Aujourd'hui : Dimanche, 15 septembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Bourde en Azerbaïdjan : Alyiev annoncé vainqueur avant le vote
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - « Il était évident que l’élection présidentielle, qui s’est tenue mercredi en Azerbaïdjan, ne serait ni libre ni équitable. Le Président Ilham Aliyev, qui a succédé à son père il y a 10 ans, a intensifié l'intimidation des militants et des journalistes. Les groupes de défense des droits de l'homme se plaignent des restrictions à la liberté d’expression et de la couverture unilatérale des médias de l'Etat. Le niveau des attentes était donc assez bas. Malgré tout, on s'attend à un certain rituel durant ce type d'élections autoritaristes, une fidélité au moins à l'apparence de la démocratie, si ce n'est à la démocratie elle-même. Il était donc un peu gênant que les autorités électorales de l'Azerbaïdjan publient les résultats du vote une journée entière avant que le vote n’ait même commencé. » Assez gênant pour que les chefs d’Etat des démocraties occidentales n’envoient pas à Ilham Aliyev de félicitations pour sa réélection ? Voici donc réélu (à vie ?) l’homme qui a désigné « les Arméniens du monde entier » comme les ennemis de l’Azerbaïdjan. Le Collectif VAN vous propose la traduction d’un article en anglais du Washington Post publié le 9 octobre 2013.

Washington Post

Par Max Fisher, parution: 9 Octobre à 17h31

Légende photo : Capture d’écran de l’application pour smartphone, diffusée par la Commission électorale officielle de l’Azerbaïdjan : le Président Ilham Aliyev y est présenté avec 72,76% des votes, 24h avant les élections…

Oops: l’Azerbaïdjan a publié les résultats des élections avant que le vote n’ait même commencé

Il était évident que l’élection présidentielle, qui s’est tenue mercredi en Azerbaïdjan, ne serait ni libre ni équitable. Le Président Ilham Aliyev, qui a succédé à son père il y a 10 ans, a intensifié l'intimidation des militants et des journalistes. Les groupes de défense des droits de l'homme se plaignent des restrictions à la liberté d’expression et de la couverture unilatérale des médias de l'Etat. La BBC titrait son reportage sur l'élection :" Le président prédéterminé . ". Le niveau des attentes était donc assez bas.

Malgré tout, on s'attend à un certain rituel durant ce type d'élections autoritaristes, une fidélité au moins à l'apparence de la démocratie, si ce n'est à la démocratie elle-même. Il était donc un peu gênant que les autorités électorales de l'Azerbaïdjan publient les résultats du vote une journée entière avant que le vote n’ait même commencé.

Les résultats du vote montrant la large victoire d’Aliyev ont été diffusés par le biais d’une application officielle pour smartphone gérée par la Commission électorale centrale. Elle a montré Aliyev «gagnant» avec 72,76% des voix. Ce qui est dans la lignée de ses décomptes officiels des voix aux élections précédentes: il a gagné («gagné»?) avec 76,84% des voix en 2003 et 87% en 2008.

La Commission électorale centrale d'Azerbaïdjan a envoyé ces résultats de vote via son application officielle pour smartphones avant que le vote n’ait commencé. (Meydan.tv)

En second position, se trouvait le candidat de l'opposition Jamil Hasanli avec 7,4% des voix. Hasanli avait récemment lancé un appel à la Commission électorale centrale pour obtenir un temps d'antenne payé diffusé sur la télévision d'Etat, arguant qu’Aliyev avait un temps d'antenne massif et que l'opposition n’en avait pas. Cela lui avait été refusé.

Les résultats du vote ont été rapidement retirés. L'explication officielle est que le développeur de l'application a envoyé par erreur les résultats des élections 2008 dans le cadre d'un test. Mais c'est un peu fragile, étant donné que les totaux publiés montraient les candidats de cette semaine, et non ceux de 2008.

On pourrait appeler cela une sorte de gaffe de Kinsley à l'échelle nationale (la gaffe de Kinsley, du nom du journaliste Michael Kinsley, c'est quand un homme politique a des ennuis pour avoir dit quelque chose qui est largement connu comme étant vrai, mais qu'il n'est pas censé dire).

En Azerbaïdjan, un certain rituel est censé exister pour la tenue d’une élection: les manifestations sont réprimées, les journalistes sont harcelés , les candidats de l'opposition sont marginalisés, de nouveaux électeurs se présentent devant les urnes, et ensuite est annoncée la victoire écrasante d’Aliyev. Cette fois-ci, ils ont eu le mauvais ordre.

A ce jour, les autorités électorales de l'Azerbaïdjan disent avoir dépouillé 80% des bulletins de vote, avec, jusqu'à présent, Aliyev vainqueur avec un peu moins de 85% des suffrages. Il a été officiellement réélu.


Traduction Collectif VAN - www.collectifvan.org


Lire aussi ou visionner :

Le Collectif VAN revient sur lÂ’interview de Mirvari Fataliyeva

VIDEO - KHODJALY - Between hunger and fire: power at the expense of lives (Nagorno Karabagh)

Azerbaïdjan : haro sur le héros

Azerbaïdjan : un écrivain accusé de « sympathie pour les Arméniens »

LÂ’assassin qui valait 3 milliards d'euros

ASALA : le faux grossier diffusé par l’Azerbaïdjan

Aliyev devrait être accueilli à Paris comme ‘l’homme à la hache en chef’

Amnesty : le gouvernement d'Azerbaïdjan attise les violences ethniques

Affaire Safarov: confession d'un meurtrier raciste

Indignation face à la remise en liberté du meurtrier azéri

Azerbaïdjan : le tueur à la hache

Affaire Safarov : le Président de l’APCE exprime son inquiétude

L'Azerbaïdjan menace la paix régionale en glorifiant un crime raciste

Azerbaidjan : grâce octroyée à M. Safarov

Grâce de l’assassin Ramil Safarov : Obama préoccupé

Azerbaïdjan : le pogrom de Soumgaït

Le procès des crimes de Soumgaït (Février 1988)

Les 20 ans du pogrom anti-arménien de Soumgaït

Maragha : Avril, le mois des génocides…

Maragha : Caroline Cox parle du Golgotha contemporain

Des pirates informatiques qui ont des assassins pour héros

Xocali.net : le site qui dénonce la contrefaçon azérie

Azerbaïdjan : appel au piratage informatique

Janvier 1990, les pogroms anti-Arméniens de Bakou

www.xocali.net






Retour à la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Capture d’écran de lÂ’application pour smartphone, diffusée par la Commission électorale officielle de lÂ’Azerbaïdjan



Source/Lien : Washington Post



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org