Aujourd'hui : Lundi, 17 juin 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Génocide arménien : l'Appel des 53 Prix Nobel
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Voici la traduction en français du texte original de l'Appel des 53 Prix Nobel. Rappelons que cette initiative est lancée par David Phillips, universitaire américain, animateur du fameux CRAT (Commission de Réconciliation Arméno-Turque) qui, téléguidée par Ankara, a sévi de 2001 à 2004.... Le génocide arménien de 1915 n'est pas un différend arméno-turc comme tendrait à le faire croire cet appel qui met sur un même pied d'égalité la Turquie, héritière de son passé génocidaire envers l'une des populations de l'Empire ottoman, et la nouvelle République arménienne, fondée 76 ans après ce génocide. C'est un crime qui concerne les valeurs universelles, tout comme sa reconnaissance et ses réparations légitimes. La réconciliation concerne la Turquie qui doit effectivement se réconcilier avec son passé. Et c'est le travail de ses intellectuels de l'amener à faire son devoir de mémoire.

========

Sous embargo jusquÂ’au 9 avril 2007
5 avril 2007
_______________________________
__________________________________
THE ELIE WIESEL FOUNDATION F O R HUMANITY
555 MADISON AVENUE 20TH FLOOR NEW YORK, NY 10022 TEL
212.490.7788 FAX 212.490.6006
April 9, 2007

Des lauréats du prix Nobel appellent à la tolérance, aux contacts et à la coopération entre Turcs et Arméniens.

Chers Amis,

Nous, lauréats du prix Nobel soussignés, adressons cet appel directement aux peuples de la Turquie et de l’Arménie. Conscients du sacrifice de Hrant Dink, le rédacteur en chef d’origine arménienne de Agos, en Turquie, assassiné le 19 janvier 2007, et dont la mort a été pleurée à la fois par des Turcs et des Arméniens, nous croyons que le meilleur moyen de rendre hommage à M. Dink est de servir l’oeuvre de sa vie en préservant la liberté d’expression et en favorisant la réconciliation entre Turcs et Arméniens.

A cet effet, Arméniens et Turcs devraient encourager leurs gouvernements à
- Ouvrir la frontière turco-arménienne. Une frontière ouverte améliorerait grandement la situation économique des deux communautés de part et d’autre de la frontière et rendrait possible des relations entre personnes, essentielles à une compréhension mutuelle. Des traités entre les deux pays reconnaissent les frontières existantes et prévoient que les
déplacements et le commerce s’effectuent sans entraves.

- Faire naître la confiance grâce à la coopération de la société civile. Des Turcs et des Arméniens travaillent depuis 2001 à des projets concrets qui promettent de contribuer à aborder les problèmes communs de manière créative et constructive. Les gouvernements devraient apporter leur soutien à de tels efforts, par exemple en finançant des relations académiques entre des universités turques et arméniennes, ainsi que des programmes d’échanges pour étudiants.

- Améliorer les contacts officiels. Les initiatives de la société civile devraient être encouragées par des décisions des gouvernements en vue d’accélérer les contacts bilatéraux, de concevoir de nouveaux cadres de consultations, et de consolider les relations grâce à des accords supplémentaires et des relations diplomatiques complètes.

- Autoriser les libertés fondamentales. La Turquie devrait mettre fin aux discriminations contre les minorités ethniques et religieuses et abolir l’article 301 de son Code pénal, qui fait du dénigrement de l’identité turque un délit. L’Arménie devrait renoncer à l’autoritarisme, permettre la tenue d’élections libres et justes, et respecter les droits humains.

- Il existe un écart énorme entre les perceptions des Turcs et des Arméniens concernant le génocide arménien. Pour traiter ce problème, nous renvoyons au texte de 2003 “Legal Analysis on the Applicability of the United Nations Convention on the Prevention and Punishment of the Crime of Genocide to Events which Occurred During the Early Twentieth Century,” (Analyse juridique de l’applicabilité de la Convention des Nations Unies pour la prévention et la répression du crime de génocide à des événements qui se sont produits au début du XXe siècle) lequel a corroboré les conclusions de l'Association Internationale des spécialistes des génocides.

Il concluait que « au moins certains des criminels [ottomans] savaient que les conséquences de leurs actes seraient la destruction, en totalité ou en partie, des Arméniens d’Anatolie orientale en tant que tels, ou ont agi à dessein dans ce but, et par conséquent, que l’intention génocidaire requise existait bien. Ces événements peuvent donc être considérés comme incluant tous les éléments du crime de génocide tel que défini dans la Convention. » Il concluait également que « La Convention sur les génocides ne contient aucune provision obligeant à son application rétroactive. »

Cette analyse offre une voie vers le progrès, qui aborde les préoccupations essentielles aussi bien des Arméniens que des Turcs. Naturellement, arriver à un accord sera douloureux et difficile. Les progrès ne viendront pas immédiatement. Plutôt que s’en remettre aux gouvernements, les peuples concernés et les leaders de la société civile doivent participer à des activités qui promeuvent la compréhension et la réconciliation, tout en pressant leurs gouvernements de définir un cap menant à un avenir plus radieux.

© Traduction Collectif VAN (2007)

Cordialement,

Peter Agre
Prix Nobel de chimie (2003)
Sidney Altman
Prix Nobel de chimie (1989)
Philip W. Anderson
Prix Nobel de physique (1977)
Kenneth J. Arrow
Nobel Prize, Economics (1972)
Richard Axel
Prix Nobel de médecine (2004)
Baruj Benacerraf
Prix Nobel de médecine (1980)
Gunter Blobel
Prix Nobel de médecine (1999)
Georges Charpak
Prix Nobel de physique (1992)
Steven Chu
Prix Nobel de physique (1997)
J.M. Coetzee
Prix Nobel de littérature (2003)
Claude Cohen-Tannoudji
Prix Nobel de physique (1997)
Mairead Corrigan Maguire
Prix Nobel de la paix (1976)
Robert F. Curl Jr.
Prix Nobel de chimie (1996)
Paul J. Crutzen
Prix Nobel de chimie (1995)
Frederik W. de Klerk
Prix Nobel de la paix (1993)
Johann Deisenhofer
Prix Nobel de chimie (1998)
John B. Fenn
Prix Nobel de chimie (2002)
Val Fitch
Prix Nobel de physique (1980)
Jerome I. Friedman
Prix Nobel de physique (1990)
Donald A. Glaser
Prix Nobel de physique (1960)
Sheldon Glashow
Prix Nobel de physique (1979)
Roy J. Glauber
Prix Nobel de physique (2005)
Clive W.J. Granger
Prix Nobel d’économie (2003)
Paul Greengard
Prix Nobel de médecine (2000)
David J. Gross
Prix Nobel de physique (2004)
Roger Guillemin
Prix Nobel de médecine (1977)
Dudley R. Herschbach
Prix Nobel de chimie (1986)
Avram Hershko
Prix Nobel de chimie (2004)
Roald Hoffman
Prix Nobel de chimie (1981)
Daniel Kahneman
Prix Nobel d’économie (2002)
Eric R. Kandel
Prix Nobel de médecine (2000)
Aaron Klug
Prix Nobel de chimie (1982)
Edwin G. Krebs
Prix Nobel de médecine (1992)
Sir Harold W. Kroto
Prix Nobel de chimie (1996)
Finn E. Kydland
Prix Nobel d’économie (2004)
Leon M. Lederman
Prix Nobel de physique (1988)
Anthony J. Leggett
Prix Nobel de physique (2003)
Rudolph A. Marcus
Prix Nobel de chimie (1992)
Daniel L. McFadden
Prix Nobel d’économie (2000)
Craig C. Mello
Prix Nobel de médecine (2006)
Robert C. Merton
Prix Nobel d’économie (1997)
Marshall W. Nirenberg
Prix Nobel de médecine (1968)
Sir Paul Nurse
Prix Nobel de médecine (2001)
Douglas D. Osheroff
Prix Nobel de physique (1996)
Martin L. Perl
Prix Nobel de physique (1995)
John C. Polanyi
Prix Nobel de chimie (1986)
Stanley Prusiner
Prix Nobel de médecine (1997)
José Ramos-Horta
Prix Nobel de la paix (1996)
Richard J. Roberts
Prix Nobel de médecine (1993)
Wole Soyinka
Prix Nobel de littérature (1986)
Elie Wiesel
Prix Nobel de la paix (1986)
Betty Williams
Prix Nobel de la paix (1976)
Kurt Wüthrich
Prix Nobel de chimie (2002)






Retour à la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 L'Appel des 53 Prix Nobel




   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org