Aujourd'hui : Dimanche, 22 avril 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Le Génocide arménien reconnu par un tribunal suisse : Dogu Perinçek condamné
Publié le : 09-03-2007

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org


Le Juge du tribunal de Lausanne a rendu son verdict ce vendredi 9 mars 2007 en fin de matinée : l'homme politique turc Dogu Perinçek, poursuivi en Suisse pour propos négationnistes envers le génocide arménien de 1915, a été reconnu coupable pour avoir violé la loi antiraciste suisse et condamné. Le Juge a réaffirmé que le génocide arménien est un fait historique et reconnu et que Perinçek était donc coupable de négationnisme.

Dogu Perinçek a été condamné à 90 jours-amende avec sursis à 100 Francs suisses par jour (soit 5 600 Euros pour 90 jours), 3 000 Francs suisses d'amende (1 866 Euros), 5 800 Francs suisses de frais de procès (3 600 Euros) et 10 000 Francs suisses (6225 Euros) à verser à la partie civile, l'Association Suisse-Arménie, et 1000 Francs suisses (622 Euros) pour d'autres frais.

Sarkis Shahinian, le Président de l'Association Suisse-Arménie, interviewé par les media à la sortie du tribunal a déclaré sobrement : "On est soulagé. Pas besoin d'être joyeux".

Lors des audiences des jours précédents, le climat avait déjà paru favorable à l'accusation : le Procureur Général ne mâchait pas ses mots face à Perinçek, ainsi que pour désigner Justin Mac Carthy, l'historien négationniste américain venu témoigner pour défendre Perinçek. Les trois témoins de la défense, la sociologue allemande Tessa Hofmann, les historiens français Raymond H. Kevorkian et Yves Ternon avaient été, eux, qualifiés de "Seigneurs", tant leurs exposés forts, sobres et implacables avaient impressionné le Tribunal.

Le Procureur avait demandé à l'accusé s'il était au courant de la législation suisse interdisant le négationnisme avant d'avoir tenu ses propos négationnistes envers le génocide arménien. Et Perinçek avait répondu par l'affirmative en ajoutant qu'il s'agissait d'une loi contre les Droits de l'Homme.

200 Turcs avec drapeaux turcs sont restés massés à l'extérieur du Tribunal durant les journées d'audience. Le Consulat turc au grand complet était, lui, présent dans la salle.

La partie arménienne, elle, était réduite à quelques dizaines de personnes, essentiellement des Arméniens germanophones. L'Ambassade d'Arménie n'avait pas jugé bon de se faire représenter.

L'audience de mercredi avait été particulièrement longue puisqu'elle avait duré jusqu'à 21 heures au lieu de s'achever à 17h30 comme initialement prévu, un journal suisse titrant même : "Onze heures pour refaire l'Histoire". L'excellente plaidoirie de la défense et le réquisitoire du procureur laissaient présager de l'issue du procès.

Nos remerciements à l'Association Suisse Arménie pour être parvenue, grâce au travail acharné de quelques uns, à ce jugement de première importance.

© Collectif VAN

Correspondant sur place : Varoujan Knouni



Retour à la rubrique




   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org