Aujourd'hui : Mercredi, 22 janvier 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Turquie - Meurtre de Hrant Dink : mensonges et menaces au sommet
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous soumet la traduction d'un article en turc paru le 26 février 2007 dans le quotidien turc Milliyet.

Yusuf Halacoglu, le très négationniste Président de l'Institut turc d'Histoire, tient des propos dans la droite ligne de "l'Etat profond" turc qui dirige en sous-main tous les rouages de la Turquie. Son analyse de l'enterrement du journaliste arménien assassiné, faite de mensonges et de menaces latentes (contre les Arméniens, les Kurdes, les démocrates turcs), est proprement hallucinante.

Les explications de Halacoglu, président de l’Institut Turc d’Histoire sur « Nous sommes tous Arméniens »

Burcu Bilgin / AA


Suite à l’enterrement de Hrant Dink, le président de l’Institut Turc d’Histoire, Yusuf Halacoglu a émis l’idée suivante, concernant le slogan ‘Nous sommes tous des Arméniens’ : « Ceux qui ont participé à cette manifestation ont mis en évidence leur appartenance à une idéologie. Jusqu’à aujourd’hui ce groupe n’a pas manifesté en disant ‘Nous sommes Turcs’, lorsque nos soldats sont tombés en martyr face au PKK.»

Halacoglu a prétendu que ceux qui avaient lancé ces slogans avaient atteint leur but mais le fait de dire que c’était un mouvement venant du peuple turc a suscité des réactions.
« Actuellement le peuple répond d’une façon radicale, ils sont devenus plus radicaux, plus durs au sujet de la question Arménienne. Dorénavant, il est impossible de faire accepter le génocide à l’opinion publique turque. »
Car les slogans ‘nous sommes tous des Hrant Dink, nous sommes tous des Arménies ‘ sont restés unilatéraux. Ces gens là n’ont jamais crié ‘nous sommes tous Turcs’ lorsque nos soldats sont tués par le PKK, lorsque nos ambassades tombaient et lors de situations semblables.
Ils ont mis en évidence leur appartenance à une certaine idéologie. Ils étaient 40 milles, 50 milles mais ils étaient très bien organisés. Les slogans étaient déjà prêts comme s’ils savaient qu’il allait être assassiné.
Et puis les pancartes en forme de têtes étaient prêtes et elles prêtaient à confusion, d’un coup on a parlé de 80 milles personnes au lieu de 40 milles…Ils étaient aussi préparés d’avance, où est-ce que ces milliers de pancartes ont été imprimées ? Qui est-ce qui les a financées ? Je crois qu’il va falloir examiner tout cela ?''

COMBIEN D’ARMENIENS VIVENT EN TURQUIE ?
D’après Halacoglu, il est clair que l’assassinat de Hrant Dink n’a rien apporté de bien à la Turquie. Il s’interroge « Alors qui a fait ça ? Ou bien, qui l’a fait faire ? Nous devons analyser sous cet angle les slogans lancés lors de la manifestation du jour de l’enterrement ».
Il a fait la déclaration suivante : « Quel est le nombre de la population arménienne en Turquie? On compte environ 50 milles citoyens arméniens. Peuvent-ils tous y participer ? Non. femmes, hommes, enfants, au total 50 milles…Dans ce cas-là on peut supposer que 20 milles d’entre eux ont pu participer à l’enterrement. Ce que je trouve normal. Ils en ont le droit. Cette participation est d’une nature sincère. Hormis ces gens-là, qui a pu participer à l’enterrement ? Seulement les Turcs ? Disons que 10 milles d’entre eux manifestaient sincèrement. Cela nous fait 30 milles. Qui sont les autres ? Nous devons creuser cette question et nous devons les connaître. » Halacoglu a rappelé ce que Hrant Dink disait : « Dans ce pays il y a des Arméniens qui se considèrent musulmans ». S’agit-il de ces personnes ou bien sont-ils d’autres organisations qui ont participé ? Je crois que les organes concernés de l’Etat vont étudier la situation. D’après moi c’est une nouvelle page qui s’ouvre. Il faut très bien étudier la situation.

ON PREPARE LE TERRAIN A CERTAINS AFFRONTEMENTS

Halacoglu souligne le fait qu’il va falloir réfléchir calmement à ce sujet. Au lieu d’imaginer des scénarii, il faut produire des projets sincères et il faut prendre des précautions qui apporteront des solutions à ce problème.
Il dit : « Je pense qu’en Turque il y a les préparations du terrain pour une machination. » Halacoglu a rappelé les paroles de Dink lors d’un discours « Les pays occidentaux sont responsables du déplacement du peuple arménien de leur patrie, et maintenant ils font la même chose aux Kurdes ». Halacoglu a conclu :
« Effectivement, pendant une certaine période de notre histoire, les forces externes ont fait appel à des provocations, y compris la révolte de Şeyh Sait.(Nota CVAN : révolte Kurde durant les années 20). Aujourd’hui on peut observer les mêmes provocations. Leurs militants sont des maires, des chefs de partis politiques, qui appliquent doucement les ordres des inconnus. Dans le passé il y avait un chef de délégation dénommé Bogos Nubar Pacha. Il faisait la même chose. Il était entré en contact avec les forces ennemies, nous avons même les lettres signées Bogos Nubar Pacha où il dit « nous croyons à votre victoire et nous sommes votre allié fidèle. » Aujourd’hui d’autres personnes osent faire la même chose avec d’autres pays. C’est de ce fait que nos citoyens d’origine Kurde doivent être prudents. Depuis un millénaire, nous ne les avons pas dissociés, nous leur avons donné nos filles, nous nous sommes mariés avec leurs filles, nous les avons considérés comme faisant partie de notre civilisation. Il y a des gens qui vont tirer le bénéfice de cette animosité entre Kurdes et Turcs. Ce sont ni les Kurdes ni les Turcs. Ce sont les serviteurs de l’impérialisme.

© Traduction : S.C pour le CVAN 2007

Türk Tarih Kurumu Başkanı'ndan ''Hepimiz Ermeniyiz'' açıklaması



Retour à la rubrique




   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org