Aujourd'hui : Vendredi, 14 décembre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Villeurbanne : Profanation du mémorial du génocide arménien
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le mémorial de Villeurbanne, en hommage aux victimes du génocide arménien, a été profané ce 3 juillet 2014. L’inscription "Reconnaître le génocide arménien de 1915", faite de lettres en acier incrustées dans la pierre, a été en partie arrachée tandis que certaines des lettres ont été tordues. Lors de l'inauguration de ce mémorial il y a 9 ans, Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne, avait déclaré : "Le monument que nous inaugurons en ce 23 avril 2005, à la veille du quatre-vingt dixième anniversaire du génocide arménien, est un mémorial et une espérance. S’il rend hommage aux victimes, s’il marque l’attachement et la compassion d’une ville à l’égard de leurs descendants, il affirme que le génocide des Arméniens n’appartiendra véritablement à l’histoire que le jour où les héritiers de l’Empire ottoman l’auront reconnu. Ce monument s’inscrit ainsi dans un long combat." Comme le démontre la perpétration de cet acte de vandalisme, le long combat contre le négationnisme doit toujours rester d'actualité : au-delà de l'atteinte aux victimes du génocide arménien, cet acte profane l'espérance des hommes.

Communiqué du Collectif VAN - Dimanche 6 juillet 2014 - 19:15

Le Premier Ministre turc Recep Tayyip Erdogan s’était rendu le samedi 21 juin à Lyon pour y tenir un meeting électoral, auquel ont assisté plusieurs dizaines de milliers de personnes de la communauté turque de la région. Ses habituels discours nationalistes et xénophobes, contraires aux valeurs de la République française, auraient-ils été entendus ? On peut légitimement se poser la question si l'on en juge la profanation du mémorial de Villeurbanne, qui fait suite à de nombreuses autres profanations en France, sans compter la présence de multiples sites francophones négationnistes.

Ankara, en vue du Centenaire du génocide arménien en 2015, fourbit ses armes et alimente toutes ses représentations à l'étranger afin qu'elles participent à une vaste stratégie de négation et de minimisation du génocide perpétré par le gouvernement Jeune-Turc, à l'encontre des deux millions d'Arméniens qui vivaient dans l'Empire ottoman à l'aube de la Première Guerre mondiale. Les deux-tiers de cette population chrétienne avaient été éliminés, tandis que de nombreux rescapés trouvaient refuge en France.

Alors que la société civile en Turquie commence enfin à affronter avec courage le tabou du génocide arménien, la propagande diffusée - en France et aux Etats-Unis principalement - par l'Etat turc ne peut que semer les graines de la haine dans le cœur des jeunes générations issues de l'immigration turque.

Il est temps que la France envoie un signal fort et inscrive à l'ordre du jour une loi qui pénalisera, sur les territoires de la République, la négation du génocide arménien. C'est ce qu'attendent les 500 000 Français, héritiers de cette douloureuse mémoire.

Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083 - 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 (0)1 77 62 70 77
Email: contact@collectifvan.org
www.collectifvan.org


Voir les photos dans notre photothèque :

Villeurbanne : Profanation du mémorial du génocide arménien





Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org