Aujourd'hui : Mardi, 23 juillet 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
France Inter : "Le Fantôme arménien, l’après génocide en bd"
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Que se passe-t-il quand des descendants de rescapés du génocide arménien reviennent en Turquie sur les lieux mêmes des massacres ? "Le Fantôme arménien" de Thomas Azuelos raconte en dessin le retour de Christian Varoujan Artin militant français de la mémoire arménienne dans le pays de ses ancêtres. Le Collectif VAN vous invite à écouter une émission sur cette BD reportage mise en ligne sur France Inter le 21 avril 2015.

















France Inter

culture du mardi 21 Avril à 14H43

Avec cette BD reportage, on le suit dans ce périple-pèlerinage à Dersim, Diyarbakir, ou à Bogazdere. Le constat est sévère : quand les rescapés se sont enfuit, ils ont emmené avec eux un savoir-faire dans le négoce, l’artisanat ou l’agriculture. Les conséquences économiques sont encore palpables aujourd’hui.

Le Fantôme arménien décrit l’acculturation violente des survivants restés sur place, mariés de force à des turcs, ou obligés de prendre des prénoms arabes, et de pratiquer leur religion en cachette.

Certains, comme shérif ,74 ans, rencontré pendant le voyage s’en accommodent. Arménien de confession alévie (croyance issue de l’islam chite) il a choisi : « Je bois de l’alcool pendant la semaine, mais jamais le vendredi … ». Mais la plupart du temps, un siècle après, les cicatrices du génocide restent douloureuses.

"Pour un Arménien de la diaspora, revenir en Turquie, est un cap symbolique, psychologique et politique très difficile à franchir".

Rencontre avec Thomas Azuelos, le dessinateur, dans le cadre des rencontres du 9e art à Aix-en-Provence :



"Ils n'ont pas le Mont Ararat épinglé dans la cuisine, et ils se disent Arméniens, ça ouvre beaucoup d'interrogations".

Thomas Azuelos explique ce qui l'a le plus marqué lors de ce périple qu'il a dessiné :



"On est tout de suite sur un lieu de massacre".

Le commentaire des pages ci-dessous par Thomas Azuelos :






Retour à la rubrique


Source/Lien : France Inter



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org