Aujourd'hui : Vendredi, 19 janvier 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Turquie : commémoration de Hrant Dink
Publié le : 28-01-2014

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - « L’organisation Les amis de Hrant Dink, créée en mémoire du journaliste, a appelé à une marche le 19 janvier à 13 h 30, partant de la place Taksim et se terminant en face du bâtiment abritant les bureaux du journal Agos à Pangaltı, en hommage à Hrant Dink. En marge de cette marche, la conférence des droits de l’homme de Hrant Dink a été organisée pour la sixième fois à l’Université Boğaziçi, avec la participation du renommé sociologue français, Loïc Wacquant. » Le Collectif VAN vous propose la traduction d’un article en anglais paru sur le site du journal turc Hürriyet Daily News le 18 janvier 2014.

Hürriyet Daily News

Le journaliste arménien de Turquie Hrant Dink commémoré sept ans après son meurtre

Sept ans se sont écoulés depuis le meurtre haineux du journaliste arménien de Turquie Hrant Dink, le très estimé ex-éditeur de l’hebdomadaire Agos, alors qu’une nouvelle commémoration se prépare sans que la lumière ait été faite sur l’assassinat.

La police a mis en place des mesures de sécurité très strictes autour de la place Taksim à Istanbul, proche du Parc Gezi, en prévision des commémorations prévues à l’occasion de l’anniversaire de l’assassinat de Dink.

L’organisation Les amis de Hrant Dink, créée en mémoire du journaliste, a appelé à une marche le 19 janvier à 13°h°30 partant de la place Taksim et se terminant en face du bâtiment abritant les bureaux du journal Agos à Pangaltı, en hommage à Hrant Dink.

En marge de cette marche, la conférence Hrant Dink des droits de l’homme a été organisée pour la sixième fois à l’Université Boğaziçi, avec la participation du renommé sociologue français, Loïc Wacquant.

Le 18 janvier, une autre manifestation commémorative a eu lieu devant la maison où Dink est né, à Malatya.

Dink a été assassiné en plein jour devant le bâtiment de son journal le 19 janvier 2007, par un jeune nationaliste turc de 17 ans. Le tireur, Ogün Samast a été accusé de meurtre avec préméditation et condamné à une peine de 22 ans et 10 mois de prison, mais le procès concernant les conspirateurs du complot est entre-temps devenu un procès byzantin.

La cour a également jugé que l’assassin de Dink n’appartenait pas au crime organisé, en dépit de sérieuses déclarations indiquant que certains fonctionnaires liés à « l’état profond » étaient « indirectement » impliqués, au grand désarroi de la famille de Dink et de ses partisans.

L’acquittement des principaux suspects a finalement été annulé par la Cour Suprême d’appel et de nombreux suspects clés qui étaient accusés d’être les instigateurs de l’assassinat, tels que Yasin Hayal et Erhan Tuncel, sont actuellement rejugés.

Les organisateurs de la marche commémorative ont également dénoncé le déroulement du procès, accusant l’État de protéger les responsables de l’assassinat.

Une fois encore, le slogan de la marche sera « Buradayız Ahparig ! » (Nous sommes là, frère ! [en arménien]), pour attirer l’attention sur le déroulement du procès.

L’organisation Les Amis de Hrant Dink affirme que presque tous les fonctionnaires qui ont été impliqués dans la mort du journaliste ont été promus par le gouvernement.

18 janvier 2014

©Traduction de l’anglais C.Gardon pour le Collectif VAN – 28 janvier 2014 – www.collectifvan.org


Nota CVAN : Les journaux turcs de langue anglaise désignent régulièrement les Arméniens de Turquie sous l'appellation de Turkish-Armenians, Armenian-Turkish ou Armenian-Turks (en français "Turco-Arméniens" ou "Arméno-Turcs"). Si les Arméniens sont bien des citoyens de Turquie, en aucun cas ils ne se définissent comme "Arméno-Turcs" ou "Turco-Arméniens". Le Collectif VAN a fait le choix de traduire systématiquement cette expression par "Arméniens de Turquie" qui correspond à une identité suffisamment bafouée pour que l'on ne participe pas davantage à son effacement.
Lire aussi :

François Hollande rencontre la veuve de Hrant Dink

Hrant Dink commémoré dans le monde entier




Retour à la rubrique


Source/Lien : Hürriyet Daily News



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org