Aujourd'hui : Lundi, 19 août 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Génocide arménien : "Le mas des Alouettes" des frères Taviani reflète la réalité historique
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN publie la traduction de cet article paru en allemand dans le journal TAGESSPIEGEL.

Le film des Taviani choque le public
Le film "Le mas des Alouettes" sur le génocide arménien a laissé de nombreux spectateurs comme assommés. (14.02.2007, 11h37)

Berlin - On aurait pu entendre une mouche voler. De nombreux spectateurs "Du mas des alouettes" présenté à la Berlinale, se cachaient le visage dans les mains. D’autres fixaient l’écran, les yeux écarquillés,- comme s’ils ne pouvaient croire à ce qu’ils voyaient là. Cependant, les images cruelles du nouveau film des réalisateurs italiens Paolo et Vittorio Taviani ("La nuit de San Lorenzo") sur le génocide arménien dans l’Empire ottoman reflètent la réalité historique. Les frères insistent sur le fait que la représentation de l’horreur subie par les Arméniens est historique jusque dans le détail.
Quelques centaines de visiteurs du festival ont vu le film au cours de la première vision de presse mardi soir. Beaucoup d’entre eux sont restés assis à leur place après la fin du film, comme assommés. La première mondiale est prévue ce soir. En dehors du film "Ararat" (2002) du réalisateur arméno-canadien Atom Egoyan, il n’existe à ce jour pratiquement aucun film sur le génocide arménien qui s’est déroulé pendant la Première guerre mondiale, et que la Turquie jusqu’à aujourd’hui nie officiellement et en fait un sujet tabou. Les Nations Unies ont défini ces massacres organisés comme étant un génocide.
Le film n’est pas un problème pour l’Association des Turcs d’Allemagne

La police de Berlin a déclaré dans un rapport, qu’il n’était pas question d’une manifestation turque de protestation contre le film présenté au Festival de Berlin, surtout de la part de l’Association des Turcs d’Allemagne. Il n’y a aucune indication, sur des perturbations liées à la représentation du film, a dit un porte-parole. C’est également ce qu’a affirmé la Direction de la Berlinale. Dans l’Association des Turcs d’Allemagne le film n’est pas un problème, car personne ne l’a vu, a dit le directeur Kenan Kolat.

Le film, dans lequel Moritz Bleibtreu joue le rôle d’un soldat turc, est présenté dans la section "Berlinale Special" du programme officiel du festival. Il montre, par le biais d’une famille arménienne aisée vivant dans une petite ville turque, comment le gouvernement des Jeunes-Turcs, pendant la Première guerre mondiale, a commis les massacres en masse des Arméniens. En dépit ou plutôt du fait de cette réduction, le film rend ce martyr inimaginable très compréhensible.
Massacres des Arméniens

Tous les mâles arméniens des bébés aux vieillards ont été immédiatement massacrés par les soldats. Les femmes et les jeunes filles ont été déportées dans le désert, une marche mortelle, devenant ainsi des proies pour les gardes. À la fin, les rares survivantes furent massacrées. Le but des Jeunes-Turcs était d’éradiquer tous les Arméniens du sol turc.

En raison des persécutions des intellectuels qui ont ouvertement parlé du génocide, le gouvernement d’Ankara est aussi critiqué par l’Union européenne. L’écrivain Orhan Pamuk a été poursuivi en justice pour "Insulte à l’identité turque" pour avoir exprimé des critiques sur les massacres des Arméniens commis par les Turcs. Le procès s’est déroulé l’an dernier. Le Prix Nobel de littérature - tout comme le journaliste turco-arménien Hrant Dink, récemment abattu dans une rue d’Istanbul - est aux yeux de l’opinion publique turque un ennemi. Après le meurtre de Dink et les menaces massives reçues, Pamuk a annulé fin janvier un voyage en Allemagne et il est parti aux USA. (Von Thomas Kunze, dpa)

© Traduction C.Gardon pour le Collectif VAN 2007




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org