Aujourd'hui : Lundi, 10 août 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Öcalan veut le soutien des Arméniens contre « le lobby du capital »
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le leader du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), actuellement en prison, a écrit une lettre à lÂ’hebdomadaire arménien en langue turque, Agos, appelant la communauté arménienne à soutenir les demandes des Kurdes en Turquie, lÂ’incitant à être vigilante contre « les « lobbies du capital » et « des structures telles que la Cemaat » (la mouvance de Fethullah Gülen). Abdullah Öcalan a également exhorté l’État turc à prendre en compte son passé « concernant le génocide arménien ». Cette lettre du leader kurde aurait pu être de première importance pour les Arméniens, si Öcalan ne reprenait à son compte lÂ’antienne sur les « lobbies du capital » (à savoir, dans la rhétorique turque, les Juifs), ne se différenciant pas, au niveau de la mentalité, de la coprésidente de lÂ’Union des Communautés du Kurdistan (KCK), Bese Hozat, qui avait récemment qualifié « les lobbies arménien, juif et grec », « dÂ’Etat parallèle ». Dans la même veine, le Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan avait désigné « le lobby du taux dÂ’intérêt » (encore les Juifs) comme étant à lÂ’origine de la révolte du parc Gezi. Tous ces appels pointant du doigt des ‘coupables désignésÂ’ sont inquiétants, mais encore plus lorsquÂ’ils proviennent de mouvements subissant ou ayant subi, en Turquie, des discriminations et des préjugés. Le Collectif VAN vous propose la traduction dÂ’un article en anglais paru sur le site du journal turc Hurriyet le 30 janvier 2014.

Hurriyet

30 janvier 2014

Le leader du PKK actuellement en prison écrit une lettre demandant le soutien de la communauté arménienne

Le leader du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), actuellement en prison,a écrit une lettre à l’hebdomadaire arménien en langue turque, Agos, appelant la communauté arménienne à soutenir les demandes des Kurdes en Turquie.

« Le combat du peuple kurde pour la liberté et l’apaisement des douleurs du peuple arménien se recoupent dans la lutte pour pourvoir vivre dans ce pays comme des citoyens partageant les mêmes droits », a déclaré Abdullah Öcalan dans la lettre publiée le 30 janvier.

La lettre est arrivée après que la coprésidente de lÂ’Union des Communautés du Kurdistan (KCK), Bese Hozat, a fait une description controversée des lobbies arménien, juif et grec, les qualifiant « dÂ’Etat parallèle », faisant ainsi écho aux accusations du Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan à lÂ’encontre du mouvement du penseur islamique Fethullah Gülen (Cemaat), basé aux États-Unis.

Dans la lettre, Öcalan a aussi accusé les puissances antidémocratiques« à l’intérieur et à l’extérieur de la Turquie » d’entraver la résolution de la question kurde. « À chaque fois que nous avons emprunté des voies pacifiques, elles les ont interrompues par des provocations », a écrit Öcalan. Il a cité les « lobbies du capital »et « des structures telles que la Cemaat » comme des groupes cherchant à entraver les processus.

Il a également dit que l’assassinat de l’ex-éditeur de l’hebdomadaire Agos, Hrant Dink, avait été perpétré avec la même logique. « Le vrai ami du peuple, Hrant Dink a été massacré par les représentants de cette sale mentalité, afin de servir l’objectif que j’ai décrit ci-dessus », a écrit Öcalan, exhortant la communauté arménienne à lutter contre de tels réseaux.

« J’invite tout le monde à être plus vigilant et à considérer les situations plus objectivement, contre ces structures, clandestines, ouvertes ou parallèles et les structures différentes telles que les lobbies ou la Cemaat, qui visent à saper nos efforts pour le peuple », a-t-il dit.

Dans la lettre, le leader emprisonné du PKK a également exhorté l’État turc à prendre en compte son passé « concernant le génocide arménien ».

« À notre époque, il est nécessaire que le monde entier reconnaisse la tragédie du peuple arménien, lui permettant ainsi de faire le deuil de ses douleurs. Il est inévitable que la République de Turquie aborde le problème avec maturité et se confronte à son histoire douloureuse », a dit Öcalan.

La lettre tombe au milieu d’une incertitude croissante concernant le processus de paix kurde au point mort. Öcalan avait précédemment affirmé que les enquêtes de corruption lancées le 17 décembre visaient à entraver le processus de paix initié il y a plus d’un an.


©Traduction de l’anglais C.Gardon pour le Collectif VAN – 30 janvier 2014 – www.collectifvan.org




Retour à la rubrique


Source/Lien : Hurriyet



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org