Aujourd'hui : Vendredi, 19 janvier 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Visite turque à la veille du procès Perinçek
Publié le : 05-03-2007

GENOCIDE. Christoph Blocher a reçu son homologue turc.

Valérie de Graffenried
Lundi 5 mars 2007

Curieuse coïncidence. Christoph Blocher a reçu vendredi et samedi son homologue turc, le ministre de la Justice Cemil Cicek, alors que s'ouvre mardi à Lausanne le procès de Dogu Perinçek, pour négation du génocide des Arméniens. La délicate question arménienne a provoqué par le passé de vives tensions entre Berne et Ankara.

Micheline Calmy-Rey a par exemple fait les frais de la colère turque en automne 2003: Ankara l'avait alors déclarée persona non grata à la suite de la décision du Grand Conseil vaudois de reconnaître le génocide des Arméniens. La socialiste n'effectuera finalement son voyage qu'en mars 2005. Cette même année, c'est une visite de Joseph Deiss qui est annulée, quelques mois plus tard, en raison de l'ouverture d'une procédure pénale contre Dogu Perinçek pour négationnisme. Le Conseil fédéral ne cesse pourtant de rappeler aux Turcs qu'il ne reconnaît lui-même pas le «génocide» des Arméniens.

Officiellement, la venue de Cemil Civek n'a aucun lien avec le procès du président du Parti des travailleurs turcs. Les deux ministres ont, selon le Département fédéral de justice et police, surtout évoqué la question de l'intégration des jeunes Turcs et la lutte contre le terrorisme. La rencontre était placée sous le signe de «l'amélioration et de la consolidation des relations bilatérales», souligne encore le DFJP.

En octobre, Christoph Blocher, parti avec ces mêmes intentions en Turquie, avait provoqué colère et incompréhension au sein du monde politique suisse pour avoir critiqué, à Ankara, la norme pénale suisse antiraciste. C'est précisément en vertu de cet article que Dogu Perinçek et l'historien Yusuf Halacoglu sont poursuivis pour avoir nié le génocide des Arméniens.

Si rien ne filtrera sur ce que Cemil Civek et Christoph Blocher ont pu se dire à propos de Dogu Perinçek, une chose paraît certaine: les autorités turques surveilleront son procès de très près...

© Le Temps, 2007 .



Retour à la rubrique



Source/Lien : Le Temps



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org