Aujourd'hui : Mercredi, 23 octobre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Génocide arménien : l’historien turc Taner Akçam soutient le projet de loi aux USA
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous propose cette traduction résumée d’un article de l’historien turc Taner Akçam paru dans Agos, le 09/03/2007. Agos est le journal bilingue arménien-turc fondé en Turquie par Hrant Dink, le journaliste arménien assassiné à Istanbul le 19 janvier dernier. L’historien turc annonce qu’il soutient le projet de loi reconnaissant le génocide arménien de 1915, et qui sera peut-être adopté prochainement par le Congrès américain. Par contre, il adopte, quant à la reconnaissance par la Turquie de ce crime, une position que l’on peut qualifier de « naïve » : selon lui, le seul fait que les Turcs reconnaissent l’aspect blâmable de ce qui s’est passé en 1915, sans qu’il soit nécessaire de « nommer » le crime commis, suffirait à ouvrir la discussion…
Une discussion avec des « bip-bip » à la place du mot génocide ?
Le génocide arménien serait-il donc le seul crime « innommable » de l’humanité ? Nous, au Collectif VAN, nous disons : « Un crime, un nom, une sanction. Et des réparations ». Ségolène Royal, lors de l’émission "A vous de juger", du 15 mars à 21h, sur France 2, a déclaré : "Il faut toujours une réparation, c'est comme ça qu'on n'aura pas de
récidives."





Au sujet du projet de loi aux Etats-Unis, Taner Akçam dit qu’il en a assez et qu’il soutient le projet de loi (Nota CVAN : reconnaissant le génocide arménien commis par la Turquie en 1915, et présentée en ce moment au Congrès américain).

L’historien turc pense qu’il s’agit d’un problème moral avant tout : les tribunaux peuvent trancher et dire si c’est un problème juridique ou pas mais T.Akcam pense qu’il n’y a pas de problème juridique à résoudre ; la Turquie, la diaspora Arménienne et l’Arménie peuvent discuter directement.

On peut deviner plus au moins ce que les tribunaux vont dire. L’exemple récent de la Bosnie, et d’autres exemples .. ;( …)
Avant de frapper aux portes et de demander « pouvez-vous résoudre notre problème ? », il y a une chose très simple à faire. Se mettre face à face et parler. Akçam croit que les discussions directes sont possibles et que cela peut apporter une solution.
Car il croit que la question n’est pas de décider si c’est un génocide ou un crime contre l’humanité ou un crime de guerre. Il n’est pas nécessaire d’aller d’un tribunal à l’autre et de demander « dans quelle catégorie entre notre crime ? ».

(Â…)
Est-ce que la Turquie croit vraiment que c’est un crime et veut-elle déterminer dans quelle catégorie il rentre ?
Non. Les Turcs ne pensent pas que ça soit un crime. Donc il y a une question « morale » avant tout.

Taner Akçam pense qu’avant de qualifier le nom de ce crime, il faut que les Turcs acceptent que ce qui s’est passé était à blâmer moralement. S’ils acceptent que cela a été une mauvaise chose, la discussion sera facile.
(Â…)
Ce que les Arméniens ne voient pas, c’est l’absence de cette responsabilité morale. L’absence de compassion et d’expression de tristesse.

Les discussions juridiques peuvent toujours être possibles plus tard. Par exemple, des discussions ont lieu sur le Cambodge, l’Ukraine à l’époque des Soviets etc… mais lors de ces discussions, les deux côtés sont d’accord sur l’évidence du crime et sur le fait qu’il faut punir le crime. Si on arrive à faire comprendre que c’est un problème moral et que les gens deviennent conscients que c’est « un événement à bannir », la suite va venir toute seule.

Il va expliquer la semaine prochaine pourquoi il est en faveur de la loi aux Etats-Unis.

Traduction résumée : S.C. pour le Collectif VAN (2007)



Retour à la rubrique




   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org