Aujourd'hui : Mardi, 17 octobre 2017
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Site officiel du Centenaire du génocide arménien de 1915
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Génocide arménien : La presse turque de 1919 a publié les ordres de massacres
Publié le : 25-02-2015

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le 25 mars 1919, dans les quelques mois qui ont suivi la défaite de l’Empire ottoman lors de la Première Guerre mondiale, le quotidien turc Türkçe İstanbul a publié ce qu'il affirmait être la Lettre d'Instructions du bureau central du Comité Union et Progrès (CUP) adressée aux unités de l'Organisation spéciale (Teskilat-i Mahsusa) alors que commençait la déportation des Arméniens pendant le génocide de 1915. Le journal stambouliote a qualifié la lettre de « Document tragique et terrible », et a indiqué que cette dernière était reproduite sans que n’y soient apportées de modifications. La Lettre d'Instructions se composait de 10 articles qui décrivaient les étapes à mettre en œuvre pour le processus de déportation. Le Collectif VAN vous invite à lire la traduction d’un article en anglais publié sur le site Armenian Weekly le 17 février 2015.










Armenian Weekly

Un document reflète la politique de déportation du CUP (Comité Union et Progrès)

Par Ari Sekeryan, publié le 17 février 2015

pour The Armenian Weekly

Sait Molla était un avocat, membre du Conseil d'Etat turc et fondateur de la Société anglophile (Ingiliz Muhipleri Cemiyeti). En 1918, il a commencé à publier à Istanbul le quotidien Türkçe İstanbul (Istanbul turque).

Le 25 mars 1919, le journal a publié ce qu'il affirmait être la Lettre d'Instructions du bureau central du Comité Union et Progrès (CUP) adressée aux unités de l'Organisation spéciale (Teskilat-i Mahsusa) alors que commençait la déportation des Arméniens pendant le génocide.

Le journal a qualifié la lettre de « Document tragique et terrible », et il a indiqué que cette dernière était reproduite sans que n’y soient apportées de modifications. La Lettre d'Instructions se composait de 10 articles qui décrivaient les étapes à mettre en œuvre pour le processus de déportation. Ce sont les mêmes étapes que des chercheurs tels que Taner Akçam, Donald Bloxham et Uğur Ümit Üngör ont décrites comme faisant partie des déportations.

Évidemment, l'authenticité d'un tel document n'est pas garantie. Türkçe Istanbul a négligé de mentionner la source de la lettre. En outre, les archives du CUP ont disparu après la défaite de l'Empire ottoman lors de la Première Guerre mondiale.

Indépendamment de ces questions, il est cependant important de noter qu'il y avait des quotidiens turcs ottomans comme Türkçe İstanbul, Alemdar et Peyam, qui ont critiqué le CUP et ont intensivement discuté de la question dans le sillage de la Première Guerre mondiale.

Le texte du document du journal est le suivant :

« Un document tragique et terrible »

Article 1. Fermez toutes les associations arméniennes en appliquant les troisième et quatrième articles de la Loi sur les Associations, arrêtez les membres de l'exécutif qui s’opposaient au gouvernement du CUP, déportez-les dans des provinces comme Mossoul et Bagdad, et tuez-les en route ou à leur destination finale.

Article 2. Récupérez toutes les armes des Arméniens.

Article 3. Préparez l'opinion publique musulmane par des moyens appropriés, organisez quelques incidents, comme l'a fait la Russie à Bakou, dans des villes comme Van, Erzurum et Adana, où les Arméniens ont obtenu la haine des musulmans par leurs propres actions.

Article 4. Laissez complètement la mise en œuvre à la population générale dans des provinces comme Erzurum, Van, Mamuretulaziz et Bitlis et utilisez les troupes et les forces militaires pour qu’elles apparaissent comme empêchant les massacres. Par contre, soutenez les musulmans avec la force militaire dans des endroits comme Adana, Sivas, Bursa, Izmit et Izmir.

Article 5. Appliquez des mesures d’extermination envers les enseignants et surtout les hommes de moins de 50 ans. (Laissez les femmes et les enfants être convertis à l'Islam.)

Article 6. Eloignez les familles de ceux qui ont réussi à s’enfuir et prenez des mesures pour couper complètement leurs liens avec leurs villes d’origine.

Article 7. Renvoyez tous les fonctionnaires arméniens de tous les bureaux du gouvernement et de ses filiales en les accusant d'espionnage.

Article 8. Faites tuer d'une manière adéquate par les militaires les hommes servant dans l'armée.

Article 9. Commencez l’application de toutes les mesures en même temps afin de ne pas laisser le temps de préparer des moyens de défense.

Article 10. Tenez cette lettre d’instruction secrète et prenez grand soin qu’elle ne soit que chez une ou deux personnes.

C’est une réalité que ces Arméniens qui ont été déportés, ont été tués et anéantis conformément à la lettre d'instruction écrite ci-dessus. Bien que nous évitions de donner davantage de détails, nous publions exactement le document tel qu’il est.

Türkçe İstanbul
Le 25 mars 1919

Note de l'éditeur: des documents semblables ont été publiés dans la presse turque pendant les années faisant suite à la Première Guerre mondiale.

©Traduction Collectif VAN - 18 février 2015 - www.collectifvan.org


Lire aussi :

« Génocide arménien » vs « génocide des Arméniens »




Retour à la rubrique


Source/Lien : Armenian Weekly



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org