Aujourd'hui : Mardi, 24 avril 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Valérie Boyer : "Extraire le négationnisme du prisme de la liberté d’expression"
Publié le : 16-10-2015

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Valérie Boyer, Députée des Bouches-du-Rhône et Maire des 11ème et 12ème arrondissements de Marseille, a diffusé ce jeudi 15 octobre, un communiqué fustigeant l'arrêt de la Cour européenne des droits de l'homme dans l'affaire opposant Dogu Perinçek, fondateur du Comité Talaat Pacha (le "Hitler" turc), à la Suisse. Dogu Perinçek avait été condamné par la justice helvétique pour avoir déclaré à Lausanne que le génocide arménien était « un mensonge international ». La CEDH a confirmé en appel que la Suisse était coupable d'atteinte à la liberté d'expression... La députée du PLR (Parti Les Républicains) propose donc d’extraire le négationnisme du prisme de la liberté d’expression et des lois mémorielles pour l’introduire au sein du Code Pénal. Le Collectif VAN vous invite à lire le Communiqué de presse de Valérie Boyer ci-dessous.









Le site de Valérie Boyer

Communiqué de presse de Valérie BOYER

Le 15/10/15

Affaire Perinçek : Au nom de la liberté d’expression, la CEDH déshonore la mémoire de centaines de milliers d’Arméniens !

Aujourd’hui, la CEDH a rendu sa décision sur l’affaire Perinçek et de fait a débouté la Suisse qui avait intenté un procès à Dogu Perinçek, homme politique turc, qui avait affirmé à Lausanne, en 2007, à l’occasion d’un meeting, que le génocide arménien était « un mensonge international » enfreignant alors l’article 261 bis du Code Pénal Suisse qui énonce :

« Sera puni d'une peine privative de liberté de trois ans au plus ou d'une peine pécuniaire celui qui niera, minimisera grossièrement ou cherchera à justifier un génocide ou d'autres crimes contre l'humanité »

Cette décision est d’autant plus grave que le Conseil Constitutionnel français a été saisi le 6 octobre 2015 d’une procédure sur la conformité de la loi GAYSSOT qui permet de réprimer la contestation des crimes contre l’Humanité dont la Shoah.

Aujourd’hui, la CEDH consacre le fait que la négation devient le prolongement du génocide et des crimes contre l’Humanité ! Elle encourage le négationnisme et nie le révisionnisme.

C’est pourquoi, j’ai déposé le 14 octobre 2014 une nouvelle proposition de loi visant à réprimer la négation des génocides et des crimes contre l’humanité du XXème siècle. Cette proposition de loi permettra d’extraire ce négationnisme du prisme de la liberté d’expression et des lois mémorielles pour l’introduire au sein du Code Pénal.

Nous devons mettre un terme définitif à ce mépris de l’Histoire et des victimes de ces crimes !

A l’heure où l’Europe doit se montrer unie et soudée, ne laissons pas les juges de la CEDH prendre part au « négationnisme d’Etat » mené par la Turquie.

------------------------------------------

Valérie BOYER,

Députée des Bouches-du-Rhône
Maire des 11ème et 12ème arrondissements de Marseille
Conseillère communautaire
Secrétaire de l’Assemblée Nationale
Vice Présidente du Groupe « Les Républicains »

Site : www.valerie-boyer.fr
Twitter : @valerieboyer13
Facebook : https://www.facebook.com/valerie.boyer.56

---------------------------

Lire aussi:

Dossier du Collectif VAN : Affaire Perinçek




Retour à la rubrique


Source/Lien : Le site de Valérie Boyer



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org