Aujourd'hui : Mercredi, 17 octobre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Le lobby pro-turc fiché au département américain de la Justice
Publié le : 28-08-2014

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - « Étant donné que la loi [américaine] oblige les entreprises de lobbying engagées par la Turquie à faire des rapports détaillés de leurs activités, il est important de vérifier régulièrement leurs dossiers au Département de la Justice afin de découvrir qui elles contactent au Congrès, à quelle fin, et combien elles versent pour les campagnes politiques des membres du Congrès. » Existe-t-il une loi similaire en France pour débusquer qui – parmi les politiques – se fait acheter par les lobbies négationnistes pro-turc ou pro-azéri ? A mettre d’urgence sur le tapis si ce n’est pas le cas. Le Collectif VAN vous propose la traduction de l’éditorial du journaliste arméno-américain Harut Sassounian, paru dans The California Courier le 28 août 2014.

Les dossiers du département de la Justice dévoilent les activités des entreprises de lobbying en faveur de la Turquie


Harut Sassounian
The California Courier
Éditorial du 28 août 2014
www.TheCaliforniaCourier.com

La semaine dernière, j’ai décrit les termes du contrat de 1,4 million de dollars signé par le groupe Gephardt, l’entreprise de lobbying de l’ex-chef de la majorité, Dick Gephardt, qui vise à promouvoir les intérêts de la Turquie à Washington.

Réalisant que ses relations avec les États-Unis s’étaient sérieusement détériorées, le gouvernement turc a versé des millions de dollars à plusieurs entreprises américaines de lobbying, dans l’espoir d’améliorer son image en blanchissant les taches noires de son régime dictatorial. À cet effet, Ankara a signé un contrat de 1.420.000,00 dollars par an le 12 mai 2014 avec l’ex-championne nationale turque de natation Huma Gruaz et son entreprise de relations publiques basée à Chicago, Alpaytac, Inc.

Fait curieux, au lieu d’effectuer des versements mensuels, le gouvernement turc a donné à Alpaytac un million de dollars à la signature du contrat et a versé les 420 000,00 dollars restant au cours des trois premiers mois. Alpaytac remplace donc l’entreprise de relations publiques Fleishman-Hillard, qui avait reçu 779.805,00 dollars de l’ambassade turque pour les six mois couvrant la période du 1er novembre 2013 au 30 avril 2014, date à laquelle le contrat a pris fin.

De plus, Ankara bénéficie des activités de la Coalition turque d’Amérique (TCA), qui a dépensé plus d’un million de dollars pour sponsoriser 170 voyages de membres du Congrès en Turquie depuis 2000. La TCA a été fondée en 2007 par le millionnaire spécialiste de la micropuce, Yacin Ayalsi, basé au Massachusetts, qui a donné près de 140.000,00 dollars au cours des 18 derniers mois à divers membres pro-turcs du Congrès, selon Al-Monitor.

La plupart des gens ignorent que conformément à la Loi sur l’inscription des agents étrangers (Foreign Agents Registration Act), les sociétés américaines représentant des clients étrangers ont le devoir de soumettre au Département américain de la Justice un rapport de leurs activités quotidiennes tous les six mois.

Le rapport semestriel d’Alpaytac n’est pas encore exigible. Cependant, nous aimerions présenter ici quelques extraits détaillés des dossiers du groupe Gephardt et de ses sous-traitants -- Greenberg Traurig, Lydia Borland, Brian Forni et Dickstein Shapiro – soumis au Département de la Justice, concernant leurs activités spécifiques pour le compte de la Turquie du 1er août 2013 au 31 janvier 2014 :

-- Le 19 septembre 2013, envoi d’une lettre émanant du président du Parlement turc Cemil Cicek au vice-président Joe Biden et au sénateur Patrick Leahy.
-- Envoi d’emails au députés Castro, Cohen, Connolly, Deutch, Esty, Foxx, Frankel, Gabbard, Kennedy, Schneider, Wagner et Whitfield ; ainsi qu’au sénateur Murphy à propos de la visite prévue de l’ex-ministre des Affaires étrangères de Turquie, Ahmet Davutoglu ; des contacts ont aussi été établis avec plusieurs autres membres du Congrès pour discuter de la Syrie, des sanctions contre l’Iran, du Hamas, et de la défense anti-missile.
-- Dick Gephardt a fait des campagnes de contributions du 24 septembre au 12 décembre 2013 en faveur : des membres de la Chambre des Représentants, Alcee Hastings (1000 dollars), Barbara Lee (1000 dollars), Marjorie Margolies (1000 dollars), Richard Neal (1250 dollars), Brad Schneider (500 dollars), Debbie Wasserman-Schultz (1500 dollars), Marc Veasey (1000 dollars) et Henry Waxman (1000 dollars); des sénateurs Dick Durbin (2500 dollars), Mary Landrieu (1000 dollars), Claire McCaskill (1000 dollars), Mark Pryor (1500 dollars) et Ron Wyden (2500 dollars).
-- Les employés du groupe Gephardt ont versé des contributions aux sénateurs Dick Durbin (500 dollars) et Jeanne Shaheen (1500 dollars); et aux membres de la Chambre des Représentants Steve Cohen (500 dollars), Colleen Hanabusa (1250 dollars), Jim Moran (500 dollars), Brad Schneider (500 dollars) et au député Henry Waxman (500 dollars).
-- Les employés de Dickstein Shapiro LLC, sous-traitant du groupe Gephardt, ont contacté Ben Branch, le directeur législatif conseillant le député Gregory Meeks, « à propos de la législation axée sur les questions régionales turques. » Au nom de Dickstein Shapiro, l’ex-président de la Chambre Dennis Hastert a rencontré l’ambassadeur turc Namik Tan et le sénateur Ron Johnson « à propos des relations U.S.A-Turquie. ».
-- D’autres employés de Dickstein Shapiro ont contacté les bureaux des Représentants George Holding, Eddie Bernice Johnson, Sheila Jackson Lee, Ileana Ros-Lehtinen, Gregory Meeks, Chellie Pingree, Robert Pittenger, Dana Rohrabacher, Ed Royce et Ed Whitfield ; et les sénateurs John Boozman, Ron Johnson, Rand Paul et Roger Wicker pour discuter des questions régionales turques, de Chypre, des voyages en Turquie et des relations U.S.A-Turquie.
-- Les employés de Dickstein Shapiro ont versé plus de 60.000,00 dollars pour les campagnes politiques des députés candidats, du 20 juillet au 19 décembre 2013, y compris : les sénateurs Lamar Alexander (2500 dollars), Kay Hagan (9000 dollars), Amy Klobuchar (2000 dollars), Mitch McConnell (2500 dollars), Mark Pryor (2500 dollars) et Tim Scott (1000 dollars), et les Représentants Sanford Bishop (2500 dollars), Emanuel Cleaver (1500 dollars), Rick Crawford (2500 dollars), Steve Daines (2500 dollars), John Dingell (1000 dollars), Bill Huizenga (2500 dollars), Eddie Bernice Johnson (1000 dollars), Adam Kinzinger (2500 dollars), Mike McIntyre (5000 dollars), Buck McKeon (1500 dollars), Dutch Ruppersberger (2500 dollars) et Ed Whitfield (2500 dollars).

Étant donné que la loi oblige les entreprises de lobbying engagées par la Turquie à faire des rapports détaillés de leurs activités, il est important de vérifier régulièrement leurs dossiers au Département de la Justice afin de découvrir qui elles contactent au Congrès, à quelle fin, et combien elles versent pour les campagnes politiques des membres du Congrès.

©Traduction de l’anglais C.Gardon pour le Collectif VAN – 28 août 2014 – www.collectifvan.org




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org