Aujourd'hui : Samedi, 30 mai 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Genève : «Les réverbères de la mémoire» près de l'ONU
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Selon la Tribune de Genève, le projet artistique en souvenir du génocide arménien, intitulé «Les Réverbères de la Mémoire», devrait finalement bien prendre place dans le parc du Musée Ariana, près du siège de l'ONU à Genève. Il resterait désormais à obtenir le permis de construire. Si la nouvelle était confirmée, elle ne pourrait que réjouir tous les défenseurs des droits de l'homme qui sont trop souvent désarmés pour lutter contre le lobbying forcené de l’État turc. Ankara a récemment fait pression sur l'ONU, contraignant les représentants des Nations-Unies à intervenir auprès des services publics helvétiques pour empêcher l’érection de cette œuvre de mémoire à proximité du siège de l'organisation internationale. 2015 verra la célébration du Centenaire du génocide arménien qui s'est déroulé dans l'actuelle Turquie au cours de la Première Guerre mondiale.


Ce génocide - perpétré par le gouvernement Jeune-Turc à l'instigation notamment de Talaat Pacha, ministre de l'Intérieur - avait fait 1 500 000 victimes sur les 2,3 millions d'Arméniens, citoyens de l'Empire ottoman. Il se perpétue depuis 1915 par sa négation à tous les niveaux de l’État turc, ainsi que par la destruction ou le pillage des richesses architecturales arméniennes. Tandis que les gouvernements turcs successifs s'arcboutent sur une historiographie falsifiée, vecteur de haine anti-arménienne inculquée dès l'école primaire, un mouvement (certes encore très minoritaire) a vu le jour depuis quelques années au sein de la société civile de Turquie pour réclamer la reconnaissance du génocide arménien, voire même des réparations.

Dans un pays où l'ultranationalisme est une vertu, ces femmes et ces hommes courageux sont régulièrement calomniés à outrance par les médias et l'ombrageux Premier ministre turc.

A l'instar de ces militants turcs des droits de l'homme, la diplomatie occidentale se doit de ne pas plier devant le chantage et les menaces du gouvernement de Recep Tayyip Erdogan.

Ces "réverbères de la mémoire" éclaireraient la route que la Turquie doit emprunter pour accepter enfin son passé.

Quant à leur emplacement près du siège de l'ONU, il représenterait une piqûre de rappel salvatrice à destination de tous les hommes d’État qui oublient trop souvent les valeurs qu'ils sont supposés défendre.

Collectif VAN


Lire l'article «Les réverbères de la mémoire» sera dans le parc de l'Ariana""

Lire aussi :

L’ONU s’oppose au mémorial arménien prévu à Genève




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org