Dink en janvier, Pamuk est sous la protection de la police turque.

Peut-être que Pamuk voulait éviter que ce sujet controversé soit évoqué en Allemagne et de ce fait, ne revienne sous les feux de la rampe en Turquie. Un danger éminent pour Pamuk en Allemagne a été nié par les services de sécurité allemands. Pour la police berlinoise, il n’y a aucune instruction sur un „un danger spécifique“ envers l’auteur. Un expert de la sécurité de haut rang a dit qu’il n’y avait aucun indice concret de menaces de la part des nationalistes turcs vivant en Allemagne. Compte tenu des menaces dont Pamuk fait l’objet dans sa patrie, on pourrait largement soupçonner que des attentats aient lieu en Turquie au retour du voyage de Pamuk, en Turquie. On dénombre un peu plus de 7000 extrémistes de droite „Les loups gris“ en Allemagne.

Le Chef du comité de l’UE au Bundestag, Matthias Wissmann (CDU), a déclaré que l’annulation expliquait „la grande différence dans la société turque entre ceux disposés à des innovations européennes et le retour en arrière habile des fondamentalistes “. Il serait „souhaitable“, que les responsables en Turquie se décident à une ouvrir brèche dans la tolérance et la liberté d’expression, pour la diversité et le respect des minorités “. Le politicien européen du SPD, Axel Schäfer, a dit, évoquant les négociations d’adhésion d’Ankara à l’Europe : „C’est un long et difficile chemin qui nous attend, comme cela a été le cas pour les candidatures de la Roumanie et de la Bulgarie.“ ame/ctr/fan/güs/m.m./wvb.

© Traduction C.Gardon pour le Collectif VAN 2007



Retour à la rubrique




   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org