Aujourd'hui : Mardi, 16 octobre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Kessab : Appel au Président de la République française
Publié le : 28-03-2014

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - "Le vendredi 21 mars 2014, des groupes armés se revendiquant de plusieurs mouvances islamistes (dont Jabhat Al Nusra et Ahrar Al Sham, toutes deux affiliées à Al Qaïda) sont entrés en Syrie par la Turquie, franchissant le poste frontière de Kessab, ce qui engage de fait la responsabilité des autorités de la République de Turquie. L'attaque de la localité de Kessab a provoqué dans l'urgence la fuite de la plus grande partie de sa population, qui a trouvé refuge à Lattaquié. Aujourd'hui, la région de Kessab est presque entièrement vidée de sa population, et les groupes islamistes armés occupent et pillent les maisons et les églises.[...] Kessab est l'unique groupement de villages arméniens ayant échappé à la politique de turquification et n'ayant pas été vidé de sa population de manière définitive dans les années 1920. Quel est l'objectif de l'État turc aujourd'hui ? À un an du centenaire du génocide des Arméniens, quel sens peut-on donner à un acte aussi délibéré ?" Le Collectif VAN diffuse ici un Appel de l'Organisation Terre et Culture.

Appel au Président de la République française

Appel aux instances européennes

Appel aux États membres de l'OTAN


Le vendredi 21 mars 2014, des groupes armés se revendiquant de plusieurs mouvances islamistes (dont Jabhat Al Nusra et Ahrar Al Sham, toutes deux affiliées à Al Qaïda) sont entrés en Syrie par la Turquie, franchissant le poste frontière de Kessab, ce qui engage de fait la responsabilité des autorités de la République de Turquie. L'attaque de la localité de Kessab a provoqué dans l'urgence la fuite de la plus grande partie de sa population, qui a trouvé refuge à Lattaquié. Aujourd'hui, la région de Kessab est presque entièrement vidée de sa population, et les groupes islamistes armés occupent et pillent les maisons et les églises.

Le gouvernement de Recep Tayyip Erdogan a soutenu le franchissement de la frontière par les assaillants, les a couvert lors de leurs attaques, et a accueilli les blessés qui ont été soignés dans un village turc près de la frontière. On sait par ailleurs que la Turquie est devenue la plaque tournante des candidats au « Djihad » venant notamment d'Europe et de France et qu'elle a une part de responsabilité dans la confessionnalisation et l'ethnicisation du conflit syrien.

La participation de la Turquie, membre de l'OTAN, rend cet État complice de l'attaque délibérée de ces forces « djihadistes » sur une zone peuplée de civils non combattants, membres d'une communauté minoritaire de Syrie. De plus, Kessab représente pour l'ensemble de la Nation arménienne un symbole. La Turquie n'est pas sans l'ignorer. Kessab est l'unique groupement de villages arméniens ayant échappé à la politique de turquification et n'ayant pas été vidé de sa population de manière définitive dans les années 1920. Quel est l'objectif de l'État turc aujourd'hui ? À un an du centenaire du génocide des Arméniens, quel sens peut-on donner à un acte aussi délibéré ?

Nous lançons un appel au Président de la République française, aux instances européennes et aux États membres de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord en demandant une intervention résolue et rapide auprès de l'État turc, afin que les attaques venant de Turquie cessent et que les populations arméniennes de Kessab puissent retourner dans leurs foyers.
Paris, le 25 mars 2014

Organisation Terre et Culture

-----------------------------


SOLIDARITÉ AVEC KESSAB

Communiqué de l’Organisation Terre et Culture


En raison de l’occupation, depuis le 21 mars, de la localité de Kessab et de ses environs par des assaillants venus de Turquie, la plus grande partie de la population de cette région a été évacuée par les autorités syriennes vers Lattaquié. Ceux des Arméniens de Kessab qui n’ont pu trouver refuge auprès de membres de leur famille, à Lattaquié même ou au Liban, sont accueillis dans l’enceinte de l’église et de l’école arméniennes de la ville, où les autorités paroissiales, la Croix Rouge arménienne et le Croissant Rouge subviennent tant bien que mal à leurs besoins.

Parmi eux se trouvent des réfugiés venus d’Alep, Der-Zor, Raqqa ou Yacoubié, qui s’étaient auparavant repliés à Kessab. Leur situation est précaire.

À Kessab même se poursuivent de durs combats, dont on ne peut prévoir l’issue.

En attendant que les populations déplacées puissent reprendre possession de leurs biens, une aide urgente doit leur parvenir.

Nous appelons les Arméniens de France et d’autres pays d’Europe à exprimer leur solidarité avec leurs compatriotes de Kessab, en participant à la collecte que Terre et Culture organise en leur faveur. Les fonds seront immédiatement transmis aux autorités arméniennes paroissiales de Lattaquié au titre de l’aide qu’elles doivent dispenser aux réfugiés dont elles ont la charge.

Envoyez votre don à :
Organisation Terre et Culture, 16, rue Notre-Dame de Lorette, 75009 Paris, en précisant : « Don pour Kessab ».


Paris, le 24 mars 2014.




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org