Aujourd'hui : Mardi, 16 janvier 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Génocide arménien : un combat féministe ?
Publié le : 21-06-2016

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Les noms des onze députés allemands d'origine turque qui ont voté le 2 juin 2016 la résolution reconnaissant le génocide des Arméniens et des autres minorités chrétiennes de Turquie en 1915, ont été jetés en pâture dans la presse turque (mais également allemande, du moins aux premières heures suivant le vote), leur valant un déferlement de menaces de mort et de mails insultants. Ce qu'aucun média n'a par contre relevé, c'est que ces parlementaires originaires de Turquie sont en majorité des femmes : c'est le cas de 7 députés germano-turcs sur 11.

Dans une société turque marquée - y compris au sein des communautés turques de l'étranger - par un système patriarcal dominant, violent et oppresseur, leur engagement est courageux à double-titre : par l'indépendance d'esprit qu'il indique de la part de ces élues vis-à-vis du négationnisme officiel (porté par l'État turc et par tout originaire de Turquie ne voulant apparaître comme "traître à la patrie"), et par l'émancipation féministe dont il est la preuve.

Il n'est pas à exclure que ces mêmes députées allemandes, dont les racines plongent en Turquie, soient dans le même temps doublement ou triplement minoritaires au sein de la société turque - en tant que Kurdes d'origine, ou Turques alévies, ou encore Kurdes alévies - comme l'ont suggéré les vociférations racistes du président turc Erdogan : suite au vote du parlement allemand, le néo-Sultan a demandé des analyses en laboratoire pour vérifier leur "sang corrompu" et leur "turcité", provoquant stupeur et courroux en Allemagne, d'autant plus que la double-nationalité n'existe pas outre-Rhin.

On peut estimer que le vote du 2 juin au Bundestag n'est donc pas simplement un geste moral envers les victimes de 1915 et leurs descendants : il pourrait aussi être considéré - du moins de la part des 7 femmes députées - comme un véritable manifeste féministe contre des traditions machistes et archaïques, et/ou une expression de la lutte des minorités non-chrétiennes, particulièrement celle des Kurdes, réprimée dans le sang depuis l'été 2015 en Turquie.

Bien que leurs noms soient accessibles sur le site du Bundestag ou sur internet, nous faisons le choix de ne pas nommer ici ces femmes qui risquent désormais leur vie, à l'instar de leurs 4 collègues masculins, dont le plus connu est Cem Özdemir, Président des Verts allemands.

Enfin, nous profitons de ces quelques lignes pour rendre également hommage aux militantes de l'IHD d'Istanbul (Association Turque des Droits de l'Homme) qui - depuis des années - portent le combat pour la reconnaissance du génocide arménien et ses réparations, tout comme elles luttent pour les droits des Kurdes en Turquie, malgré ce que cela implique comme risques pour elles. Le Collectif VAN est honoré de les compter parmi ses partenaires.


Collectif VAN

[Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
contact@collectifvan.org - www.collectifvan.org






Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org