Aujourd'hui : Mardi, 20 février 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Turquie : L'assassin de Dink entraîné dans le crime par l'État
Publié le : 27-03-2015

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Condamné à verser une indemnité à la famille Dink pour le meurtre de Hrant Dink, le ministère turc de l'Intérieur a ouvert un procès en révocation pour récupérer 1 million 659 mille lires des auteurs [de l’assassinat]. Le père de l'assassin Ogün Samast demande l'abandon des charges en accusant l'État qui a entraîné son enfant dans le crime. Le Collectif VAN vous propose la traduction de cet article en anglais publié sur le site d’Agos le 19 mars 2015.


Agos

19 mars 2015

Le père d’Ogün Samast: L'État a entraîné mon enfant dans le crime

Condamné à verser une indemnité à la famille Dink pour le meurtre de Hrant Dink, le Ministère de l'Intérieur a ouvert un procès en révocation pour récupérer 1 million 659 mille lires des auteurs [de l’assassinat].

Selon le rapport de Hayati Arıgan de Habertürk, dans sa requête, le père de Samast, Ahmet Samast, a expliqué que 'l’État profond’ avait incité son fils à assassiner Hrant Dink et avait volé sa vie en le faisant glisser dans la criminalité. Samast a aussi estimé que son fils a subi les plus grands dommages [financiers] concernant Hrant Dink et sa famille.

Demandant l'abandon des charges, le père, Ahmet Samast, a dit: « De la même manière qu'elle a failli à protéger la vie de la victime, l'administration n'a pas pris non plus les précautions nécessaires pour empêcher un enfant de 16 ans d'être entraîné dans la criminalité. »

Ahmet Samast a souligné que l'Etat a manqué à son devoir fondamental et il a demandé l'abandon des charges.

En 2008, la famille Dink avait intenté un procès contre le Ministère de l'Intérieur devant le 6ème Tribunal Administratif d’Istanbul.

Dans le procès qui a pris fin en 2012, le tribunal avait condamné le ministère à payer 1 million 659 000 LT (livre turque) de dédommagement.

Le ministère a ensuite déposé un procès en révocation devant le tribunal civil de première instance d’Istanbul pour récupérer auprès des auteurs de l'assassinat de Dink la somme qu'il a payée. Affirmant que « les actions des assassins de Hrant Dink représentent un acte délictueux commis contre l'État, le Ministère a exigé la somme qu'il a payée, avec les intérêts, à Yasin Hayal, Ersin Yolcu, Ahmet Iskender et Ogün Samast.

©Traduction de l'anglais Collectif VAN – 25 mars 2015 – www.collectifvan.org


Lire aussi:

Dossier du Collectif VAN : Meurtres et agressions anti-arméniennes en Turquie




Retour à la rubrique


Source/Lien : Agos



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org