Aujourd'hui : Dimanche, 18 août 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Turquie : provocations à la haine raciale contre les Arméniens
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Depuis quelques années, lÂ’Etat turc et son allié azerbaïdjanais, utilisent les événements de Khodjali qui se sont déroulés en 1992 au Haut-Karabagh durant le conflit arméno-azéri pour alimenter des manifestations terriblement violentes et racistes à lÂ’encontre de la minorité arménienne dÂ’Istanbul. La dernière dÂ’entre elles sÂ’est tenue le 22 février, et a eu pour effet dÂ’inciter à la haine ethnique à Kadıköy, quartier dÂ’Istanbul à forte population arménienne, dès le moment où elle a été annoncée. LÂ’IHD, Association turque des Droits de lÂ’Homme, Branche dÂ’Istanbul, a saisi le gouvernorat dÂ’Istanbul pour dénoncer ces agissements ultranationalistes et la passivité des autorités turques. Les provocations que dénonce lÂ’IHD visent clairement – comme cela a déjà eu lieu à maintes reprises dans le passé - à intimider les Arméniens afin quÂ’ils vendent leurs maisons et appartements à bas prix et quittent la Turquie. Les Arméniens dÂ’Istanbul nÂ’ont bien évidemment aucun lien avec les événements de Khodjali pour lesquels lÂ’Azerbaïdjan serait bien avisé dÂ’interroger ses propres responsabilités. Le Collectif VAN vous propose la traduction du communiqué de presse en anglais de lÂ’IHD, Association turque des Droits de lÂ’Homme, Branche dÂ’Istanbul, Comité contre le Racisme et la Discrimination, publié deux jours avant les manifestations racistes dÂ’Istanbul (Turquie).

Légende photo

Samedi 21 février 2015 : A Kadıköy, quartier arménien dÂ’Istanbul, des banderoles ont été déployées par des ultranationalistes turcs et azéris. On y lit : « Longue vie aux Ogün Samast » (assassin du journaliste arménien Hrant Dink), « Maudits soient les Hrant Dink », « Nous saluons lÂ’Azerbaïdjan et poursuivons la lutte ». Signé : Les soldats dÂ’Alparslan Türkes.*



Khodjali : prétexte pour propager la haine ethnique contre les Arméniens

Communiqué de presse - 20 février 2015

IHD [ASSOCIATION TURQUE DES DROITS DE L'HOMME] - BRANCHE DÂ’ISTANBUL

Le 19 février 2015, l'Association des droits de l'homme a présenté au gouvernorat d'Istanbul une pétition avertissant les représentants de lÂ’Etat que les "Manifestations condamnant le génocide de Khodjali et le terrorisme arménien" qui se tiendront à Kadıköy, Istanbul, le 22 février, ont incité à la haine ethnique dès le moment où elles ont été annoncées.

Les manifestations sont organisées par l'Association de la jeunesse réformiste en Azerbaïdjan, avec le soutien des branches turques des Foyers de jeunes et la Plate-forme du Mouvement Touraniste.

Comme notre pétition pour le gouvernorat lÂ’indique, des militants de la Plate-forme du Mouvement Touraniste photographient et publient leurs visuels publics, incluant des graffitis, des banderoles et des affiches dans des endroits centraux dÂ’Istanbul. Dans la déclaration qu'ils distribuent dans les magasins et que nous joignons à cette pétition, ils incitent à la violence en traitant les militants contre le racisme de « terroristes ». Des personnes qui demeurent en quelque sorte perpétuellement « non identifiées » écrivent sur les murs de l'église de Kadıköy des graffitis racistes, tels que « Vous êtes soit des Turcs soit des Bâtards » ou « Vous êtes tous des Arméniens, tous des bâtards », et suspendent également des drapeaux représentant le symbole ultra-nationaliste (le loup mythique).

Khodjali n’est qu'un prétexte pour le réel but d’incitation à la haine ethnique et à l'hostilité contre les Arméniens de Turquie, comme cela a été globalement observé au cours des manifestations pour Khodjali, du 26 février 2012 place Taksim. Juste devant les yeux du ministre de l'Intérieur, sur la place même où il était en train de faire un discours, les manifestants ont déployé des banderoles disant : «Vous êtes tous des Arméniens, vous êtes tous des Bâtards », tout en criant des slogans haineux contre les Arméniens.

La collaboration perverse et douteuse entre l'Azerbaïdjan et la Turquie se concrétise donc : les
organisateurs sont capables de brandir leurs plans pour le 22 février parce qu'ils n’ont pas de doute sur le fait que les autorités de la République de Turquie feront preuve de tolérance sans compter à leur égard.

Dans la pétition qui figure dans notre dossier, nous avons rappelé au gouvernorat que le racisme affiché - tant durant les manifestations identiques de 2012 que durant la phase d’annonce des manifestations du 22 février 2015 visant à « Condamner le terrorisme arménien » - constitue un crime au titre de l'article 216 du Code pénal turc sur « l'humiliation publique ou l'incitation à la haine et à l’hostilité ». Nous avons également souligné que l'incitation à la violence raciste viole l'article 14 de la Convention européenne des droits de l'homme, qui interdit la discrimination.

Nous avons demandé que le Bureau du gouverneur prenne des mesures préventives contre les slogans, les écrits, les banderoles, et les menaces incitant à la haine ethnique ou à l’hostilité ; que, dans les cas où ils se produisent, toutes les procédures de mécanismes juridiques soient activées immédiatement après les manifestations, et que l'État remplisse toutes ses responsabilités avec la plus grande efficacité.

Nous réitérons aujourd'hui publiquement notre avertissement: Vous, les fonctionnaires qui vous abstenez de criminaliser des slogans racistes sur des murs d'église, qui autorisez officiellement ou officieusement des protestations et des manifestations annoncées à l'avance par de tels slogans, si vous n’appliquez pas la loi, vous deviendrez des partenaires du crime qui est publiquement annoncé à l'avance.

Nous nous adressons au Premier ministre: Vous venez de rendre hommage à Hrant Dink, en disant de lui qu’il était « un respectable intellectuel public anatolien». Avez-vous oublié que les banderoles disant « Maudit soit Hrant Dink » étaient affichées juste en face du siège de son journal? Ne vous souvenez-vous pas que le 23 février 2014, un groupe comprenant un certain nombre d'Azerbaïdjanais et se faisant appeler « Les soldats d’Alpaslan Türkes » s’est manifesté en face du journal Agos devant la porte où Hrant Dink avait été assassiné? On pouvait lire sur leurs banderoles, « Longue vie aux Ogün Samast », « Maudits soient les Hrant Dink », « Nous saluons l’Azerbaïdjan et poursuivons la lutte ». Nous avions alors aussi déposé une plainte pénale. Vos procureurs n’ont pas levé le petit doigt.

Aux soi-disant ONG de l'Etat d'Azerbaïdjan, pays où les journalistes d'opposition pourrissent en prison et les honnêtes intellectuels publics sont abandonnés à des menaces mortelles de lynchage, nous demandons: Que faites-vous en Turquie? Quel projet vous amène à Istanbul? Personne ne croit que vous pleurez ceux qui ont été tués à Khodjali; ce n’est pas en leur mémoire que vous combattez. Vous venez en Turquie pour soutenir des anti-Arméniens et menacer les Arméniens de Turquie, qui n’ont aucun lien avec Khodjali.

Un mot pour les semeurs de haine en Turquie, qui unissent leurs forces avec des Azerbaïdjanais anti-arméniens: épargnez-nous vos mensonges. Vous ne vous souciez pas de Khodjali. Vous ne vous êtes jamais soucié de Khodjali. Votre véritable intention est d'intimider les Arméniens de Turquie, et tous les peuples non-turcs, non-musulmans, et d’aggraver l’insécurité de leur existence.

L'existence même des défenseurs des droits de l'homme est justifiée par la cause de la résistance et du combat contre les atrocités et les persécutions en Turquie et dans le monde. Cependant, il incombe encore une fois aux défenseurs des droits de l’homme de lutter contre ceux qui exploitent les atrocités et la douleur de victimes, à leurs propres fins pour transporter la violence raciste au-delà des frontières.

Nous, défenseurs des droits humains, invitons tout le monde à s’unir et à faire bloc contre le racisme, la violence raciste, la discrimination et la haine, afin de montrer que vous êtes seuls dans vos projets, afin de vous isoler dans la société et de vous exposer devant la conscience publique.

Une fois de plus, nous rappelons aux représentants de l’Etat qu'ils seront tenus pour responsables de l’étalage public de haine ethnique, dont les cas les plus sanglants ne sont que trop frais dans notre mémoire.


IHD [ASSOCIATION TURQUE DES DROITS DE L'HOMME] - BRANCHE DÂ’ISTANBUL
COMITÉ CONTRE LE RACISME ET LA DISCRIMINATION
HUMAN RIGHTS ASSOCIATION
ISTANBUL BRANCH
Katip Mustafa Çelebi Mah. Çukurlu Çeşme Sk
Bayman Apt No: 2/1 Taksim İstanbul
E-mail: İstanbul@ihd.org.tr/www.ihdistanbul.com



L’Association des Droits de l’Homme (HRA) est un organisme bénévole non gouvernemental et indépendant. Fondée par 98 militants des droits de l'homme en 1986, l'Association compte aujourd'hui 28 succursales, quatre bureaux de représentation, et 10 938 membres. La HRA, plus ancienne et plus grande association des droits humains en Turquie, a pour "seul et explicite objectif de travailler pour les droits de l'homme et des libertés ".

Traduction de l'anglais Collectif VAN - 22 février 2015 - www.collectifvan.org


* Alparslan Türkeş (20 novembre 1917 – 4 avril 1997) est un homme politique turc et fondateur du parti nationaliste Milliyetçi Hareket Partisi (MHP) en Turquie (Parti d'action nationaliste) et des partis qui ont précédé celui-ci, dont les idéologies sont un nationalisme pan-turc.


Lire aussi:

Dossier du Collectif VAN : L'Azerbaïdjan, une dictature nationaliste et négationniste

Attaques antiarméniennes à Istanbul



Retour à la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Communiqué de presse de lÂ’IHD en anglais




   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org