Aujourd'hui : Mercredi, 22 janvier 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Dubaï : les sites du gouvernement hackés par les nationalistes turcs
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous propose cette traduction résumée d'un article paru en anglais dans Gulf News du 01 mars 2007.

Doit-on les remercier pour cela ? Les hackers turcs font parler du génocide arménien à travers le monde. Leurs actions de piratage des sites gouvernementaux - aujourd'hui celui de Dubaï - ont pour conséquence une masse d'informations sur les évènements de 1915, sur l'assassinat du journaliste arménien Hrant Dink (meurtre que les hackers disent approuver) et sur l'extrémisme du nationalisme turc. Et cela sur des sites où il aurait été fort peu probable de voir un jour ces thèmes abordés...

Un groupe radical turc principal suspect de lÂ’attaque de hacking


Gulf News
01/03/2007 12:00 AM (UAE)

L’incident a permis à Dubaï eGovernment de mettre à jour son système afin que des incidents similaires ne se reproduisent pas, a dit Al Shair.

De Ashfaq Ahmed, Reporter

Dubaï: Des hackers de Turquie ont réussi à accéder aux sites hébergés par Dubaï eGovernment, mais la tentative a été contrecarrée en deux heures, a déclaré un officiel.
"Nous avons réussi avec succès à contrer cette attaque des hackers qui essayaient de corrompre des données et d’endommager certains sites gouvernementaux hébergés par Dubaï eGovernment," a dit Salem Al Shair, Directeur des eServices de Dubaï eGovernment.

Il a déclaré au journal Gulf News que les hackers avaient aussi accédé au site Dubaï International Quran Awards website www.quran.gov.ae et avaient réussi à endommager quelques données.

"Ils ont réussi à s’infiltrer et ont aussi hacké deux autres sites de Dubaï Awqaf et un autre département, mais notre équipe de sécurité a bloqué l’attaque en deux heures," a-t-il ajouté.
"Nous pensons que les hackers appartiennent à un groupe extrémiste en Turquie, car ils ont aussi posté un message en turc se référant apparemment au meurtre de Hrant Dink et indiquant leur approbation (de ce meurtre)," a-t-il dit.
Le journaliste de 53 ans, Dink, qui était un citoyen turc d’origine arménienne, a été abattu au mois de janvier de cette année.

Selon des rapports, il devait constamment faire face à des menaces, et à des procès, et il avait été inculpé plusieurs fois pour avoir parlé des massacres des Arméniens commis par les Turcs au début du 20e siècle. Il avait aussi reçu des menaces de nationalistes qui le voyaient comme un traître.
Al Shair a dit que les hackers avaient endommagé des dossiers.
"Le motif n’est pas financier, car il n’y a pas de données financières sur nos sites," a-t-il dit.

Dubaï eGovernment héberge plus de 30 sites.
Dans une déclaration faite par Dubaï eGovernment, Al Shair a dit: "Nous devons à présent vérifier l’identité des hackers et les localiser exactement, mais nous avons des pistes significatives qui nous mèneront aux personnes qui ont commis cet acte."

Al Shair a dit qu’ils avaient aussi hacké eHost, ce qui a perturbé quelques services, et quelques données ont été perdues. "Nous avons pris des actions immédiates pour régler le problème. Nous avons vérifié d’autres sites et en avons garanti la sûreté pour éviter d’autres attaques. Dans peu de temps, nos équipes auront restauré tous les programmes et retrouvé les dossiers perdus" a-t-il dit.

Al Shair a dit qu’il y avait eu d’autres tentatives, qui avaient aussi été déjouées grâce à l’expertise de l’équipe. Il a ajouté que Dubaï eGovernment possède un système de haute sécurité, mais cela ne veut pas dire qu’il est entièrement impénétrable.

"Ce problème n’est pas unique à notre système, des organisations de haut profil dans d’autres pays subissent ce genre d’attaques. Ce qui est positif dans cet incident, c’est qu’il a permis à Dubaï eGovernment d’en apprendre sur les dernières technologies et les stratégies utilisées par les hackers.

"Ainsi, nous avons pu mettre à jour notre système et prendre les mesures appropriées pour prévenir des incidents similaires."

© Traduction résumée C.Gardon pour le Collectif VAN 2007



Retour à la rubrique



Source/Lien : GulfNews



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org