Aujourd'hui : Mercredi, 18 juillet 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Turquie : Abdullah Demirbaş risque la mort en prison. Signez la pétition!
Publié le : 02-10-2015

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Abdullah Demirbaş, maire kurde de Sur dans la province de Diyarbakir en Turquie, a été emprisonné arbitrairement début août sans que les motifs de son incarcération ne lui soient notifiés. Abdullah Demirbaş est en danger de mort en prison : il souffre en effet d’une maladie grave, une thrombose veineuse profonde (thrombophilie génétique), affection qui provoque des caillots sanguins dans les membres, et peut entraîner des embolies ou des AVC. Cette pathologie est incompatible avec le maintien en milieu carcéral et requiert une surveillance médicale constante dont Abdullah Demirbaş est privé. C’est d’ailleurs pour ces mêmes raisons que - suite à sa précédente incarcération - il avait été libéré en 2010 sur décision de l’ancien président de la République de Turquie, Abdullah Gül. Les dernières nouvelles concernant la santé d’Abdullah Demirbaş sont alarmantes et les risques d’hémorragies ou d’embolies augmentent d’heure en heure. Abdullah Demirbaş a lancé un appel à l’aide le 18 septembre dernier. Le Collectif VAN vous en propose la traduction en français ainsi que le lien vers la pétition (en turc et en anglais) à signer en ligne sur Change.org.

Légende photo: Abdullah Demirbaş, maire kurde de Sur (Diyarbakir – Turquie), en prison depuis août 2015, risque la mort du fait d’une lourde pathologie incompatible avec le maintien en milieu carcéral.



#LiberezDemirbas #FreeDemirbas

Pétition sur Change.org (version turque et anglaise)


18 septembre 2015

Appel urgent dû à mon état de santé

Je m’appelle Abdullah Demirbaş. J’ai été élu maire du district de Sur dans la province de Diyarbakır en 2004 avec 56% des voix. Au cours de mon mandat, soucieux du respect et de la protection dus au riche patrimoine culturel et à la diversité des peuples vivant dans cette région, notre conseil municipal a approuvé la décision de «proposer des services municipaux multilingues et multiculturels. » Suite à cette décision, j’ai été démis de mon poste de manière antidémocratique et le conseil municipal a été dissous.

J’ai reposé ma candidature lors d’élections locales en 2009 et j’ai été de nouveau élu maire avec 65% des voix. J’ai été mis en détention le 24 décembre 2009 dans le cadre d’une enquête relative au procès communément appelé KCK (Union des Communautés du Kurdistan).

A cause d’une maladie héréditaire appelée « thrombophilie génétique » (thrombose veineuse profonde), mon organisme contient une quantité excessive de fer, ce qui provoque des caillots sanguins (thromboses). Lorsque le sang ne circule pas assez, les caillots sont facilement visibles sur mon corps, particulièrement sur mes bras et mes jambes. Quand le sang ne circule pas correctement, avec pour conséquence des caillots dans les veines des membres inférieurs, je souffre d’œdèmes, de douleurs, et je ne peux pas marcher. Si un de ces caillots se détache de là où il s’est formé et migre vers mes poumons, je risque une embolie pulmonaire. Il s’agit d’un problème de santé grave qui entraîne des difficultés respiratoires, de la toux et des douleurs thoraciques, et qui peut être fatal. De plus, à cause des anticoagulants que je dois prendre, je ne pourrai bénéficier d’aucune intervention chirurgicale quand, et si, un caillot met ma vie en danger.

Grâce à une énorme campagne en ma faveur menée par des ONG et des institutions nationales et internationales, on m’a libéré le 15 mai 2010 sur autorisation spéciale de l’ancien président Abdullah Gül. Cette décision était due au fait que ma maladie exige une surveillance médicale et un traitement réguliers et à vie, considérés comme impossibles à assurer en milieu pénitencier.

Malheureusement, j’ai été arrêté encore une fois en août 2015 dans le cadre d’une autre enquête, puis incarcéré à la prison de type D (haute sécurité) de Diyarbakır. Les charges contre moi n’ont pas été rendues publiques, et même mes avocats n’ont pas eu accès à cette information. Mes avocats ont déposé une demande de libération provisoire à cause de mon état de santé, mais leur appel a été rejeté, au motif que je pourrais quitter le pays illégalement et détruire des preuves.

Or, avant de devenir responsable politique et maire, j’exerçais le métier d’enseignant, et j’ai été affecté dans de nombreuses villes différentes de Turquie – j’étais exilé en raison de mon identité kurde. Après mon entrée en politique, j’ai été soumis à une série d’enquêtes judiciaires mais malgré cela, je n’ai jamais eu l’intention de quitter le pays. Comme dit plus haut, j’ai été libéré de prison grâce à une autorisation spéciale accordée par Monsieur Gül et si j’avais eu la moindre intention de partir du pays, je l’aurais fait à ce moment-là.

Je tiens à ce que l’on sache que j’ai toujours travaillé très dur pour mes idéaux, pendant toute mon existence. C’est toujours dans le cadre de la légalité que je me suis défendu et je continuerai à le faire. Je n’ai pas peur d’une procédure judiciaire à mon encontre mais je veux être jugé en tant que personne en bonne santé, non comme quelqu’un qu’on est en train de laisser mourir. Selon le principe de proportionnalité, maintenir en détention une personne qui souffre d’une maladie grave est une violation flagrante du droit à la vie. Le droit à la vie occupe une place primordiale parmi les droits et les libertés fondamentales. C’est pourquoi il faut le protéger, le sauvegarder et lui accorder le plus grand respect. Pour cette raison, je vous demande votre soutien, non seulement pour ma libération, mais aussi pour la libération de tous les autres prisonniers malades.

Avec mes plus sincères salutations,

Abdullah Demirbaş


Traduction Collectif VAN - 02 octobre 2015 - www.collectifvan.org

-----------------


Vidéos en turc :

Message from Abdullah Demirbas to Kurdish Social Media Gathering

Streets of the World, Abdullah Demirbas - Metin Yegin

İngilizce - Abdullah Demirbaş Kampanya


--------------


Lire l'Appel du Collectif VAN.





Retour à la rubrique







Source/Lien : Change.org



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org