Aujourd'hui : Jeudi, 14 novembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Turquie : poursuites contre les auteurs d'un livre sur Gezi
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le bureau du Procureur dÂ’Istanbul a ouvert une enquête, au chef d’“insulte à fonctionnaires“ [Nota CVAN : il s'agit en fait d'insulte au Premier ministre turc], suite à la parution en août 2013 du livre “Le Phénomène Gezi“ (Gezi Fenomeni - Editions Idea Politika) de Nurten et Erol Ozkoray. L'analyse politique et sociologique du couple Ozkoray, au sujet des manifestations du Parc Gezi dÂ’Istanbul, a visiblement déplu à Recep Tayyip Erdoğan. “Le Phénomène Gezi“ est le premier livre consacré à Gezi, ciblé par le gouvernement AKP pour intimider les opposants de sa politique répressive et autoritaire. Le Collectif VAN vous invite à lire cette information publiée sur le site de NAM (Nouvelles d'Arménie Magazine) le 25 septembre 2013.

NAM

Ouverture d’une enquête du parquet sur le livre « Le Phénomène Gezi » de Nurten et Erol Ozkoray

Istanbul :

Le bureau du Procureur d’Istanbul a ouvert une enquête, au chef d’“ insulte à fonctionnaires “ après la parution du livre “ Le Phénomène Gezi “ de Nurten et Erol Ozkoray, une analyse politique et sociologique sur les manifestations du Parc Gezi d’Istanbul. C’est la première procédure engagée qui concerne les livres publiés sur les manifestations de Gezi, manifestations qui se sont déroulées au cours des mois précédents à Taksim, le centre d’Istanbul, en réaction au projet du gouvernement de substituer au Parc Gezi un centre commercial installé dans une réplique de casernements de l’armée turque de l’époque ottomane. Les manifestations se sont par la suite répandues à travers le pays en un mouvement d’opposition à la politique du gouvernement ; six manifestants ont été tués, près de 5 000 personnes ont été blessées, 13 parmi elles ont perdu l’usage d’un œil ; un lourd bilan qui résulte des sévères méthodes employées par la police.

Publié par les éditions Idea Politika en août 2013, “ Le Phénomène Gezi “ (GEzi Fenomeni) est devenu le premier livre ciblé par le gouvernement AKP pour intimider l’opposition vis-à-vis de sa politique.

Erol Ozkoray, défenseur bien connu de la démocratie en Turquie, dit que Nurten Ozkoray et lui n’ont pas été surpris de cette attaque du gouvernement pro-islamique. “ J’attendais cette offensive contre la révolution de Gezi de la part du gouvernement islamique. Comme on peut le constater, le ’ Fascisme vert “ n’a aucune limite lorsqu’il s’agit d’attaquer la liberté d’exprimer ses opinons au 21ème siècle. Comme intellectuel, écrivain et éditeur, je n’accepte aucune limitation de la liberté d’expression. Mes écrits prennent l’article 26 de la constitution qui garantit la liberté d’expression, et l’article 90 qui accepte la suprématie des lois internationales sur les lois comme l’article 301 du code pénal, comme fondements de l’expression de mes opinions. La liberté d’expression est vitale pour une démocratie car elle met en évidence les aspects dangereux du gouvernement islamique. Si nous ne dressons pas contre lui avec l’esprit de Gezi, le pays sera soumis au totalitarisme islamique “. Ozkoray a également déclaré que le thème central du livre reprend en résumé la thèse sociologique de Nurten Ozkoray qui a obtenu un Master en sociologie de l’Université Bogaziçii pour ce travail, et ce travail décrit un exemple du combat mené par les islamistes contre les sciences sociales. Il a poursuivi en disant “ ce livre, “ Gezi phenomenon “, est l’un des outils pour soutenir la campagne démocratique engagée contre l’Islam politique qui a déclaré la guerre aux citoyens. Un renfort politique énergique des intellectuels et des media est indispensable dans ce sens “.

La thèse soutenue par Nuten Ozkoray “ Individualisme et Démocratie en Turquie “, met en lumière le mouvement Gezi en invoquant les paramètres de l’individualisme de la génération des années 90. Tandis qu’une partie importante de cette génération réagit contre l’intervention autoritaire dans leur domaine privé, certains autres sont à l’aise avec les valeurs collectivistes. L’hypothèse ici est que le déficit de démocratie et des institutions pour assurer la liberté et les droits pénalise le développement individuel.

Dans la partie du livre dont il est l’auteur, le scientifique politique Erol Ozkoray explique la façon dont le “ Fascisme vert “ qui s’est développé en Turquie s’oppose au mouvement des jeunes et du peuple. Il analyse la succession au pouvoir des militaires turcs et du gouvernement AKP au cours des onze dernières années ; comment ils ont ensemble détruit le projet d’adhésion à l’UE, comment les media ont été transformés pour mieux s’opposer à la démocratie, comment l’AKP a récupéré la pouvoir depuis 2011 et comment ils ont depuis mis en œuvre le “ Fascisme vert “. Avec ses compte rendus issus du terrain, Erol Ozkoray dit comment un mouvement écologique a pris une ampleur nationale pour faire trembler le gouvernement. Le livre approfondit l’idée de citoyenneté en face des bombes lacrymogènes et les canons à eau chargés de produits chimiques, remontant jusqu’à la fondation de la république fermée au pluralisme dès le commencement et qui l’est restée, ce qui expose le système politique aux dangers de l’autoritarisme. Le livre est dédié au manifestant Ethem Sansuluk qui fut abattu par la police.

mercredi 25 septembre 2013,
Ara ©armenews.com




Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org